Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2014-02-02 FOURNIER Danielle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 14:25    Sujet du message: 2014-02-02 FOURNIER Danielle Répondre en citant

RÉSUMÉ DE L'ÉMISSION LOIN DES YEUX, PRÈS DU COEUR

Le 2 février 2014

Bonjour à Normay, à Jean-Paul et à votre invitée Mme Danièle Fournier,

Mme Fournier a été adoptée et recherche sa mère.  Elle est née le 9 août 1954, dans une maternité privée, l'Aide à la Femme, à Montréal.  Elle pesait 7 livres et 5 onces.  Sa mère a eu une grossesse à terme et un accouchement normal.  Danièle a été transférée à la Crèche d'Youville, le jour même de sa naissance.  La mère aurait signé le consentement à l'adoption le 21 septembre 1954.  Elle a été placée dans sa famille adoptive le 13 décembre 1954 et l'adoption légale a été prononcée le 25 juillet 1955 avec un numéro de jugement.  Elle aurait été baptisée sous le nom fictif de Marie, Johanne.

À sa naissance, sa mère avait 21 ans, pesait 120 livres et mesurait 5 pieds et 3 pouces.  Elle était de nationalité acadienne (Nouveau-Brunswick).  Elle avait les cheveux et les yeux bruns.  Elle était célibataire, catholique, de santé délicate, élevée dans la religion catholique.  Elle était opératrice et avait une 5e année de scolarité.  Elle avait une tenue soignée, d'allure distinguée et manifestait  un comportement stable et équilibré.  Elle avait de belles manières mais était timide et renfermée.  Elle avait une bonne culture générale avec beaucoup d'initiative, de débrouillardise et était compréhensive.

Elle avait de bons parents honnêtes, de mentalité ouvrière avec une bonne éducation chrétienne.  Sa fratrie était composée de 3 frères et 9 soeurs, demeurant dans un milieu semi-urbain.

À sa naissance, son père avait 40 ans, pesait 150 livres et mesurait 5 pieds et 7 pouces.  Il avait les cheveux et les yeux bruns.  Il était de nationalité acadienne (Nouveau-Brunswick).  Il était marié et séparé, de race blanche, catholique, 12e année de scolarité (cours commercial).  Il était ambitieux, passionné, vivant et audacieux, avec une très bonne santé.  Il était vendeur d'automobiles.  Le père et la mère semblaient très peu se connaître.

Mme Fournier s'est posé des questions sur sa condition d'adoptée, dès sa plus tendre enfance.  Ses parents adoptifs, par contre, ne lui avaient jamais caché son statut d'adoptée.  Dès la 1re année, à l'école, au cours de catéchisme où l'on disait que certaines choses devaient être respectées entre frères et soeurs et parents pour ne pas commettre d'inceste car c'était un péché, dans la religion catholique, Danièle s'interrogeait et s'inquiétait sur la possibilité de peut-être marier un frère compte tenu qu'elle ne connaissait pas ses origines.

Ses parents adoptifs, plus particulièrement sa mère, ne lui parlaient pas vraiment de sa mère biologique et de son père biologique.  Sa mère adoptive lui avait plutôt romancé, brodé leur histoire avec aucune mauvaise intention.  Jamais sa mère de naissance n'a été dénigrée, à leurs yeux.

Danièle, vers l'âge de 15-16 ans, voulait débuter ses recherches, officiellement, pour retrouver sa mère.  Sa mère adoptive lui aurait raconté qu'elle perdait son temps parce que le registre des naissances de la Crèche d'Youville, où Danièle avait séjourné, était « passé au feu ».  Danièle s'est tournée vers le CSSMM (Centre des Services Sociaux du Montréal Métropolitain).  Elle a fait sa demande, a reçu ses antécédents qu'elle a placés dans un classeur, sans les lire, sans les sortir,  à cause de la réaction de peur que sa mère adoptive avait manifesté, en les voyant.

Quelque chose, dans son parcours de vie, demeure mystérieux.  Une soi disant amie de sa mère adoptive, leur aurait rendu visite, à la famille, à environ 3 reprises.  Il était important que Danièle y soit mais pas sa petite soeur, la fille biologique de ses parents adoptifs.  La dame en question était svelte, bien mise, avait de bonnes manières et était féminine.  À sa dernière visite, vers les 12-13 ans de Danièle, elle lui aurait donné un maillot de bain de qualité, de prix, qui soit disant ne lui faisait pas.  Pourquoi ne pas l'échanger, alors?  Ces questions sont restées sans réponse...

Dans les dernières années de vie de ses parents adoptifs, il y a 15 ans environ, elle gardait contact avec Danièle, 1 ou 2 fois par année, pour faire ses impôts parce que Danièle travaillait dans ce domaine.  Prétexte?  Elle parlait toujours de sa famille nombreuse établie au Nouveau-Brunswick.  Danièle lui aurait posé la question sur sa fratrie, beaucoup plus tard au sujet de ses 3 soeurs et 9 frères, disait-elle (le contraire de ce qui était indiqué dans son dossier).  Elle n'avait pas de données précises sur cette dame-là.  Elle devrait avoir environ 80 ans (si c'était sa mère).  Danièle a 59 ans et sa mère 21 ans à sa naissance donc 59+21=80.  Elle se présentait sous le nom de Cathy mais son véritable prénom serait Corinne (pourquoi un faux nom?).  Elle n'aurait pas eu de mari ni d'enfants.  Mme Corinne aurait toujours habité dans l'Ouest de Montréal et la famille de Danièle, dans l'Est de Montréal.

Mme Fournier a fait une relance de son dossier au Centre jeunesse de Montréal vers la fin de janvier 2014, suite à son inscription sur le site Facebook L'Histoire des Crèches au Québec (HCQ).  La travailleuse sociale était très gentille et elle lui aurait dit qu'il y avait beaucoup de demandes et qu'il n'y avait que 3 employé(e)s.  Si elle devait avoir une réponse d'ici 5 mois, alors, ce serait sans doute que sa mère serait décédée.  Si c'était 5-6 mois ou plus, il y avait donc de l'espoir pour que sa mère soit vivante et ça prendrait du temps pour la localiser et entrer en contact avec elle.  La t.s. lui aurait dit d'envoyer un e-mail, une pièce d'identité et une lettre manuscrite comme quoi elle désire rechercher sa fratrie mais sa fratrie doit aussi en avoir fait la demande.

Je lui souhaite tout le meilleur succès possible dans ses recherches.

Merci Normay et Danièle pour votre entretien et merci Jean-Paul pour le choix de ta chanson Maman (Kidtonik).

À dimanche prochain!

Marthe Charest xxx (Lotus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 14:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua