Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2013-04-14 SHEFFER Martin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 13:59    Sujet du message: 2013-04-14 SHEFFER Martin Répondre en citant

Résumé de l'émission Loin des yeux, près du coeur
14 avril 2013

Bonjour Normay, Jean-Paul et votre invité M. Martin Scheffer,

M. Scheffer recherche sa mère depuis les années '80 mais s'étant marié et aux études, il n'avait donc pas beaucoup de temps à consacrer à ce projet.  Il revient donc à la charge en 1992 avec un document partiel.  Il va avoir 50 ans, cette année, et, du coup, ce serait pour lui le temps de retrouver sa mère, son père et sa fratrie, s'il y a lieu.

Informations provenant du Centre jeunesse:

M. Martin Scheffer est né le 15 octobre 1963 à l'Hôpital de la Miséricorde de Montréal.  Sa mère avait 21 ans, pesait 105 livres et mesurait 5pieds et 1 pouce, yeux noirs et cheveux bruns.  Elle aurait possiblement été serveuse de table.  Sa mère, compte tenu de problèmes familiaux, aurait été placée en institution dès l'âge de 2 ans jusqu'à 17 ans.  Elle serait originaire du Saguenay-Lac St-Jean.  Ses parents étaient déjà décédés à la naissance de son fils.  Ils étaient 8 dans la famille:  3 frères et 4 soeurs.  Elle occupait le 7e rang sur 8, dans la famille.  Le père serait décédé d'un cancer et la mère d'un infarctus.

Son père avait 28 ans, pesait 150 livres et mesurait 5 pieds et 7 pouces, blond aux yeux bleus.  Il était sobre, bon travaillant et aurait été peintre en bâtiment.  Il serait probablement originaire du Bas-St-Laurent.  Il était marié, de là sans doute l'adoption de M. Scheffer.

En introduction, M. Scheffer nous parlait de sa relance de recherche accélérée en 1992.  La personne avec laquelle il était entré en contact ne pouvait pas se nommer à cause des lois mais elle serait peut-être la soeur de sa mère biologique.  Les frères et soeurs de sa mère de naissance auraient été au courant de sa grossesse.  On peut retrouver son histoire sur L'Histoire des Crèches au Québec (H.C.Q.).

Il a appris vers l'âge de 4-5 ans son statut d'adopté par des enfants de son quartier.  Ses parents adoptifs ne l'avaient pas encore informé de cette situation.  Dix mois plus tard, arrive la fille naturelle de ses parents adoptifs et c'est alors que son enfance bascule dans le monde des adultes.  Il a été traumatisé.  Sa soeur et lui se ressemblaient beaucoup, ils pouvaient passer pour des jumeaux.  Dans son entourage, il était le seul adopté donc il n'avait pas d'informations et ne pouvait pas interagir avec d'autres comme il peut enfin le faire maintenant sur Internet, outil par excellence pour partager des pans de nos vies.

M. Scheffer nous faisait part que si un jour, il avait le privilège de rencontrer sa mère, ne serait-ce que pour plonger son regard dans le sien, que quelques instants, cette communication directe, cette connexion lui permettrait de comprendre beaucoup de choses.  Le regard c'est très fort, disait-il.  Il nous mentionnait qu'il le faisait avec ses enfants; ils se comprennent que par le regard.  Ils se sentent donc quelqu'un les uns pour les autres.   La communication s'établit et la connivence, la complicité qu'il a avec ses enfants, il aimerait pouvoir la retrouver avec sa mère de naissance, pour boucler une boucle, de son côté.  Il ne peut pas parler pour l'avenir mais visuellement, ils pourraient sans doute se comprendre, dans plusieurs domaines. 

Les enfants de M. Scheffer sont conscients de l'adoption de leur père mais sans plus.  C'est normal car eux connaissent leur identité.  Leur père, par contre, aurait aimé avoir ses antécédents médicaux, pour être au courant, en rapport avec la santé de ses enfants.  Il faut souvent vivre cette situation de manque, de carence pour comprendre le vide à combler, la blessure primitive ressentie par l'adopté ainsi que le besoin viscéral de retrouver la personne qui leur a donné la vie.

Le premier désir de l'adopté(e) est de rencontrer sa mère, qui lui a donné la vie et ensuite seulement construire l'avenir.  Le pourquoi du comment est superflu mais, ce qui importe avant tout, est de se connaître.  Il faut vivre le moment présent et bâtir l'avenir, plus tard.

Rendre à terme un enfant et devoir s'en séparer est une douleur terrible!  Les personnes adoptées ne sont pas là pour juger le geste posé par leurs mères naturelles mais bien plutôt comprendre qu'à cette époque, elles n'ont pas reçu d'aide psychologique, matérielle ou un soutien quelconque; elles n'avaient donc pas le choix de confier leur enfant à l'adoption. Personne n'est parfait.

Si les enfants, devenus grands, décident de faire des recherches, pour connaître leurs origines, c'est afin d'oser espérer retrouver leur mère car c'est un beau cadeau à se faire, à faire à leur mère et à leurs propres enfants, également.  Les mères ont droit de le faire aussi car ce n'est plus l'époque des années de silence et les moeurs ont changé, évolué.

M. Scheffer aimerait bien «naître en tant qu'individu pour terminer sa vie en être complet».  «Au bout d'une vie, il y avait aussi une vie» et elle mérite quelques renseignements, si minimes soient-ils, à savoir une lettre, un mot, un message, une parole quelconque, un signe de vie qui serait très apprécié.  Avoir les deux noms de ses parents de naissance serait tout un cadeau!

Merci M. Scheffer pour votre témoignage, tout en douceur.  Votre participation était fort intéressante d'autant plus que les hommes se font rares à l'émission.

Je vous souhaite, en tant que mère biologique qui a retrouvé sa fille, il y a 10 ans, de retrouver votre mère, à votre tour, pour ensuite vous retrouver pour votre 50e anniversaire de naissance.  Bon succès, ne baissez pas les bras et continuez de carburer à l'espoir.

Marthe xxx (Lotus)

P.S. Merci pour le choix musical, Jean-Paul, ainsi que pour la rapidité à mettre l'émission sur le site Internet compte tenu du déménagement de studio.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 13:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua