Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2013-10-13 BÉLANGER Stéphane

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 13:33    Sujet du message: 2013-10-13 BÉLANGER Stéphane Répondre en citant

Le 13 octobre 2013

Bonjour à Normay, à Jean-Paul et à votre invité M.  Stéphane Bélanger, 

Stéphane a su dès l'âge de 3 ans qu'il était adopté mais c'est comme s'il l'avait toujours su au fond de lui-même.  Ses premières recherches pour retrouver sa mère remontent à ses 20 ans.  Il habitait alors avec sa copine.  Celle-ci lui aurait dit de faire des démarches et qu'elle le supporterait dans ce processus.

À ses 22 ans, il a donc décidé d'activer le processus en faisant sa demande le 9 mars 1987.  Il a reçu un accusé de réception du CSS (Centre des Services Sociaux) le 22 juillet 1987 en rapport avec ses antécédent socio-médicaux.  Il recherchait son identité, plus spécifiquement, car il voulait fonder une famille.

Il est né le 7 mars 1965, et est resté à la Crèche d'Youville de 0-6mois.  À 6 mois, il a été transféré à Haute-Rive et ensuite, transféré à nouveau à la Crèche St-Vincent-de-Paul de Québec.  Il a un trou de 6 mois, dans son dossier, en rapport avec Haute-Rive.

De 3 ans à 12 ans, il est demeuré au sein de la même famille.  Il a été adopté officiellement à l'âge de 12 ans soit en mai 1977.

La première porte à laquelle il a frappé était celle du Mouvement Retrouvailles et on l'a dirigé vers le Centre jeunesse.  Son certificat de naissance:  né de parents inconnus.  Stéphane nous explique que plus tard dans la vie,  il a retrouvé à Montréal, via l'Archevêché, le prêtre qui était inscrit sur son baptistaire, celui qui l'avait baptisé le 12 mars 1965 soit 5 jours après sa naissance.  Les baptêmes étaient toujours en groupe, «baptêmes à la chaîne» dans les crèches en général et Youville n'était pas différente des autres.

Informations sur ses parents:

Mère:  Race blanche, canadienne-française, 28 ans, 5 pieds 2 pouces, 118 livres, yeux pers et cheveux châtains.  Elle suivait un cours d'infirmière à 22 ans.  Elle aurait perdu sa mère à 14 ans et son père à 15 ans.  Elle est donc devenue orpheline à un très jeune âge.  Elle était de la région Haute-Rive (fusion en 2000 avec Baie-Comeau).  Elle avait 4 frères et 6 soeurs.

Père:  Race blanche, canadien-français, 28 ans, 5 pieds 11 pouces, cheveux châtains et aurait été commis de bureau.

Stéphane a utilisé les services du Projet Pilote, un projet payant en 3 étapes pour les retrouvailles.  Un travailleur social aurait retrouvé sa mère.  Ils se sont parlé à 3 reprises et sa mère aurait demandé d'y réfléchir.  Elle était alors en période de recherche d'emploi, comme infirmière, lors des coupures majeures gouvernementales en santé.  Ce n'était donc pas le moment opportun, pour elle, de procéder à des retrouvailles.  On a suggéré à Stéphane d'écrire une lettre à sa mère mais ce n'est pas allé jusque là.  Stéphane ne voulait pas avoir l'air de la forcer, la brusquer sachant que leurs émotions n'étaient pas au même niveau.  Pour sa mère, c'était tout un bond en faisant marche-arrière vers les émotions du passé.  Stéphane était bien conscient que lui rencontrait une étrangère alors que sa mère rencontrait son fils qu'elle avait porté 9 mois.

Il a su qu'en 1995 elle était toujours vivante.  Elle aurait 76 ans, en 2013.  Stéphane est allé fouiller sur la Côte-Nord.  Il aurait rencontré Mme Jeannette Plourde, à Pointe-Lebel et elle lui aurait fourni certaines informations.  Il appert qu'une maison aurait brûlé dans ce coin-là.  C'est une source sûre à savoir une dame qui serait toujours restée dans la région qui le lui aurait appris.  Stéphane a recoupé les renseignements qu'il avait déjà et tout concordait mais, par respect pour sa mère, il ne voulait pas «débarquer» dans sa vie.

En 2013, il y a actuellement des Colombos (recherchistes), à l'oeuvre, qui recherchent un nom de départ mais il pourrait être aussi reconnu par des pans de son histoire et de celle de sa mère, le feu, par exemple.  Il a toujours le besoin viscéral de retrouver sa mère.

De 0 à 3 ans, c'est comme s'il n'avait pas existé.  Il ne se rappelle de rien, c'est un gros trou dans sa mémoire.  Il ne peut même pas dire le «feeling» d'avoir un père, une mère.

Son nom fictif serait Tremblay donc Stéphane Tremblay sur son baptistaire de la crèche.  Ses parents adoptifs n'avaient pas plus de détails.  Au début de ses recherches, sa mère adoptive était mal à l'aise, avait peur d'être «dépossédée» de son enfant.  Maintenant, elle est 100% derrière lui.

Stéphane a refait une demande au Centre jeunesse, il y a 2 ans.  Ce n'est pas évident car au mariage, la femme perdait son identité pour épouser celle de son conjoint et en même temps épousait son nom de famille.  Par conséquent, ça compliquait et complique encore les recherches.

Je souhaite à M. Bélanger toute la meilleure des chances possible.

Merci à vous trois pour cette bonne émission!

À dimanche prochain!

Marthe xxx (Lotus) 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 13:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua