Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2013-12-22 Émission spéciale des fêtes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 12:50    Sujet du message: 2013-12-22 Émission spéciale des fêtes Répondre en citant

Émission du 22 décembre 2013




Chère Normay,
Cher Jean-Paul,


Félicitations pour votre belle initiative et pour votre grand coeur. Vous avez choisi de passer la soirée du Réveillon de Noël, sur les ondes de CJLV 1570 AM PLUS, avec vos auditrices et avec vos auditeurs et nous vous en sommes très reconnaissant(e)s. Je n'ai malheureusement pas pu me joindre à vous et à tous vos invités, j'en suis sincèrement désolée mais tu en connais la raison, chère Normay. J'ai pu au moins participer à l'émission Loin des yeux, près du coeur, le 15 décembre dernier. Par contre, j'ai eu la chance d'écouter la rediffusion de l'émission, en entier, dans la soirée de Noël.


Judes a lancé un beau message d'amour et de sincérité, sans jugement, à sa mère de naissance ainsi qu'à toutes les autres mères. On ressentait toute son émotion. MERCI À TOI, JUDES!


Robert Carrière, notre «historien-maison», malgré ses ennuis de santé, nous a parlé avec enthousiasme de son livre et de son CD sur le temps des crèches. Il a consacré plus de quinze ans de sa vie pour faire ses recherches. Il a d'abord été informé de la situation des filles-mères, par sa mère, par une tante et aussi par des ancien(ne)s employé(e)s de la Crèche de la Miséricorde. À sa retraite, il y travaillait comme agent de sécurité et a pu compiler plusieurs renseignements, témoignages, photos et documents officiels sans publier les noms des personnes en cause. Il partage avec nous l'histoire des Crèches, en toute réalité et vérité. C'est toute une oeuvre colossale qu'il a réalisée et il en a fait bénéficier plusieurs personnes adoptées et parents plus spécifiquement des mères biologiques. Il a réussi à aider des gens à faire des retrouvailles. C'est un homme au coeur d'or et je tiens à le remercier, du fond du coeur, pour tout ce qu'il a fait et ce qu'il fait encore aujourd'hui pour le monde de l'adoption. Il a ouvert il y a un peu plus d'un an, un site sur L'Histoire des Crèches au Québec, c'est son bébé! Il a également ouvert un site en rapport avec son histoire, ses trouvailles de Longue-Pointe et Tétreauville, quartier où il a habité; c'est très enrichissant toutes ces belles photos historiques. Sa demande spéciale: Les enfants oubliés (Bruno Pelletier) MERCI À TOI, ROBERT (MISÉRICORDE)


Ensuite, Normay nous a lu un texte de Thérèse qui était très émouvant et rempli d'amour; ça donne la chair de poule! Sa demande spéciale: La Charlotte prie Notre-Dame (Marie Dubas). MERCI À TOI, THÉRÈSE (PYSANKA)
Pour faire suite à ce texte, Susan offre ses remerciements à Normay et à Jean-Paul avec des souhaits d'espoir. Sa demande spéciale: Blue Christmas (Elvis Presley). MERCI À TOI, SUSAN (INCONNUE)


Ensuite, Ginette conceptrice du site Adoption, Partage, Amour (APA) nous a parlé de la belle chaîne de solidarité de l'adoption. Elle a souhaité un Joyeux Noël plus spécialement à maman Doris, Sylvain et Linda qui se retrouvaient pour la première fois (mère, frère et soeur) et a remercié celles et ceux en charge de sites d'adoption pour leur travail exigeant mais combien gratifiant. «Sa tourtière du Lac» (Lac St-Jean) sera bien attendue pour le colloque du 12 avril 2014, l'Heureux Jean-Paul, va! Sa demande spéciale: J'ai vu maman (Marie-Hélène Thibert). MERCI À TOI, GINETTE (GIGI COLOMBE)


Christophe Martenot (père de naissance) lui-même de la DDASS, qui recherche sa fille, a offert la chanson Noël Joyeux Noël à Gigi Colombe, en surprise. Belle pensée de la part de notre cousin de l'autre côté de l'océan! MERCI À TOI, CHRISTOPHE


Ensuite, nous avons eu droit à la chanson Madame Adrienne (mère de naissance) chanson que Thérèse (Pysanka) affectionne particulièrement (moi aussi d'ailleurs). Elle a été composée et chantée par Gilles Vigneault. Elle est criante de vérité car il appert que ce serait une histoire vécue dans la famille de M. Vigneault.



Madame Adrienne
Madame Adrienne c’est une infirmière
Qu’un chagrin d’amour exila très tôt
Ses enfants sont ceux qu’le malheur génère
Et qu’on abandonn’ dans les hôpitaux…
C’qui fait qu’au moment de prendr’ sa retraite
Madame Adrienne avait sept enfants
Trois petits garçons et quatre fillettes
Qui vivaient chez elle et disaient… Maman !


Elle ne fait peur à personne
Et pas plus de bruit que son pas
Elle ouvre à tout enfant qui sonne
Mais les journaux n’en parlent pas…


Elle avait vingt ans la belle Adrienne
Quand son amoureux devint son amant.
Leur bonheur durait depuis six semaines
Quand elle eut compris… qu’elle était maman !


L’honneur... en ce temps voulait qu’on s’exile!
Garder le secret et faire semblant
Qu’on avait trouvé du travail en ville
Et qu’on reviendrait… pour le jour de l’an!


Elle ne fait peur…


Âgé de trois jours, baptisé Étienne…
L’enfant de l’amour était adopté.
On persuada la belle Adrienne
Qu’ainsi son secret serait bien gardé.
Le sort est cruel pour la fille-mère,
Mais avec le temps, les témoins s’en vont…
Elle est devenue la belle infirmière
Et n’a retenu… qu’à peine un prénom!


Elle ne fait peur à personne…


Il faut vous dire ici
que Madame Adrienne
pour ses quatre-vingts ans
tenait toujours maison
et faisait son marché.
Et… faisait des neuvaines
rêvant de retrouver
un beau jour… son garçon!
Or, un matin d’hiver,
l’aînée des quatre filles
qui vivait avec elle et la suivait partout
la trouva affaiblie et se plaignant beaucoup…
Malgré les : « Je vais bien » et
« Ce n’est pas la peine! »
Armande a décidé : J’appelle un médecin.
Vint donc un homme âgé,
au bord de la retraite
qui remplaçait parfois un confrère occupé.
Il s’informe, il ausculte,
examine et questionne
et prescrit du repos.
La patiente à son tour
se reprend à parler de sa vie d’infirmière.
Puis d’un chagrin d’amour
et de l’enfant perdu
puis de la barbarie au masque de vertu
qui bannissait l’enfant
le privant de sa mère
au nom d’une morale
insensible à l’amour!
Je reviendrai vous voir!
Il revient tous les jours.
C’est qu’il a soixante ans
et qu’il s’appelle Étienne.
Il sait que sa maman s’appelait Adrienne
et qu’il fut adopté…
il sait bien où et quand…


Elle dit souvent, Madame Adrienne
Que les grands bonheurs ont le pas très lent.
Elle aura cent ans dans les trois semaines
Et sur son passé s’est repris vingt ans… !
Les enfants perdus qu’étaient sa famille
Ont tous des enfants… qu’elle gâte un peu…
Elle a les joues ros’s et les yeux qui brillent
Et plein de projets pour chacun d’entre eux…


Elle ne fait peur à personne
Et pas plus de bruit que son pas
Elle ouvre à tout enfant qui sonne
Mais les journaux n’en parleront pas…


Par la suite, on nous a lu le très touchant texte d'Éliette (Marcella), La petite bottine blanche.
Le 9 octobre dernier était l'anniversaire de Louis-Sylvain, fils de Éliette. Celle-ci se remémorait encore plus fort dans sa tête le souvenir d’une petite bottine blanche. Je vous relate ici ses explications :
La dernière fois où j’ai vu mon fils, il avait près de 4 mois et il était à la pouponnière de la crèche St-Vincent-de-Paul de Québec. Je lui avais déjà apporté des petites bottines blanches avec une petite sonnette dessus. Ce jour là, il les portait.


À un certain moment, alors qu’il n’y avait personne aux alentours et que celle qui s’occupait de mon bébé l’avait dans les bras pour mieux me le montrer, je l’ai suppliée d’entrouvrir la porte pour que je puisse le toucher. Après avoir bien vérifié que nous étions seules, elle s’est nerveusement rendue à mon désir mais.... une soeur passe… la jeune fille repousse vivement ma main et je n’ai pas eu le temps... ma caresse pour mon fils s’est perdue sur une petite bottine blanche qui est devenue infinie pour moi....


Après, je ne voyais presque plus rien, il y avait trop de larmes dans mon coeur et dans mes yeux. Mais, j’ai pourtant vu mon fils qui pleurait lorsqu’ìl a été recouché dans son lit, bien trop grand pour lui. Si petit, la tête retournée en arrière, il m’a suivi des yeux aussi longtemps qu’il a pu me voir le long de la vitrine de la pouponnière… il avait presque 4 mois. Je ne l’ai jamais revu.


Ses larmes, son regard et sa petite bottine blanche devenue infinie sont les derniers souvenirs que j’ai de lui, imprimés au fer rouge dans tout mon être...
Cet écrit composé en pensant si fort à lui, aidera peut-être les enfants adoptés à mieux comprendre l’amour d’une mère, de leur mère, même si la vie ne leur a pas permis de mieux se connaître... MERCI À TOI, ÉLIETTE


On nous a fait jouer Un enfant (Céline Dion). Normay nous a raconté un fait cocasse arrivé il y a longtemps avec Rosanne Laflamme. On nous a fait jouer Tombe la neige (Claude Valade) que j'ai bien appréciée; je ne la connaissais pas.
Sylvie Poisson a offert ses voeux et a raconté ses Noëls d'antan. On lui a offert la chanson La parenté (Jacques Labrecque) MERCI À TOI, SYLVIE


Lyne Perron, conceptrice du site Adoption, Émotions, Retrouvailles, a offert ses remerciements à Normay, à Jean-Paul, à la station CJLV 1570 AM et au Mouvement Retrouvailles pour l'émission Loin des yeux, près du coeur. MERCI À TOI, LYNE


Normay a reçu un courriel de Marie-France (mère de naissance) qui demeure à Carcassonne. Elle offrait ses meilleurs voeux à ses cousines et cousins du Québec. Christine Piatti, elle aussi de l'autre côté de l'Atlantique, nous a offert ses souhaits les plus chaleureux et nous avons entendu la chanson Dans nos vieilles maisons (Muriel Millard). MERCI À VOUS, MARIE-FRANCE ET CHRISTINE


Georgette (Alicia) a offert ses voeux, devait revenir sur les ondes mais elle était sur Skype avec sa mère et ses soeurs et ses frères retrouvés. On lui a offert la chanson Promenade en traîneau (La famille Dion). MERCI À TOI, GEORGETTE


Nous avons eu droit ensuite à la présence d'Hélène, soeur que Normay a retrouvée. La relation est très belle; je trouve qu'elles se ressemblent, dans leur personnalité. Elle a offert ses voeux, a parlé des Noël que sa mère organisait. Normay nous a parlé de son «mauvais coup» de savon dans la dinde mis juste avant la messe de minuit. Ouais, on en apprend des belles! Sa demande spéciale: Blue Christmas (Brenda Lee). MERCI À TOI, HÉLÈNE


Bonnes vacances et bon repos chez Normay!


On nous a fait jouer l'Ave Maria (Céline Dion). A suivi la chanson Un jour on se rencontrera (Linda Da Suza).


Tante Yolande (tante de Normay, soeur de sa mère biologique qui est décédée) nous a parlé des Noëls de sa jeunesse avec la bouffe du temps des Fêtes, le «violonneux», son oncle et Yolande chantait et dansait comme les autres invité(e)s. Ses 2 demandes spéciales: White Christmas (Bing Crosby) et Mon beau sapin (Marie-Michèle Desrosiers). On nous a offert Le reel du 3e rang (Donat Essiambre).


Carole, soeur de Normay, a offert ses voeux pour les Fêtes. On a fait tourner La veillée chez l'Père Jos.


Pour terminer l'émission, (23h00), on a fait jouer mes 2 demandes spéciales: Le Noël des petits oiseaux (Angèle Arsenault) chanson préférée de ma mère (décédée). C'était SA chanson du temps des Fêtes et j'allais la mettre souvent sur le tourne-disques quand elle préparait sa popote pour les Fêtes. Pour moi, c'est Marie-Noël (composée par Claude Gauthier mais interprétée ici par Robert Charlebois).


Merci à vous deux pour cette belle soirée passée en votre compagnie.
Avec toute mon affection sincère,




Marthe (Charest) xxx Lotus




P.S. L'émission Loin des yeux, près du coeur sera de retour en ondes le dimanche, 12 janvier 2014, au plaisir!
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 12:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua