Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-01-22 BOUCHARD Éliette / PELLETIER Linda

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 12:21    Sujet du message: 2012-01-22 BOUCHARD Éliette / PELLETIER Linda Répondre en citant

Émission du 22 janvier 2012


Bonjour Normay, Jean-Paul, Éliette (Bouchard) et Linda (Pelletier),

L'émission s'ouvre sur un très beau et touchant poème de Mme Éliette Bouchard, L'Infinitude d'une petite bottine blanche.  On ressent toute la douleur de l'absence.  On aurait voulu être là pour la consoler, la prendre dans nos bras et la réconforter... Éliette est mère de naissance et a dû faire adopter son fils.  Elle l'a retrouvé il y a 1 an et 3 semaines.  Mme Bouchard avait fait des démarches, par le passé, en 1994, avec le Centre jeunesse de Québec mais son fils n'était pas prêt à faire le pas. 

Par contre, 17 ans plus tard soit le 1er janvier 2011, il semblerait qu'il était prêt à faire le saut via Facebook.  Il demeure aux États-Unis.  Ils s'écrivent et s'envoient des photos, de part et d'autre.  Ils ne se sont pas parlé par téléphone ni vu encore mais il faut laisser le temps au temps de faire son oeuvre et respecter les besoins de son fils qui aura 50 ans le 9 octobre prochain.  L'essentiel, en fait, est qu'Éliette l'ait retrouvé mais j'imagine que le temps doit être long pour elle...

Dans un autre ordre d'idées, Éliette nous a parlé d'un site anglophone de recherches:  un registre des adoptés canadiens qui s'appelle Canadian Adoptees Registry Inc. à taper sur Google.

Par la suite, Mme Linda Pelletier, adoptée, déjà invitée à l'émission, nous a raconté sa vie qui s'est déroulé comme un vrai conte de fées.  Toutes les planètes étaient alignées pour qu'elle vive des pré-retrouvailles, des retrouvailles à proprement parler et des post-retrouvailles vraiment extraordinaires, hors du commun, en fait.  Tout d'abord, à l'âge de 8 mois, ses parents adoptifs, individuellement, l'ont choisie à la Crèche de Rimouski, fait plutôt inusité.  Ils n'avaient pas pu y aller ensemble et, de part et d'autre, leur choix s'est arrêté sur elle.  Faut croire que Linda se devait d'être avec eux.  Elle a grandi avec le sentiment d'être choyée et d'avoir été choisie et deux fois plutôt qu'une.  Elle a vécu au sein d'une famille remplie d'amour, avec d'excellents parents adoptifs et elle a su qu'elle était adoptée en bas âge.  Par conséquent, elle n'a pas vécu le fait d'être adoptée comme étant vraiment traumatisant.Plus tard, dans la vie, quand Linda a décidé d'entamer des recherches en 1999, à l'âge de 30 ans, pour retrouver sa mère biologique, elle a mis ses parents au courant de chaque étape du processus des retrouvailles de sorte qu'ils ne se sentent pas rejetés et pour qu'elle se sente bien dans sa décision, sans avoir à faire de "cachette".  En 3 mois seulement ( du bonbon une réponse si rapide!), mère et père de naissance (qui s'étaient mariés 3 mois après la naissance de Linda), étaient rencontrés et ses 3 frères et sa soeur étaient rencontrés 5 semaines plus tard.

En premier lieu, dans le processus de retrouvailles, il y a eu un échange de lettres, via la travailleuse sociale et, fait à souligner, mère et père envoyaient des lettres individuelles, avec des renseignements non nominatifs (ça lui permettait de découvrir davantage ses 2 parents) et Linda faisait de même, de son côté.  Ensuite, ce fut le partage des photos, de part et d'autre, à différents âges. Voyant des ressemblances, ça ne pouvait qu'ajouter déjà à son bonheur et au leur.Également, Linda voulait s'assurer, en écrivant une certaine lettre, que tout le monde était à l'aise avec sa venue dans la famille afin que leur rencontre transpire la sérénité.  Je trouve que Linda a eu l'art de savoir bien présenter les choses à sa soeur comme à ses frères afin que chacun(e) garde sa place, son rôle, son rang car pour elle comme pour plusieurs personnes adoptées, elles ne veulent pas retrouver pour semer la pagaille.  Linda voulait que tout le monde se sente bien dans cette nouvelle relation tout à l'image d'une famille reconstituée. 

Elle appelle ses parents adoptifs ses parents et ses parents biologiques sont appelés par leurs prénoms.  Les enfants de Linda ont aussi un lien d'attachement plus profond avec leurs grands-parents adoptifs qu'avec leurs grands-parents biologiques et c'est bien normal et légitime les ayant connus beaucoup plus tôt dans leurs vies ce qui ne veut pas dire qu'ils n'aiment pas leurs grands-parents biologiques mais c'est simplement un amour différent.La retrouvaille de Linda avec ses parents de naissance a eu lieu le 24 juin 2000 et le 1er août c'était la rencontre avec ses frères et sa soeur.  Les délais ont été rapides mais tout a été bien "géré".  Les parents biologiques visitent même les parents adoptifs ce qui demande tout un bel équilibre et beaucoup de générosité, de part et d'autre.  Linda disait que les parents adoptifs et les parents biologiques ressentent un genre de dette les uns vis-à-vis des autres.  La mère biologique se sent redevable et désire remercier la mère adoptive pour avoir pris la relève et s'être occupé de l'enfant.  La mère adoptive aussi se sent redevable et désire remercier la mère biologique pour avoir donné la vie à leur enfant.  Pour Linda, ses quatre parents ont pu se remercier mutuellement.  Comme ça doit faire du bien et comme ça doit aider à boucler des boucles de toute une vie durant, principalement pour les parents biologiques!Pour clore l'émission, Linda (adoptée)  nous parlait d'un projet commun de livre avec Mme Suzanne Gaudreault (mère biologique).  Les émotions et les états d'âme vécus par les personnes adoptées et par les mères de naissance sont souvent semblables et se recoupent tels le sentiment de rejet, de part et d'autre, la peur d'envahir la vie de l'autre, la peur de décevoir et de ne pas être à la hauteur, la peur des comparaisons etc.  Il faut dépoussiérer le tout  pour aller vers un futur serein. 

Linda et Suzanne ont besoin de témoignages autant ceux de mères que ceux d'enfants.  Vous pouvez communiquer avec elles via Adoption, Émotions, Retrouvailles où se trouvent toutes leurs coordonnées dans Général, Annonce:  Besoin de témoignages pour la rédaction d'un livre.http://a-e-r.xooit.com/t2853-Besoin-de-temoignages-pour-la-redaction-d-un-l…Merci encore à Jean-Paul pour ses choix musicaux (Claude Léveillée, Ginette Reno, Lynda Lemay et Joe Dassin) qui font un beau lien qui enchaîne bien avec les témoignages des invitées.Merci Linda et félicitations pour ton témoignage qui fait rêver.  Merci également à Éliette et je te souhaite une belle continuation de ta relation avec ton fils aboutissant à une retrouvaille, en personne, le plus tôt possible. À la semaine prochaine!



Lotus xxx (Marthe)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 12:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua