Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-02-12 CLOUTIER Mme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 12:13    Sujet du message: 2012-02-12 CLOUTIER Mme Répondre en citant

Émission du 12 février 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul et votre invitée Mme Cloutier,

D'entrée de jeu, Mme Cloutier, née à la Crèche de Québec, nous fait part qu'elle n'a été adoptée qu'à l'âge de 14 mois.  Même si ses parents adoptifs lui ont dit qu'elle avait été choisie parmi plusieurs bébés, cinquante à cent, environ, il n'en demeure pas moins qu'elle a subi plusieurs séquelles de cette adoption tardive dont des carences nutritionnelles, en premier lieu.  Plutôt faible et maigre, sous-alimentée, elle ne s'assoyait pas et ne marchait pas à l'arrivée chez ses parents adoptifs, à 14 mois mais, ce ne fut pas ses plus grandes carences.

Les pires séquelles subies tout au long de sa vie furent émotives, affectives.  Il est bien évident que dans un milieu de vie où évoluent tant de bébés, les infirmières n'avaient pas le temps de chouchouter ces petits.  Elles n'avaient pas le temps, malheureusement, de leur porter attention et de leur donner de l'amour.  Elles ne s'occupaient en fait que des soins de base et devaient négliger les câlins, les caresses et les délicates attentions.  C'était le lot de plusieurs adoptés de ressentir un manque d'amour et, de plus, ils ressentaient souvent les mêmes sentiments que leurs mères de naissance à savoir le rejet, l'abandon et la culpabilité.  Mme Cloutier, plus particulièrement, a traîné avec elle ces sentiments-là toute sa vie durant.

Dans sa grande famille, le statut d'adopté(e) était bien accepté mais, ailleurs au sein de la société, les illégitimes étaient les "enfants du péché", les bâtards et étaient pointés du doigt.  Mme Cloutier n'a pas eu à trop souffrir des attaques personnelles étant adoptée car de par son fort caractère, heureusement, elle ne se laissait pas intimider et ripostait.

Le temps a passé et l'histoire s'est répétée... À 26 ans, Mme Cloutier s'était fait un amoureux, son premier, et de leur union est né un fils.  Il n'y avait pas de contraception à cette époque et l'avortement était impensable.  C'était la pensée magique...Elle devait se marier et garder son fils mais le père a pris peur et n'était plus prêt à s'engager et à garder l'enfant.  Mme Cloutier vivait beaucoup de colère, de déni, de repli sur elle-même et voyait une belle carrière amorcée dans l'enseignement depuis quelques années, s'effondrer devant elle.  Jusqu'à six mois de grossesse, elle vivait cachée, avec une grande distance émotive.  Par après, quand sa condition de femme enceinte est devenue plus apparente, elle est allée dans une maison pour filles-mères et, entre elles, au moins, elles étaient solidaires car elles vivaient toutes la même chose.  Donc, elle a donné naissance à ce fils et a dû le confier à l'adoption.  En parallèle, elle se préparait mentalement si toutefois son fils la recherchait plus tard, dans la vie.  Elle voulait lui donner son identité, ses origines.

Par ailleurs, à 40 ans, Mme Cloutier a eu un autre fils qu'elle a gardé et a donc décidé d'entreprendre des démarches pour retrouver sa mère biologique afin de connaître son histoire médicale pour pouvoir la transmettre à son fils, entre autres.

En 1986, elle a retrouvé sa trace mais elle ne l'a pas rencontrée.  Par l'entremise d'une travailleuse sociale, par téléphone, elle a su que son père et sa mère avaient vécu une belle histoire d'amour (ça fait plaisir d'entendre ça) et qu'elle était née de cette union.  Sa mère était toujours vivante quoique malade et elle a continué de vivre avec son secret, avec honte, peur du rejet et du jugement.  Mme Cloutier n'était pas obsédée ne pas pouvoir voir sa mère bien qu'elle aurait bien aimé ça mais, elle déplorait le fait que de 0-14 mois, tout avait été caché, un vide complet, un trou noir.  Sa mère lui a dit l'essentiel concernant les questions côté médical mais celle-ci n'a pas pu se libérer de son secret et mourir en toute sérénité et elles n'ont donc pas pu se rencontrer.  Mme Cloutier a pu remercier sa mère de lui avoir donné la vie.

En 2010, Mme Cloutier a reçu un appel comme quoi son fils adopté de 42 ans la recherchait.  Son autre fils n'était pas au courant encore de la naissance de ce "grand frère".  La rencontre s'est effectuée.  Elle était prête à l'éventualité de le voir qu'une seule fois si c'était son choix.  Elle avait gardé des souvenirs qu'elle désirait lui remettre.  Il a rencontré son "jeune" frère" et s'entendent bien, ont une belle relation.  La mère et le fils adopté ont plusieurs traits de personnalité semblables dont la détermination.  Ils ont une belle connivence.  Elle a  pu lui donner son début d'histoire de vie en sachant l'importance que ça revêt compte tenu qu'elle était elle aussi adoptée.  Il pouvait poser n'importe quelle question et elle lui répondrait, elle lui devait bien ça, a-t-elle dit.  Ils se découvrent de jour en jour.  Si Mme Cloutier meurt, son fils a un grand frère dans la vie, c'est rassurant pour lui, pour elle et pour ses deux fils, finalement.

En conclusion, Mme Cloutier qui porte les deux chapeaux d'adoptée et de mère biologique s'adresse aux mères de naissance en leur disant de penser d'abord à leur enfant, d'oser faire le pas pour le retrouver, même si c'est difficile, afin de lui donner l'opportunité de connaître son histoire de vie.  C'est un cadeau à se faire en tant que mère ainsi qu'un cadeau à offrir à leur enfant confié à l'adoption.

Quelle belle émission intéressante avec votre invitée qui a su livrer plusieurs pans de sa vie à la manière d'une conteuse, à coeur ouvert, d'une façon authentique et émouvante ainsi qu'avec une touche d'humour dédramatisante!

À Mme Cloutier et à ses deux fils, je leur souhaite  de continuer de se connaître, de s'apprivoiser afin que leur belle relation de complicité se continue.  Beaucoup de bonheur à vous trois!

Merci et bravo Normay pour ton excellent travail, pour ton écoute active et merci et félicitations également à Jean-Paul pour son choix de plages musicales.

À la semaine prochaine!

Marthe xxx (Lotus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 12:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua