Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-03-11 Fille de Claire + collaboratrice: Colette Fournier (rediffusion)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 11:53    Sujet du message: 2012-03-11 Fille de Claire + collaboratrice: Colette Fournier (rediffusion) Répondre en citant

Émission du 11 mars 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul, Mme Claire (sa fille) et Colette (Fournier),

C'est une émission qui s'adressait essentiellement aux mères biologiques plus particulièrement.

En introduction, la fille de Claire (mère biologique) passe son Avis de recherche pour son frère biologique né le 5 mars 1944 à l'Hôpital de la Miséricorde de Québec et adopté le 6 mars 1944.  Il s'appellerait Rémi Charest.  Ces informations seraient confirmées par sa mère avec laquelle elle a parlé au téléphone mais elle n'est pas prête à faire les démarches de recherches, tout de suite, et sa fille ne veut aucunement lui forcer la main.  Par contre, ce n'est pas un non catégorique, elle laisse place à de l'ouverture en lui disant qu'elle pourrait changer d'idée...

Claire a eu un passé très noir, une tragédie, en fait.  D'abord, elle a été forcée de quitter, à l'époque, l'homme de sa vie et elle en était très malheureuse.  La mère de Claire l'aurait contrainte à mettre fin à cette relation car l'homme était protestant et la religion catholique était d'une importance capitale.  Elle s'est unie avec le premier homme qui s'est retrouvé sur son chemin, en réaction, en révolte avec ce que sa mère avait exigé d'elle.  Elle est devenue enceinte et le père de Rémi est parti à sa naissance pour revenir trois mois plus tard.  Il y a eu un mariage organisé, forcé, avec cet homme, un conjoint aigri, violent verbalement et physiquement.  Il a terrorisé tous les membres de la famille et battait Claire.  Il avait une emprise épouvantable, menaçante et lui a fait vivre l'enfer jusqu'à sa mort en 2001.  Claire prie à tous les jours pour Rémi et pour ses autres enfants.

Claire s'apprête à se remarier (en 2008) pour vivre une vie nouvelle et heureuse avec un gentil conjoint, avec peut-être une éventuelle retrouvaille mais elle anticipe le jour où elle devra annoncer à ses enfants et à son futur époux qu'elle a mis au monde un fils, hors-mariage.  Elle a cependant autorisé sa fille à faire des démarches prouvant déjà la volonté de s'ouvrir, de parler de son lourd secret et du fardeau des préjugés de sa mère et de sa soeur, sur son propre compte, en l'accusant de tous les vices ce qui n'aide pas une jeune fille à avoir une haute opinion d'elle-même.  Par conséquent, il était difficile pour Claire de se déculpabiliser et de se pardonner de son geste étant le déshonneur de la famille, dans un petit quartier de Québec où les rumeurs circulaient vite.  En 1944, les préjugés avaient la vie dure avec les filles-mères et étaient encore plus terribles qu'en 1961 année où Colette (Fournier) a donné naissance à sa fille Lyne.  La société n'avait pas vraiment beaucoup évolué.  La religion catholique était omniprésente et les mères-célibataires craignaient donc de révéler leur grossesse à quiconque.  Ce secret, cette vie en "retraite fermée", dans l'ombre des autres, les poursuivaient jusqu'au jour où elles décidaient de faire les premiers pas en annonçant à leur mari et/ou à leurs enfants, des années plus tard, qu'elles avaient mis au monde un enfant en dehors des liens du mariage.

On parle aussi que les adopté(e)s et les mères biologiques pensent l'un(e) à l'autre au cours de leurs vies réciproques et plus particulièrement à la Fête des mères.

Colette nous expliquait son sentiment de honte d'avoir à annoncer à ses enfants qu'elle avait eu un bébé hors-mariage.  Elle craignait qu'ils aient une mauvaise opinion d'elle d'autant plus qu'on met souvent les mères sur un piédestal.  À l'hôpital, lors de l'accouchement, on faisait un lavage de cerveau aux filles-célibataires en disant qu'elles n'étaient pas aptes à prendre soin de leur bébé, sans père, sans argent, sans travail et sans aide.

En 2012, les préjugés ne sont plus ce qu'ils étaient compte tenu que la religion ne décide plus du sort de tout le monde.  Il faut briser le silence.  Claire a accordé l'autorisation à sa fille de servir d'intermédiaire auprès de son fils, au Centre jeunesse, en signant une lettre pour Rémi.  Elle se donne le droit de se libérer d'une vie de douleurs et de cachettes afin de mettre un baume sur toutes ses blessures du passé.  Au Centre jeunesse, compte tenu de l'âge de Claire, on devrait prioriser son dossier.

Tous mes meilleurs souhaits à la mère de Claire en espérant qu'elle vive beaucoup de bonheur avec son prochain conjoint et avec sa retrouvaille avec son fils.  Mes souhaits les plus chaleureux à la fille de Claire pour une retrouvaille avec son frère.  Une future belle vie à tout ce beau monde-là!

Merci Normay et Jean-Paul!

Amitiés,

Marthe xxx (Lotus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 11:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua