Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-03-25 TREMBLAY BONIN Huguette + collaboratrice, Thérèse Turner

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 11:47    Sujet du message: 2012-03-25 TREMBLAY BONIN Huguette + collaboratrice, Thérèse Turner Répondre en citant

Émission du 25 mars 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul, Mme Huguette Bonin Tremblay (votre invitée) et Mme Thérèse Turner (collaboratrice à l'émission),

À l'âge de 14 ans, Huguette est devenue enceinte et a accouché à 15 ans, le 4 mai 1958 à l'Hôpital Catherine Booth, d'un garçon qu'elle a appelé Joseph Marcel Bonin.  Il a été adopté le 6 mai 1959 par un jeune couple du début de la trentaine, dans la région de Longueuil.  Après l'accouchement, elle retourne à la maison familiale avec sa mère monoparentale et ses deux frères.  Sa mère était une femme au travail.  Elle a exigé de sa fille le silence le plus total sur cet événement, silence qui a perduré.  Elles n'en n'ont jamais reparlé par la suite.  En tant que grand-mère, elle a donc fermé la porte aussi à son petit-fils.  Par contre, l'aîné de ses deux frères, a tenté de l'aider dans ses démarches de recherches.  Plus tard dans sa vie, Huguette a rencontré un homme qui est devenu son conjoint et lui a révélé la naissance de son fils qu'elle a confié à l'adoption.  Malheureusement, Huguette ne pouvait plus concevoir d'autres enfants et ils ont donc adopté un garçon qui avait 3 mois.  Il a maintenant 30 ans et ne veut rien savoir de rechercher ses origines car ses parents adoptifs l'aideraient dans ce sens s'il en manifestait le désir.  Il veut simplement avoir ses antécédents sociobiologiques.  Il ne ressent pas le besoin d'établir une relation avec ses parents de naissance, pour l'instant.

En 2002, Huguette a décidé de reprendre ses recherches d'une façon plus officielle mais était beaucoup malade, en dialyse et en attente d'une greffe de rein (ne voulait pas le dire à la travailleuse sociale (t.s.)qui s'occupait de son dossier pour ne pas se faire prendre en pitié).  Avec le Projet Pilote, elle parle à une t.s.-psychologue du Centre jeunesse.  Celle-ci lui demande d'envoyer une lettre et des photos pour son fils Sylvain.  Elle les prépare le jour même et va les porter au Centre jeunesse dès le lendemain.  Elle ne voulait pas que son fils lui dise oui parce qu'elle était malade mais bien plutôt parce qu'il le souhaitait vraiment, pour elle.

Huguette est retournée à 4-5 reprises au Centre jeunesse et se butait toujours à la même t.s.-psychologue "froide".  Elle avait beaucoup de peine d'être traitée sans empathie et se sentait beaucoup vulnérable, plus particulièrement compte tenu de son état de santé.  On a finalement localisé son fils Sylvain par son demi-frère lui aussi adopté.  Il est passé au Centre jeunesse pour recueillir la lettre et les photos d'Huguette mais ne lui a rien envoyé, de son côté.  La psychologue, bâclant plutôt son travail, lui a -t-elle demandé de rédiger une lettre et de l'envoyer accompagnée de photos afin que les deux aient au moins l'histoire l'un(e) de l'autre?  La psychologue ne lui a pas offert d'écoute ni de soutien d'aucune sorte.  Huguette a rappelé 3-4 fois au Centre jeunesse.  Il n'y avait toujours rien de plus dans son dossier mais au moins, il n'était pas fermé, il y a au moins ça de positif.  Sylvain devait éprouver un certain intérêt par rapport à sa mère puisqu'il est venu chercher la lettre et les photos sinon, pourquoi se serait-il déplacé pour aller les chercher?  Par simple curiosité?  Par la suite, il a peut-être perdu les coordonnées de la psychologue, peut-être ne savait-il pas où se diriger, peut-être croyait-il qu'Huguette était décédée?  Un meilleur suivi aurait été nécessaire!  Comme c'est désolant d'être si près du but mais si loin, à la fois!

Huguette ressent toute une gamme d'émotions et encore plus fortes maintenant qu'en 2002 car elle a eu sa greffe de rein et est maintenant davantage en santé.  Si au moins la psychologue à son dossier avait pris juste un peu de temps pour dire à Sylvain d'écrire une lettre sur le pourquoi d'une non-rencontre.  Si tel avait été le cas, elle l'aurait respecté mais au moins, elle ne serait pas encore dans l'expectative d'une réponse, ne serait pas dans le néant.

Merci Normay pour cette belle entrevue.  Merci Jean-Paul pour tes choix de chansons qui savent toujours nous émouvoir et en rapport avec l'émission.  Prendre un enfant( Yves Duteil), Le ruisseau de mon enfance (Adamo), Un enfant (Michel Sardou) et Entre l'enfance et la vieillesse, il y a l'espace d'une vie.(?)  Merci à Mmes Bonin Tremblay et Turner.

À la semaine prochaine!
Amitiés,
Marthe xxx (Lotus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 11:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua