Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-05-20 O’CONNOR Irène/PELLETIER Linda/GAUDREAULT Suzanne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 11:26    Sujet du message: 2012-05-20 O’CONNOR Irène/PELLETIER Linda/GAUDREAULT Suzanne Répondre en citant

   

Émission du 20 mai 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul, Mme Irène O'Connor, Mme Linda Pelletier et Mme Suzanne Gaudreault, vos invitées,

Mme O'Connor recherche sa mère.  Elle est née le 17 juin 1949 à 9h15 à la Miséricorde de Montréal.  Son poids était de 7 livres.  Elle a été baptisée le jour de sa naissance.  Son nom fictif était Irène, Suzanne et possiblement Vaillancourt selon les dires de sa mère adoptive mais n'a pas été confirmé.  Elle a été ensuite transférée à Trois-Rivières où le 27 juin 1949, sa mère biologique aurait signé le consentement à l'adoption.

Sa mère et son père biologiques se seraient fréquentés pendant un an et c'est sa mère biologique qui aurait mis fin à leur relation sans toutefois mettre le père au courant de sa paternité.  Elle était commis de nationalité canadienne anglaise.  À la naissance d'Irène, sa mère portait le pseudo de Patricia, avait 20 ans, de la région 06-A (Montréal et ses environs) et avait 4 frères et 1 soeur.  Son père biologique avait 21 ans, de la région 06-A également, était ouvrier, de nationalité canadienne italienne et aurait eu la polio à l'âge de 4 ans.

Mme O'Connor a débuté ses recherches en 1991.  En 1996, sa mère aurait demandé d'arrêter les recherches pour cause de maladie (convalescence).  Un neveu de sa mère biologique était au courant de la naissance d'Irène et désirait de plus amples détails.  Avec le Centre jeunesse, ses questionnements sont demeurés sans réponse car il a été lui aussi soumis à la loi de la Confidentialité.

Une relance a été faite en septembre 2011 et sa mère serait toujours en vie et habiterait probablement en Californie avec son conjoint pour lequel on ne sait pas s'il est au courant ou non de cette naissance.  Normay a suggéré à Irène d'écrire une lettre à sa mère biologique et de demander à sa travailleuse sociale au Centre jeunesse de Trois-Rivières de bien vouloir lui faire parvenir.  Elle doit être prête à respecter l'anonymat si tel était le désir de sa mère.

Dans un autre segment de l'émission, Mme Linda Pelletier, adoptée et Mme Suzanne Gaudreault, mère biologique ont échangé avec Normay.

Pour Linda, elle recherchait sa mère, il y a 13 ans mais elle a plutôt retrouvé agréablement son père (mari de sa mère) et sa famille biologique (frères et soeurs).  Tout va très bien dans leur relation mais le tout s'est déroulé, étape par étape, en prenant le temps de s'apprivoiser, dans le respect, l'harmonie et l'honnêteté.  Il faut construire une histoire au présent et au futur.  Il faut réfléchir à plusieurs éventualités de là l'importance de bien se préparer aux retrouvailles et aux post-retrouvailles pour avoir des attentes justes et raisonnables.

Les liens adoptifs et biologiques sont tous deux importants, complémentaires et bien différents.  Il s'agit donc de s'adapter et de s'ajuster aux deux familles et conserver un bel équilibre.  Linda mentionnait que les anniversaires de naissance revêtent un cachet particulier car ils sont toujours des moments privilégiés et constituent une page supplémentaire de l'album de souvenirs mais au présent.  Elle disait également qu'elle n'avait rien à pardonner à sa mère alors que celel-ci se culpabilise encore.

Pour Mme Suzanne Gaudreault, en tant que mère biologique, elle dit qu'il faut bâtir sa propre place pour les retrouvailles car on se sent déjà si "petite" mais sans empiéter sur la place des autres et sans toutefois s'effacer.  L'enfant peut quand même lui faciliter la tâche par son ouverture et son accueil.

Il faut par ailleurs garder en tête que l'adoption était un geste d'amour mais il n'en demeure pas moins vrai que la culpabilité, la honte, les regrets, les remords et les jugements pour les responsabilités déléguées à une autre mère rongent longtemps les mères de naissance et parfois même toute la vie durant. 

Les services sociaux nous faisaient comprendre que nous étions inadéquates et que faire adopter notre enfant était le bon choix en nous martelant dans la tête notre incompétence et notre jeunesse.  Les familles n'étaient pas là pour nous aider, bien souvent, et pas davantage les services sociaux ou quiconque de la parenté ou de la société, en général.

Suzanne parlait aussi de ne pas mettre le focus que sur des mots où parfois il n'y a pas lieu de nuancer car souvent ça blesse et affecte le côté affectif.  C'est l'ouverture, la générosité, l'accueil et les gestes de notre enfant et de sa famille qui sont primordiaux pour nous démontrer leur amour, pas les mots.  La mère, de son côté, doit apprendre à se "pardonner" (faire la paix avec son passé) pour être capable de passer à une belle relation affectueuse et sereine.  Pour ma part, j'ai retrouvé ma fille il y a presque 9 ans et elle ne m'a jamais appelé "maman" et ce n'est pas un problème pour moi.  Je sais qu'elle m'aime et mon petit-fils aussi et c'est ce qui compte.  Je me sens comme une mère de complément et je sais où est ma place et celle des autres, dans notre relation.

Le facteur rejet existe pour la mère biologique comme pour l'adopté(e) mais l'enfant a pour la plupart du temps, tout de suite après la naissance ou quelques mois plus tard, une "autre mère" au quotidien qui l'aime, qui l'éduque, qui en prend soin.  La mère, bien souvent, sans vouloir en faire une victime ou une martyre, vit quand même un sentiment de rejet toute sa vie de là souvent la peur de retrouver son enfant pour se faire rejeter encore.

Normay parlait ensuite de deux cas récents de conjoints qui disaient NON aux retrouvailles pour leurs conjointes.  De quel droit?  Elles pourraient se blesser?  Je trouve que c'est une réaction plutôt égoïste, puérile, possessive et de peur devant l'inconnu.  Ils manquent de confiance et il me semble que s'ils aimaient sincèrement leurs conjointes, ils diraient OUI aux retrouvailles pour arriver à les aider à combler le vide laissé par l'absence de cet enfant.  Elles sont majeures et vaccinées alors pas besoin de les infantiliser.  Si elles se blessent, ce sera leurs choix et elles auront au moins été au bout de leurs recherches, de leur engagement et de leurs responsabilités et ne pourront pas dire plus tard:" J'aurais donc dû!"  Elles "doivent" bien ça à leur enfant, à mon avis.  C'est une quête personnelle et, après tout, ce ne sont pas ces maris-là qui ont donné naissance à un enfant pour ensuite devoir le faire adopter.  La décision revient à la mère. Même si l'issue de la retrouvaille n'est pas trop positive, il n'en reste pas moins que de part et d'autre on en sait un peu plus sur la vie de chacun(e).

N'oubliez pas de vous procurer le livre de Pauline Gill et Normay St-Pierre Je vous ai tant cherchée aux Éditions VLB, paru le 16 mai dernier.

Également, Mmes Pelletier et Gaudreault préparent une biographie qui devrait paraître à l'automne.  Plus d'informations nous seront apportées d'ici là.

Merci à toutes ces personnes généreuses dont Normay, Jean-Paul et leurs invitées qui participent à l'émission et qui font qu'elle est spéciale, différente, informative et bien précieuse car nulle part ailleurs il n'en existe de semblable.  Bravo!

À dimanche prochain!

Marthe xxx (Lotus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 11:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua