Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-11-11 LANTHIER Lise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 10:59    Sujet du message: 2012-11-11 LANTHIER Lise Répondre en citant

Émission du 11 novembre 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul et Lise, votre invitée

Il y a une trentaine d'années, Lise a retrouvé sa mère biologique, Germaine, qui est limitée par un retard mental. Elle a vécu son enfance et son adolescence, ici et là, avec des parents absents, sans vraiment ressentir de l'amour.

Germaine a donc cherché une façon d'être choyée, gâtée et, par le biais de la grossesse, on s'occupait d'elle, elle se sentait aimée, protégée et ça lui donnait le sentiment d'être importante. Elle a fait deux fausses couches et a mis à terme dix enfants à adopter. À mon avis, malheureusement, je crois qu'il a dû y avoir certains hommes qui ont profité de sa naïveté et de son grand besoin d'amour...

Germaine gardait ses bébés à peu près pendant deux mois et ensuite, si elle n'avait personne pour l'aider, elle n'avait pas les habiletés nécessaires pour s'occuper d'un bébé et elle devait donc les faire adopter légalement ou non.

Germaine connaissait la mère adoptive de Lise qui fréquentait parfois les mêmes endroits qu'elle et lui aurait donné Lise afin qu'elle en prenne soin et lui avait fait signer un papier, par ailleurs, pour que ce soit elle qui l'élève.

Vers l'âge de 6 ans, la mère adoptive de Lise a interdit à Germaine de lui rendre visite. Elle craignait de perdre Lise car elle n'était pas adoptée officiellement et Germaine pouvait avoir encore des droits sur elle, compte tenu de cette situation.

À 12 ans, Lise voulait retrouver sa mère mais elle n'était pas majeure et non adoptée légalement. Au Centre jeunesse de Montréal, on ne pourrait pas faire de concordances ni de retrouvailles, lui disait-on, mais, à 18 ans, elle a retrouvé sa mère Germaine. Plus tard dans sa vie, elle a prétexté une maladie de son fils pour être en mesure d'obtenir des informations quant aux antécédents médicaux de d'autres enfants.

Lise a retrouvé sa soeur Francine (décédée dernièrement du cancer) avec le Centre jeunesse de Québec, par téléphone. Elle a retrouvé sa soeur Diane par le biais de l'émission de télévision Retrouvailles de Claire Lamarche, mais hors-ondes. Elle a aussi retrouvé sa soeur benjamine, Josée, avec laquelle elle a beaucoup d'affinités, de points en commun. C'est toute une battante, cette Lise!

Germaine demeure chez Lise et Rodger (son conjoint) à Princeton, en Ontario, depuis juin 2011. Elle souffre maintenant d'Alzheimer, malheureusement.

Quatre enfants (quatre filles) sur dix au total se sont donc retrouvés mais voilà donc qu'un cinquième membre de la famille vient s'ajouter à la liste, le 1er novembre 2012. Il s'agit de Pierre, âgé de 44 ans. En 1994, Pierre avait commencé à vouloir faire des démarches de retrouvailles au Centre jeunesse de Montréal mais on lui aurait dit qu'on ne pouvait pas localiser sa mère. Il a fait une relance en 2001 et on lui a fait encore la même réponse.

Entre-temps, Germaine et Lise ont ouvert un dossier de recherche et une concordance pour Pierre vient de s'établir, il y a deux semaines. Les retrouvailles avec Pierre avaient lieu au Centre jeunesse de Montréal, le 1er novembre 2012 avec Lise et Josée. Lise partait de l'Ontario, Princeton, 9 heures de route, donc ce long voyage était trop épuisant pour Germaine. Lise lui a raconté l'histoire avec son frère et, dans le quotidien de Germaine, Lise doit souvent lui répéter de faire telle ou telle chose qu'elle oublie mais là, étrangement, bizarrement, Germaine se rappelait très bien qu'elle avait mis au monde un garçon, en 1968, qu'elle avait appelé Pierre (son prénom lui est resté). Pierre lui aurait parlé au téléphone, comprend sa maladie et il l'appelle déjà maman. Pierre, pendant les vacances de Noël, se propose de rencontrer sa mère à Princeton. Germaine voit ça comme un gros cadeau, tout naïvement mais, en même temps, elle est très heureuse car toute la journée elle garde la photo de Pierre avec elle et dort avec la photo de son fiston. Il semblerait que les souvenirs d'une naissance sont tellement ancrés dans la/sa mémoire... la preuve qu'une maman n'oublie pas. Bébé Pierre aurait été laissé dans une voiture de taxi, remis au chauffeur afin qu'il en prenne soin. Finalement, ce chauffeur d'origine italienne ainsi que sa conjointe l'ont bel et bien adopté. Ils sont maintenant décédés.

Lise, à 5 ans, se souvient que sa mère adoptive lui disait que Germaine avait donné un bébé à un chauffeur de taxi. À tous les étés, Lise allait en vacances dans un chalet, à Sabrevois. Un jour, sa mère biologique, Germaine, est venue "montrer" son nouveau bébé à sa mère adoptive et ce bébé, c'était Pierre. Lise se rappelle très bien l'avoir vu et avoir joué avec ses petits orteils. Pierre a été élevé dans le même quartier que Lise donc, c'est très possible qu'ils se soient rencontrés et qu'ils aient joué ensemble étant enfants.

Cinq enfants ont donc été retrouvés sur un total de dix; il en reste donc encore cinq à retrouver. Germaine a beaucoup d'amour, de douceur et de générosité dans son coeur; il semblerait que vous cinq en ayez hérité. Votre famille est un des plus beaux exemples d'AMOUR INCONDITIONNEL que j'ai pu rencontrer, dans ma vie.

Je trouve que vous avez été cinq enfants capables d'aller au-delà des apparences, des préjugés, des jugements de l'époque des grossesses de Germaine mais même encore des jugements d'aujourd'hui. Vous avez été capables de transcender et de comprendre le retard mental de Germaine et de voir autre chose que sa maladie, ses limites, pour accueillir dans vos coeurs et dans vos vies celle qui vous a justement donné la vie.

Ça me touche très sincèrement et je suis émue en l'écrivant. Ça fait réfléchir tout cet amour gratuit, sans filtre, sans censure de la part de votre mère. "What you see is what you get".

J'ai eu la chance de rencontrer Germaine, au resto, en 2003, en après-midi, le jour des retrouvailles avec Diane. Elle était en face de moi et je lui ai parlé de ma "grande fille" que je recherchais. Elle m'avait dit: "On les aime nos enfants mais des fois, on les perd". Moi, j'ai rajouté: "Oui, mais parfois la vie nous les redonne" et je suis persuadée qu'elle a compris. Il y a eu une connexion à ce moment-là, j'en suis certaine.

En conclusion, Lise a dit aux mères biologiques et aux personnes adoptées d'appeler dans les Centres jeunesse, de se manifester et de garder espoir. Cette famille est la preuve vivante qu'il est possible de se retrouver même s'il y a plusieurs écueils sur nos routes et que c'est long.

Merci Normay pour ton entrevue. Disons que tu n'avais pas besoin de poser trop de questions, n'est-ce pas? ;-) Merci Jean-Paul pour le volet musical toujours aussi intéressant. (8)

(L) Merci Lise pour ton grand coeur et pour ton authenticité. Bonne continuation de vos recherches. Moi aussi je te lève mon chapeau bien haut pour ton "gutts" et ta résilience. :ok:

(F) À la semaine prochaine! (F)

Marthe xxx

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 10:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua