Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2012-11-18 CAYA Sylvie / Robert Carrière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 10:57    Sujet du message: 2012-11-18 CAYA Sylvie / Robert Carrière Répondre en citant

Émission du 18 novembre 2012

Bonjour Normay, Jean-Paul, Sylvie Caya et Robert Carrière, vos invités

Première entrevue: Sylvie Caya

Sylvie Caya recherche sa mère de naissance. Elle est née dimanche, le 20 avril 1958, à la Crèche de la Miséricorde de Montréal, baptisée sous le nom de Danielle Gauthier. Elle pesait 6 livres 10 onces, mesurait 18 pouces et c'était un accouchement normal, à terme. Elle aurait souffert d'adénoïdites et d'otites. Sa mère de naissance avait 22 ans, pesait 118 livres, mesurait 5 pieds et 2 pouces, cheveux châtains clair, catholique, de nationalité canadienne-française, aimait le cinéma, la musique et la lecture. Elle était plutôt gênée, prise émotionnellement. Son père était catholique, canadien-français, menuisier, de bonne santé, tranquille et n'avait pas été informée de la naissance de Sylvie. Elle avait été soi-disant réservée pendant un mois (en fait, quelqu'un a payé pour plus longtemps pour la pension de Sylvie jusqu'à ses 8 mois) à la Miséricorde. Elle a finalement été adoptée le 22 décembre 1958 soit 8 mois après sa naissance. Les parents biologiques demeuraient en milieu urbain possiblement dans la région de Québec.

Avant même d'aller à l'école, Sylvie étant rouquine se posait des questions sur son identité car sa mère adoptive était brune et son père châtain et personne d'autre qu'elle était rousse ou roux, dans la famille. Elle était fille unique et ses parents adoptifs lui auraient dit que ses parents biologiques étaient décédés dans un accident de voiture... et qu'ils l'avaient donc adoptée. C'est donc en bas âge qu'elle a su qu'elle était adoptée. Sa mère adoptive était âgée de 36 ans et son père adoptif de 37 ans. Au début de l'école secondaire, sa mère adoptive lui aurait expliqué que sa mère de naissance était une "fille-mère".

À 20 ans, en 1978, son père adoptif est décédé et à 29 ans, soit en 1987, elle voyait bien que sa mère adoptive vieillissait et décida de faire des recherches pour retrouver sa mère de naissance. Elle avait parlé à sa mère adoptive qu'elle cherchait ses origines et sa mère adoptive était bien d'accord avec ça. Donc, en 1987, elle fait des demandes au Mouvement Retrouvailles et au C.S.S.M.M. (Centre des Services Sociaux du Montréal Métropolitain).

À 31 ans, en 1989, Sylvie est enceinte pour sa première grossesse, qui en est une à risques. Quels sont les antécédents médicaux? Toujours la même question mais qui reste sans réponse, de là l'importance de connaître les antécédents médicaux pour les maladies héréditaires.

À 38 ans, en 1996, elle fait des recherches officielles pour sa mère au Centre jeunesse avec le Projet pilote payant, à l'époque, et en 3 étapes: localisation, rencontres avec une travailleuse sociale du Centre jeunesse (adopté(e) et mère, séparément pour un profil et entrevues) et finalement, le volet des retrouvailles. C'est grâce au Mouvement Retrouvailles qu'il n'y a plus de frais et c'est bien normal car ce devait être un droit acquis que celui de connaître ses origines. Lors de sa convocation au Centre jeunesse, il appert que sa mère de naissance aurait fourni une fausse adresse. Elle aurait été la cadette de 6 enfants.

Sylvie n'aurait pas fait de relance pour sa mère depuis 1996, au moment où sa mère aurait donné une fausse adresse. Normay lui a donc fait une suggestion pour refaire une demande pour tenter sa chance à nouveau, elle n'a rien à perdre, de toute façon. Sa mère aurait 76 ans en 2012. Elle lui a suggéré de mettre son avis de recherche sur le site du Mouvement Retrouvailles et sur celui d'Adoption, Émotions, Retrouvailles.
Comme le mentionnait Sylvie, les démarches de recherches sont très longues, dans le temps, et ça devient décourageant. Parfois, vaut mieux prendre un recul pour mieux revenir, par la suite, sans abandonner. Il ne faut pas baisser les bras; il faut rester déterminé et patient. La fille de Sylvie, âgée de 23 ans, aimerait bien que sa mère puisse retrouver sa famille, ses origines, son histoire car les informations s'arrêtent à sa mère, ça ne va pas plus loin.

Comme c'est plaisant d'entendre une phrase comme celle-ci: "Ça me redonne espoir et courage d'avoir passé à l'émission!". C'est motivant pour Normay et pour les auditeurs et auditrices. Par conséquent, ça justifie encore davantage l'importance de diffuser pareille émission. Je souhaite à Sylvie, de tout coeur, de conserver l'espoir afin de retrouver sa mère ou sa fratrie ou les deux. Courage encore et persévérance!


Deuxième entrevue: Robert Carrière

Un site tel que celui de L'Histoire des Crèches au Québec (HCQ) s'imposait. Robert, après de nombreuses années de recherches et possédant plusieurs documents inédits, avait le goût de partager avec nous ses connaissances sur l'histoire des crèches, plus spécifiquement dans les années '40, '50 et '60. Par ailleurs, il est intéressant de pouvoir échanger des commentaires avec d'autres personnes en rapport avec les textes se retrouvant sur son site.

Également, Robert laisse la place, même la favorise, à celles et à ceux qui , sous le couvert de l'anonymat, veulent bien raconter leur histoire, aussi pénible soit elle. Par la suite, on peut lire ces pans d'histoires et y réagir en apportant notre commentaire. Ça fait du bien pour certaines personnes de pouvoir "cracher le morceau", ça soulage et ça libère. Ne dit-on pas : "Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime" alors voilà le but de ces pages, entre autres.

On apprend toutes sortes de choses bien particulières avec Robert par des coupures de journaux, des photos et des textes inédits. Il a fait des recherches pendant très longtemps aux Archives Nationales du Québec et à la Bibliothèque de Montréal. Il nous relate donc l'histoire, la vraie, celle des "filles-mères", des enfants illégitimes, des enfants de personne, des résultats d'enquêtes sur le trafic de bébés à Montréal, vendus, arrachés à leurs mères, les Orphelins de Duplessis et d'Huberdeau etc.

Robert nous fait part que dans les registres des baptêmes, dans les paroisses, si le prénom de Joseph n'est pas dans les prénoms, c'est donc que l'enfant est le produit de l'inceste. Il nous informe aussi que jusqu'en 1934, dans les crèches, il n'y avait qu'un prénom. À partir de 1940, toujours dans les crèches, il y avait 2 prénoms mais en fait, un 1er prénom et un 2e prénom mais en guise de nom de famille. Exemple: Paul Jean, Paul étant le prénom et Jean le nom de famille. Robert nous raconte aussi que des "filles-mères"qui arrivaient dans un hôpital privé avant l'accouchement, portaient le nom de la mère acheteuse, "adoption en direct" (150$ pour l'accouchement et 50$ pour un baptistère).

M. Carrière ne fait pas de recherches personnelles pour des adopté(e)s ou pour des parents biologiques mais il lui fera plaisir de mettre sur son site, en tout anonymat, votre histoire, à la crèche, dans une institution, à la ferme, dans un foyer nourricier etc. Son adresse e-mail est: robert.carriere@live.ca

Merci Normay pour tes bonnes entrevues. Merci Jean-Paul pour le choix de tes plages musicales. Cette semaine: 1) Les feuilles mortes, Jacques Prévert, interprétée par Nana Mouskouri, 2) Un enfant, Jacques Brel, interprétée par Petula Clark, 3) On ne voit pas le temps passer, Jean Ferrat, interprétée pas Isabelle Aubret et 4) Les enfants oubliés, Louis Amade et Gilbert Bécaud, interprétée par Mario Pelchat.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 10:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua