Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2011-07-03 CARRIÈRES Robert

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 10:33    Sujet du message: 2011-07-03 CARRIÈRES Robert Répondre en citant

ÉMISSION du 3 JUILLET 2011


Cher Robert,

Un grand MERCI pour tout ce que tu fais pour nous, mères biologiques et personnes adoptées, depuis si longtemps!   Sache que toutes tes recherches et tes compilations sont appréciées et bien utiles, sincèrement.

Même si j'ai lu et relu Le temps des Crèches, tu sais toujours capter notre attention et nous apprendre de nouvelles choses de notre patrimoine que plusieurs personnes avaient intérêt à taire, à cacher, à cette époque et même aujourd'hui.

Malgré tes traitements et leurs effets secondaires, tu t'impliques pour l'émission "Loin des yeux, près du coeur", c'est très généreux de ta part!  Tu dis manquer de concentration et hésiter parfois, bien voyons donc, dans les circonstances et même sans la maladie ce serait tout à fait normal, humain et compréhensible.  Personne ne va s'en plaindre!

Tu es notre "gardien", notre "monument", notre "patriarche" celui d'une époque difficile, fermée, révolue remplie de tabous et de préjugés, celle du temps des Crèches.  Je suis fière et reconnaissante qu'un homme tel que toi se soit levé debout et, avec volonté, détermination, temps, patience et le coeur à la bonne place, tu viens nous raconter des VRAIS pans de notre histoire pas très "reluisante".  J'ai déjà hâte à ta prochaine participation à une autre émission.

Porte-toi bien, courage et salutations à Rita!

Affection,

Marthe xxx (Lotus)


_________________________________________________________________________



 
 


Un tout grand
 
 à Robert CARRIERE de rejoindre l'équipe de " Loin des Yeux Près du Coeur "
Je profite pour signaler que vous trouverez bientôt sur ce site les écrits de ce "grand monsieur"... qui nous a permis de les publier ici !
Un GRAND MONSIEUR qui parle sans langue de bois !
Robert a recontré des mères, des victimes, des acteurs intervenants... mais il a aussi voulu travailler bénévolement deux jours par semaine parmi les filles mères à sa retraite et pendant ses recherches.


Il nous fait frissonner en nous parlant du vocabulaire usé à propos des mères de naissance...
Signalons que c'était la même chose en Europe à la même époque... les "mots" relevant du parlé de chaque région et donc un peu différents...


100.000 bébés vendus par le Québec en Europe et surtout en France... envoyés par bateaux (et par avion) dans des boîtes en carton !!!
5 à 6 enfants par jour envoyés en France par avion...
Combien d'enfants ici savent qu'ils sont nés au Québec ?
Un nombre non négligeable donc... par rapport au nombre d'enfants adoptés en France.
 
 à Robert CARRIERE de nous rappeler cette vérité historique... 
ET APPEL LANCE aux Personnes adoptées françaises qui se trouvent en France devant des recherches "introuvables" et qui sont nés entre 1965 et 1975 !


Enlèvements des "filles mères"...
On n'hésitait pas à enlever des filles mères pour les transporter aux Etats-Unis... et les transformer en "machines à bébés" pour satisfaire les familles en attente d'un enfant à adopter.


On constate aussi que les délais de rétractation n'étaient pas respectés... qui là-bas était de 6 mois...
Les procès d'abandon demeurent souvent absents... et forcément puisque signés par des jeunes filles souvent très jeunes et donc non majeures ils n'avaient aucune valeur.
Les mères pouvaient payer une pension pendant les six mois de rétractation... et l'enfant restait alors à la crèche... si elles ne pouvaient pas payer l'enfant était mis en adoption sans leur consentement... Lorsqu'on sait que bon nombre étaient très jeunes, on savait qu'elles ne pourraient pas payer !
Et même quand les mères payaient et s'occupaient de leur enfant (parfois au quotidien), elles découvraient le départ en adoption de leur enfant sans en avoir été prévenues !


Au Québec, certaines filles mères étaient aussi "invitées" à rentrer en religion pour expier leur péché...
On les appelait les "Madeleines"
En effet, on leur refusait le statut de "vraie religieuse" car ne pouvaient pas prononcer les voeux de chasteté... car considérées comme pécheresses... contrairement aux femmes veuves qui pouvaient rentrer en religion et prononcer l'entièreté des voeux. C'était donc une "punition".
Elles ne pouvaient pas sortir de religion... c'était à vie !
Et d'où l'expression " pleurer comme une Madeleine "...
On précise aussi que les filles mères issues de milieux sociaux défavorisés servaient de "servantes" au filles mères de milieux aisés dans les foyers maternels... les filles de milieux aisés étant voilées 24/24 heures pour les protéger des curieux visiteurs (notamment à la messe du dimanche) qui voulaient savoir qui étaient filles mères.
Il faut préciser que les filles mères n'avaient pas le droit de "rentrer au village" après avoir accouché en tant que fille mère !


L'incitation à l'abandon était dramatiquement active...
Une fille mère qui acceptait de "laisser" son bébé recevait un "mois de grâce" au  niveau du paiement des frais...
Pendant que les filles mères restaient sur place pour travailler et gagner le salaire pour payer les frais, elles devaient allaiter leur enfant.
Cette incitation fonctionnait si bien que les crèches étaient débordées...
Rien qu'à la Crèche de la Miséricorde à Montréal, d'une capacité de 500 lits, on couchait les bébés dans les lavabos !


Si les Religieuses se voyaient soumis à l'autorité du Clergé en matière de gestion des filles mères, certains prélats de l'Eglise réalisaient déjà qu'il y avait problème à solutionner pour le respect des personnes adoptées !
Ce fut le cas des Pères Oblats qui étaient responsables religieux à l'aide aux mères tenue par des laïcs.
Ils ont décidé d'ouvrir un Registre pour les enfants abandonnés et adoptés...
Il y avait les femmes veuves qui rentraient en religion qui elles connaissaient les enfants et la maternité... et qui étaient plus humaines avec les filles mères... contrairement aux religieuses qui ne vivaient cela que sur le ton de la "moralité" sans pouvoir réaliser le vécu de ces jeunes femmes en détresse.


Les parents pouvaient choisir leur enfant... ils les "achetaient"...
Conclusion, les listes des filles en attente d'adoption s'allongeaient... les familles adoptives voulant des garçons... notamment pour pouvoir les "utiliser" comme pour travailler à la ferme !


Amicalement
Marianet  
________________________________________________________________

  Quelle émission !!!  Ça fait plaisir de t'entendre à nouveau Robert!  Tu sais rendre vivante l'histoire des crèches et, comme le dis si bien Sue, une heure c'est trop court, on en veut toujours plus !!!  J'ai hâte de t'entendre à une prochaine émission!
Tu as raison Vasgau dans ton messages pour nos mères.  Chères dames, restez la tête haute et n'ayant pas honte de quoi que ce soit.  Vous avez été des victimes de l'époque car si c'était aujourd'hui, vous auriez pu garder votre enfant sans souffrir de ces abus de pouvoir et du jugement qui y était associé. 

C'est choquant de voir toute l'injustice qui les entourait.  Pour des religieuses qui faisaient le voeux de pauvreté, comment pouvaient-elles honorer les filles-mêres riches et s'en prendre aux pauvres comme elles le faisaient ?

Robert, quand tu as parlé des "commandes" de bébés, ça m'est arrivé.  Je suis née à la Miséricorde de Québec et une famille de l'Abitibi avait placé une commande pour avoir une petite fille dont je correspondais parfaitement.  C'est donc à l'âge de 2 mois que j'ai été transférée de Québec en Abitibi.  J'ignore totalement ce qui s'est produit car, 6 mois plus tard, j'étais de retour à Québec.  Je m'amuse à dire que j'étais trop tannante et qu'on m'a retournée d'où je venais, mais la réalité est que ces 6 mois de ma vie demeurent pour moi un questionnement car il est impossible de mettre la main sur cette partie de dossier me concernant.  Je peux seulement dire que je suis partie de Québec en bonne santé (mis à part quelques problèmes respiratoires très courant chez les enfants qui ont perdu leur mère), et je suis revenue avec une grosse varicelle et une paralysie des yeux. Ce n'est pas long 6 mois dans toute une vie, mais j'y pense souvent.  Je suis intriguée par ce trou noir du début de ma vie...

En tout cas,
 à toi Robert pour ta générosité, et bien sûr, à vous Normay et Jean-Paul pour votre excellent travail, animation, montage, choix de chansons toujours appropriées!

Lyne     

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 10:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua