Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2011-09-11 GAUDREAULT Suzanne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2015-01-01, 09:31    Sujet du message: 2011-09-11 GAUDREAULT Suzanne Répondre en citant

ÉMISSION DU 11 SEPTEMBRE 2011


Merci Normay et Jean-Paul!Merci également à Suzanne Gaudreault qui a fait toute l'heure avec vous!  Elle est mère biologique et coach de vie en programmation neurolinguistique (PNL).Elle a parlé de la honte, de la culpabilité, du rejet et de l'isolement des mères de naissance avec les empreintes et les blessures qui restent enregistrées à l'intérieur du corps ("tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime").  Les mêmes sentiments sont aussi vécus du côté des adopté(e)s en rajoutant ceux de la colère et de l'incompréhension, assez souvent.

Dans l'exercice de ses fonctions, Suzanne elle-même mère biologique, nous expliquait son rôle à savoir celui de donner le plus d'outils possible pour changer certains mécanismes de protection, des automatismes en fait, enfouis depuis très longtemps, la plupart du temps inconscients et qui suivent les mères biologiques et les personnes adoptées et empoisonnent souvent et pour longtemps, leurs vies.

Il s'agit de défaire un fil conducteur, de le transformer pour reprendre possession d'une vie au grand jour après des décennies de secrets et de mensonges, une déprogrammation, au fond.

Elle a parlé de la difficulté de faire le deuil d'un enfant potentiellement vivant.  C'est une vie en parallèle de notre enfant, une vie en suspens, une vie d'interrogations où l'on pense à cet être cher, régulièrement, mais sans réponse à l'image d'un enfant disparu pour lequel on ne peut pas faire de deuil tant et aussi longtemps que le corps n'est pas retrouvé.

Suzanne a également parlé de l'importance de la préparation et de l'accompagnement tout au cours du processus des pré-retrouvailles, des retrouvailles à proprement parler et des post-retrouvailles (oui c'est primordial!) mais autant pour les adopté(e)s que pour les mères biologiques.  De part et d'autre, il faut se poser les bonnes et les vraies questions à savoir les raisons, les intentions réelles, les attentes raisonnables et l'accueil.  Comme on répète depuis des années, on ne réinvente pas la roue mais elle tourne toujours de la même façon à savoir on ne doit pas aller trop vite et sauter d'étapes.  Action/réaction, dans ce domaine, n'est pas à privilégier.  On doit prendre le temps de se connaître, de s'apprivoiser et de se découvrir toujours un peu plus, au fil du temps, car il ne faut pas faire peur à l'autre.  Il faut être conscients qu'il y a des impacts positifs et parfois négatifs et, que si l'on ne veut pas perdre une deuxième fois, il faut tout faire dans le respect des limites des deux parties, pour des raisons évidentes et primordiales.  Si ce n'est que pour la curiosité pour connaître des ressemblances et des antécédents médicaux aussi bien ne pas engager une relation quelle qu'elle soit car on doit être responsable.  On fait appel au Centre jeunesse et, au moins, de cette façon, personne n'osera espérer plus que seulement des renseignements non nominatifs.  L'engagement réel doit se travailler tout comme si c'était un nouveau couple qui se fréquente, sans envahir le "territoire" de l'autre.

Il est important de régler "ses bibittes", de part et d'autre, pour entamer une relation sereinement, sainement car on doit mettre le focus sur le présent.  Oui bien sûr, on répond à des questions sur nos passés respectifs, mère et enfant, mais, par la suite, il ne faut pas construire notre relation sur le passé car là, il y a de gros risques que le bateau coule.

Marthe xxx (Lotus)

P.S. En réponse à Robert qui s'excuse alors qu'il n'avait pas à le faire. On connaissait sa condition de santé et il a été courageux de venir nous rencontrer à la soirée-retrouvailles.  Nous sommes reconnaissants de tout le travail qu'il fait pour nous et avons apprécié sa présence. Tout le monde comprend que quand des douleurs insoutenables nous tenaillent, on quitte à l'anglaise car on n'a pas le goût de se faire "prendre en pitié".  Merci Robert!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2015-01-01, 09:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Loin des Yeux, Près du Coeur -> Résumés de Marthe Charest Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua