Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 21:52    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Miséricorde  (Message d'origine)Envoyé : 2003-03-12 07:37

Un autre raison pour les demandes restées muette. Un enfant né d'un religieux ou d'une religieuse était appelé Enfant sacrilège.



Il y a eu d'autre Abbé Gadbois qui s'amusait à amener les petites filles dans les motels et ceux ou celles qui avaient entendu le témoignage de cette dame victime Gi ..B.. à une émission de radio peuvent en témoigné. Il y a eu 5 victimes de ce prêtre qui ont parlé et combien sont restées muettes. Je ne veux pas faire ici une querre de religion

Mais il y en a eu des abus qui sont restés caché.

 De Miséricorde


    

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-02, 23:29; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2009-12-02, 21:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 21:57    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Miséricorde  (Message d'origine)Envoyé : 2005-01-22 14:23
 Moi je me souviens très bien de l'abbé Gadbois dans nos écoles et vous ? R.Carrière       

"LE JOUR OÙ UN PRÊTRE M'A AGRESSÉE"   
Solange Bolduc    

Placée à l'orphelinat à l'âge de deux ans, Solange Bolduc a été élevée par des religieuses. Mais à l'automne de ses 14 ans, sa vie a été bouleversée: l'abbé Gadbois, homme de renom, lui aurait volé son innocence.
Par François Hamel

L’abbé Paul-Émile Gadbois était professeur de musique, et son nom est associé aux disques de la Bonne Chanson, ces célèbres compilations de musiques traditionnelles québécoises dont plus de 30 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde. Pour souligner l'importance de son œuvre musicale, la Société canadienne des postes a d'ailleurs émis un timbre à son effigie en 1997.

Cependant, Solange Bolduc affirme que l'abbé n'est pas seulement un artiste. Cet homme d'Église l'aurait harcelée sexuellement en 1959, alors qu'elle avait 14 ans.

Madame Bolduc, où résidiez-vous à l'automne 1959?

J'étais à l'Orphelinat de Drummondville. J'ai été placée dans un orphelinat dès l'âge de deux ans et demi.

Racontez-nous ce qui s'est passé avec l'abbé Gadbois.

Je venais d'avoir 14 ans quand j'ai été transférée à l'Hospice du Sacré-Cœur de Sherbrooke, à Drummondville, sans trop savoir pourquoi. Je me suis d'ailleurs déjà demandé si l'abbé Gadbois n'avait pas été responsable de ce transfert. Quoi qu'il en soit, mon frère de 24 ans m'avait conduite à Drummondville et, dans l'auto, il m'avait conseillé de faire attention aux garçons. Quelque temps après mon arrivée, un vendredi soir, l'abbé Gadbois a donné un concert à l'orphelinat. Avant de repartir, il a prévenu la mère supérieure qu'il me reconduisait à Sherbrooke chez ma mère, que je revoyais de temps à autre. Celle-ci ne m'attendait même pas! Je suis montée dans une grosse voiture noire où se trouvait aussi Hélène, une camarade de classe de 17 ans. Lorsque nous sommes arrivés à Saint-Nicéphore, l'abbé a arrêté la voiture et a dit: "Je suis trop fatigué pour continuer, je vais me faire passer pour votre père et je vais louer un motel." Il est descendu et a enlevé sa soutane. Je me souviens qu'il était tout habillé de noir en dessous. Il a loué un motel à quelques kilomètres de là, et nous sommes entrés tous les trois dans une chambre. J'étais nerveuse; je soupçonnais que quelque chose se tramait. Pour contrer le stress, j'ai ouvert mon sac d'école et je me suis mise à faire mes devoirs.

Que faisaient l'abbé et Hélène?   

À un moment donné, ils se sont enfermés dans les toilettes. J'étais de plus en plus anxieuse et je ne savais pas quelle attitude adopter. Je me sentais traquée. Ils sont bientôt sortis de la salle de bains et m'ont invitée à les rejoindre dans le lit. Mais j'ai refusé. Ils m'ont alors soulevée de la chaise où je me trouvais et portée dans le lit. Je les vois encore, tous les deux, à côté de moi… Ils ont commencé à déboutonner mon chemisier, mais je me débattais. Ce manège a duré un bon moment; l'abbé Gadbois me touchait partout. Puis je me suis mise à pleurer et ils m'ont laissée tranquille. Je me suis couchée tout habillée. Le lendemain matin, les caresses de l'abbé Gadbois m'ont réveillée. Il était sous les couvertures et il me caressait le sexe avec ses mains. Il répétait: "On ne te veut pas de mal, mais que du bien." J'ai réagi violemment et il s'est arrêté.

Est-il revenu à la charge par la suite?

Non, mon refus avait été catégorique. Il est évident qu'Hélène et l'abbé Gadbois étaient complices. Ils ne devaient pas en être à leurs premiers ébats. À un moment donné, alors que nous étions dans la chambre du motel, je me suis enfermée à clef dans la salle de bains. J'entendais l'abbé me dire: "Sors! Sors! Viens! On ne te touchera plus, on ne te fera plus de mal!" Imaginez! Je me souviens aussi qu'il a mis sa langue dans mon oreille. Depuis je n'ai jamais supporté qu'un homme me fasse ça.

Une fois sortis du motel, nous sommes allés au restaurant. J'étais assise en face d'eux; l'abbé Gadbois me caressait les genoux. Finalement, il s'est décidé à me reconduire chez ma mère. Je me revie encore dans l'auto, assise à l'arrière. Il me faisait des façons. Si mes yeux avaient été des poignards, il aurait été défiguré. Je le détestais tellement. Dans mon esprit, il venait de me violer, il avait violé mon intimité. (Elle se met à pleurer.) Et puis, je n'avais pas de père… (Silence) Je me sentais seule au monde. Je ne pouvais me confier ni à ma mère, ni à un membre de ma famille, ni à personne au pensionnat… Ce sentiment de solitude s'est accentué toute ma vie. L'abbé m'a finalement déposée chez ma mère. Une fois qu'il a été parti, elle a dit: "Il a l'air louche ce curé." Cet événement a été la cause de ma rupture avec la communauté religieuse. (Silence) Par la suite, je suis devenue externe.

Avez-vous gardé des séquelles?  
   
C'est difficile à dire. À l'université, plusieurs années plus tard, je n'ai jamais réussi à finir ma maîtrise. Lorsque j'entrais dans le bâtiment, j'avais l'impression de me retrouver au pensionnat. Je craignais qu'on me piège une fois de plus… (Silence)

Avez-vous raconté ce qui s'est passé à votre mère?

Non, j'en étais incapable. J'ai longtemps gardé le silence pour deux raisons: d'abord parce que je me sentais traquée par les religieux et les religieuses, par l'autorité; ensuite parce que, ayant été séparée de mes parents, je ne me sentais pas en confiance.

Comment avez-vous vécu votre premier contact sexuel avec un homme?

Ç'a été merveilleux. C'est probablement ce qui m'a sauvée. Les hommes que j'ai rencontrés ont été gentils et respectueux. Au moins, je n'ai pas été marquée sur le plan sexuel.

À qui avez-vous parlé de cette histoire pour la première fois?

À l'un de mes frères, une quinzaine d'années plus tard. Mais il a tout de suite changé de sujet. J'ai fait une psychanalyse qui a duré sept ans.

Vous êtes-vous confiée aux religieuses?

J'ai parlé de l'abbé Gadbois à une religieuse il y a trois ans, lorsque j'ai commencé à m'intéresser aux enfants de Duplessis. J'avais entrepris de retrouver la liste des élèves qui se trouvaient à l'orphelinat de Drummondville en même temps que moi. Fait curieux, cette liste était la seule manquante dans les registres. J'ai raconté ma mésaventure à cette religieuse, et elle m'a répondu que l'abbé avait la réputation d'être un coureur. Tout le monde au couvent savait qu'il entretenait une liaison avec une infirmière de Saint-Hyacinthe.

Avez-vous souhaité le revoir

Quand j'ai voulu le rencontrer, j'ai appris qu'il était mort. J'aurais aimé qu'il sache le mal qu'il m'avait fait. Je lui aurais dit que, même si je comprenais qu'il ait pu éprouver de l'attirance pour une femme – je ne crois pas à la pénitence du vœu de chasteté -, je trouvais monstrueux de traumatiser une jeune fille de 14 ans pour assouvir son désir. Et imaginez le comble! Postes Canada, il y a deux ans a imprimé un timbre en l'honneur de l'abbé Gadbois, en l'honneur d'un pédophile!

Lui avez-vous pardonné?

Parfois, j'ai l'impression que oui, parfois non. À l'occasion, je ressens encore de la colère à son endroit.

Solange Bolduc a raconté son histoire aux médias, notamment à André Arthur, dont l’émission est diffusée à Montréal. Depuis, plusieurs femmes se sont manifestées. Ainsi, au moins cinq autres jeunes filles auraient également été agressées par l’abbé Gadbois, alors qu’elles n’étaient âgées que de 13 ans.

DERNIÈRE HEURE 15 MAI 1999


Par Robert Carrière

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:12    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Inconnue821Envoyé : 2005-01-22 18:26
Miséricorde,

Toute une histoire...

Mais je ne l'aime pas....

Merci de la raconter...

                   Inconnue

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:14    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2005-01-23 12:36
Salut Sue,

oui c'est une histoire triste, ce n'est  pas de quoi à se venter, il y en a eu beaucoup plus que les gens peuvent penser des  histoires comme celle-là.

Dans ce cas-ci il y a eu 5 jeunes filles qui ont oser parler de cette aventure avec ce prêtre.

Ça fait partie de notre histoire des crèches au Québec.

De Miséricorde

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:15    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : -lotusbleu123-Envoyé : 2005-01-24 00:08
Bonsoir Miséricorde,
Dans le texte de François Hamel on aurait dû plutôt lire Charles-Émile Gadbois au lieu de Paul-Émile Gadbois.  Dans ton fichier joint, c'est le bon nom.

Je me souviens très bien... Les 100 plus belles chansons, Partons la mer est belle, Sur la Rim Pom Poum, Le P'tit avocat, Sur la route de Berthier, La prière en famille, V'la l'bon vent, Le temps des sucres, Le temps des pommes, Quand il neige sur mon pays, Le sourire, La ronde du bonheur, Cécilia, Mon père m'y marie, Si tu pouvais rêver toujours, Santa Lucia, Le Bal chez Boulé, Le lac des amours, Le soir sur l'eau etc.

Les chansons j'les savais mais ce que je ne savais pas cependant, était son goût marqué pour les enfants... et une colère remonte en moi...  J'aurais pu écrire une histoire comme celle de Solange Bolduc. À la mort de mon père, alors que j'avais 13 ans presque 14 ans, un o.m.i (Oblat Marie-Immaculée) voulait me «consoler» de la perte de mon père.  Il a profité de ma vulnérabilité émotive pour abuser de ma confiance et abuser du reste...Il était un ami, digne de confiance, disait-on, de la famille et moi la plus jeune, sans défense, et ma mère, en plein deuil, tout comme moi, ne pouvait pas soupçonner ce qui se passait dans ma vie sauf que je m'enfuyais toujours à la nouvelle de sa visite...Je fais mon «coming out» ce soir.  Moi aussi il était professeur de musique, diplômé de la Schola Cantorum, mais il ne voulait pas juste m'enseigner le violon...  Ma mère a su et m'a crue quand j'ai demandé comme cadeau d'anniversaire une poignée de porte qui se verrouillait, pour ma chambre...pas trop habituel comme demande de cadeau.

Quelques personnes du site sont au courant, mais 36 ans plus tard, plusieurs images me reviennent encore en tête... Je n'étais pas adoptée mais Conrad Latour, ptre, o.m.i, (décédé maintenant) m'avait adoptée et j'ai mis au rancart tout ce qui portait soutane et «bondieuseries», à l'époque, le piédestal est vite tombé...  Maintenant, je peux dire qu'il y a du bon et mauvais monde partout sur notre route de la vie...et de bons religieux et de moins bons...C'est la première fois que j'écris son nom, pour me venger un peu de mon enfance, de mon innocence et de ma naïveté qu'il m'a volées... c'est bien peu...

C'était le temps de mes 13 ans... Ça m'a fait du bien d'en parler.


Lotus xxx

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:19    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2005-01-24 06:18
Merci Lotus,

un gros merci, de t'être ouverte à nous sur ce site, en nous racontant cette histoire triste, oui et je le redit il y en a eu beaucoup de ses jeunes filles qui se sont fait prendre par un homme en soutane en ce confiant à lui.

Une autre personne que je connais très bien et qui viens sur ce site l'as été également, et le village le savait mais personnes ne disaient rien, il était le maitre il était le curé, dans un petit village des Laurentides.

Je suis certain Lotus, que ça t'a fait du bien d'en parler, merci encore.

De Miséricorde

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:20    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Hélène5034Envoyé : 2005-01-24 08:19
Wow Lotus,

tu dois te sentir flottée et libérée ce matin! Se confier comme ça sur un gros site ça doit te faire un immense bien.  Je n'y vois pas juste ta libération à toi, j'espère que ton témoignage servira aussi aux autres à qui c'est arrivé et que ça les encouragera à se confier.

Merci d'avoir été capable de nous faire une telle confiance.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:21    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : -lotusbleu123-Envoyé : 2005-01-24 08:59
Allô Miséricorde,

Ce n'est pas trop mon genre d'étaler ma vie privée, sur Internet, mais oui, je me sens plus libérée, ce matin, un peu comme si j'avais pu dénoncer mon agresseur, ce que je n'ai pas pu faire, à l'époque...et comme tu dis, je suis loin d'être la seule!  On fermait les yeux sur «la chose» plus souvent qu'autrement, adopté(e) ou non.  Les curés étaient les piliers de l'Église catholique, ses représentants, alors on leur vouait une confiance et une fois aveugles jusqu'au moment où on désenchantait quand on voyait que le prêtre, en situation d'autorité, nous manipulait, usurpait même nos droits sur nos corps et pas question de s'en confesser, celui qui était de l'autre côté de la grille agissait peut-être de la même façon...  Si je me suis confiée, ouverte, c'est par solidarité pour toutes les filles et pour tous les garçons à qui c'est arrivé et qui vivent encore ce lourd secret... et si j'étais devenue enceinte?...J'aime mieux pas y penser...

Également, j'avais une amie adoptée qui m'a avoué, plusieurs années plus tard, que son père adoptif abusait d'elle en lui disant:  «On est allés à la Crèche te chercher, tu peux pas me refuser ça, tu dois être reconnaissante!» Ça aussi c'était une autre situation d'abus d'autorité et je me suis demandée longtemps si ma fille adoptée, elle aussi, avait été abusée.

Ce matin, à la lecture de ta réponse, je me disais:  «Ben voyons donc, Lotus, qu'est-ce qui t'a pris de livrer des pans de ta vie comme ça?» mais on doit dénoncer, ne pas se sentir coupable et responsable, on a déjà assez d'être victime dans un premier temps pas besoin de l'être par notre silence, dans un deuxième temps.

Merci de m'avoir lue, je vous ai fait confiance et voilà!

Affection,

Lotus xxx

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:24    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Inconnue821Envoyé : 2005-01-24 09:25
Oufffff,

Toute une discussion ici ce matin.

Tu es courageuse Lotus....

Qu'est-il arrivé a ce prêtre? l'abbé Gadbois....


Inconnue Sue

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:25    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2005-01-24 09:59
Salut Sue ,
il est décédé et ça ne fait pas bien des années de ça.

Quand Poste Canada à sorti un timbre en sa mémoire j'en avais acheté une page complète (16 timbres) pour pouvoir l'haïr plus.

De Miséricorde


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:28    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : Inconnue821Envoyé : 2005-01-24 10:21
Merci pour ta réponse
Un timbre en sa mémoire

Oufff,

Sue



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:31    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : chocolat_1959Envoyé : 2005-01-24 11:28
Miséricorde,

pourriez-vous rafraîchir mon histoire s.v.p.?

Est-ce que ce n’est pas l’homme qui s’est voté du vœu de chasteté ou si c’est Dieu qui l’a demandé pour ses «apôtres» ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:31    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : nuitétoiléeEnvoyé : 2005-01-24 12:36

Merci lotus de cette confiance que tu nous a fais pour nous avoir livrer une partie de ta vie qui n'a pas été facile a vivre. Tu vas en aider énormément en t'ayant confié comme ca car ils ne se sentirons plus seuls a avoir vécu cette attroce situation.

nuitétoilée


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:33    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2005-01-24 12:40
Peu importe les lois, toutes les lois viennent de l'homme.

Chasteté: Abstinence sexuelle notamment quand elle est imposé par une morale.

De Miséricorde

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-02, 22:34    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2005-01-24 13:46
Allo Chocolat,
l'obligation à la chasteté est un commandement d'homme.  Les apôtres de Jésus étaient déjà mariés pour la plupart.  Nul part dans la bible il est fait mention d'un tel commandement. On y parle par contre de ne pas irriter nos enfants, et on y parle de fidélité à son conjoint.  On y parle aussi de moralité et non de libertinage...

J'espère que ces quelques informations sauront répondrent à ta question.


Marthe, bravo pour ce pas que tu viens de franchir.  Pouvoir dénoncer son agresseur doit en effet être très libérateur. Il est vrai que le fait de le dire ne changera pas ton passé, par contre, ça peut changer ton présent.  C'est comme si tu portais ce bagage dans une vieille brouette aux roues toutes croches, ça avance mal... très mal... ce matin, en te libérant, tu t'es procuré une brouette neuve.  Tu traîne encore ton passé, car celui-ci fait parti de toi, par contre, il sera plus facile de le trainer.

Bravo pour ton courage présent et aussi passé.

  
 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:25    Sujet du message: Enfant né d'un religieux ou d'une religieuse... Enfant sacrilège

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua