Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2009-03-26, 22:51    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription Répondre en citant

Voici la transcription du témoignage de ma mère, Kariann (Colette), présenté lors de l'émission Question de société sous le sujet: Dieu et nous. 

" Quand je suis arrivée là-bas à la crèche, à la Miséricorde, dans notre dossier ils nous demandaient 'Qui ne doit pas savoir, qui ne doit pas être  au courant?'

Les seuls que j'ai marqué c'est mes parents. 

Les parents s'étaient les rois et maîtres dans la maison et en haut des parents, c'était le curé...


Y'a des choses que t'avais pas le droit de faire, point à la ligne. Tu ne posais même pas de questions,  c'était ça la règle puis tu suivais...

J'ai souvent entendu mon père dire:" Qu'il n'y ait pas une de mes filles qui arrive enceinte parce qu'elle va prendre la porte."

Moi je n'ai jamais entendu quelqu'un dire:" Pauvre fille, elle a eu un bébé, et ce n'est pas drôle... je ne sais pas comment ça pu lui arriver"... je n'ai jamais entendu personne dire ça... personne, personne...  C'était " Ben, elle a eu un bébé, elle ne sait pas se tenir puis c'est une petite putain... point."  Y'avait pas d'autres mots, c'était ça...

Le temps que j'étais là, mon bébé était dans la pouponnière, moi j'étais à l'hôpital, je n'étais plus dans la salle, c'était comme correct... je faisais avec...

Puis après que j'ai eu signer le papier comme quoi je ne l'amenais pas, que je la donnait ... là...(avec des sanglots dans la voix) ... dans la nuit là... j'ai tellement pleuré... ça comme tout sorti... tout ce que j'avais... ça comme tout sorti en même temps... après ça, c'était fini... j'ai passé une grosse partie de la nuit à pleurer...  puis quand je suis partie de la Miséricorde, pour moi c'était fini.  Bon, je laissais ma fille là-bas, eux m'avaient dis:"Inquiétez-vous pas, on va lui trouver un bon foyer, on va trouver des parents qui vont être capables de s'en occuper..."

Le témoignage a été coupé, mais dans la préparation, maman avait parlé des bons soins reçus par les religieuses de la Miséricorde de Québec.  Elle était déçu que cette partie de son témoignage soit coupé car elle aurait aimé que ce message soit entendu par les religieuses.  Elle avait aussi parlé de nos retrouvailles.

J'espère que ce témoignage saura toucher des gens... surtout, aider des mères à s'ouvrir et à ne plus avoir peur de parler de leur histoire.

Nous pouvons à peine imaginer l'ampleur de l'angoisse et des craintes qu'une jeune femme devait vivre lorsqu'elle découvrait qu'elle était enceinte.  Il fallait se cacher pour ne pas subir le jugement de l'époque... pour ne pas être vue comme une putain...

Pas facile non plus de prendre cette décision de laisser son enfant.  Voilà bientôt 48 ans que ma mère a vécu cette déchirure et, lorsqu'elle en parle et que les souvenirs de ce traumatisme remontent à la surface, c'est toujours douloureux et ce, même après 7 années de retrouvailles.

Le mot traumatisme n'est pas trop grand pour la situation.  Tant la mère que l'enfant vivent un grave traumatisme lors de cette séparation et doivent apprendre à le vivre dans le silence et l'incompréhension.

La jeune mère doit reprendre sa vie comme si de rien n'était et ne plus jamais en parler.. faire le deuil d'en enfant encore vivant.  Pour se faire, elle peut se référer à ce qu'elle était et comment elle vivant AVANT cet événement, ce qui peut l'aider à s'en sortir.  Mais malgré tout, une mère n'oubliera pas son enfant et s'en inquiètera régulièrement... situation pas facile...

L'enfant quant à lui, doit apprendre à vivre avec cette blessure comme si de rien n'était, mais sans aucune référence au passé pour vivre normalement, puisqu'il n'a pas de passé.  Ce traumatisme se produit dès sa naissance, d'ou un sentiment de mal aise incompris qui le suivra toute sa vie.  Il vivra normalement oui, mais en dedans, il restera toujours quelque chose...  Les psychologues découvrent à peine tout l'impact de cette séparation sur les enfants placés en adoption.





Mais c'était comme ça dans le temps, et force est d'admettre que le placement en adoption était le meilleur moyen, la meilleure solution qui soit pour tout le monde.  Personnellement, je préfère avoir connu la vie que d'avoir été tuée avant même ma naissance...

Le système d'adoption était le mieux, tant pour les parents adoptifs que pour les mères de naissance et nous les enfants.
Et ces mères qui avaient le courage de partir, de se cacher  et de subir le jugement de la société et de la religion pour nous donner la vie et non nous l'enlever... je leur dis M E R C I de tout coeur d'avoir fait ce choix rempli de courage.

Merci Maman pour ce témoignage vraiment touchant. Tu es très courageause et je t'admire beaucoup.         /B5


                                                             











~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2009-03-26, 22:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-03-27, 18:52    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription Répondre en citant

   
Loly   
 
     Oui, j'ai attendu et j'ai écouté cette émission.  Cependant je suis un peu déçue du temps qu'il lui a été accordé.  Connaissant Kariann je sais qu'il y avait beaucoup plus à dire.  Mais ce sont eux qui ont décidé ce qu'il montrerait à l'écran, non elle.   
 
     Cependant ce que j'ai vu et attendu m'a fait mettre dans sa peau en ressentant la douleur qu'elle a pu ressentir à ce moment là, ta naissance.  Une maman au coeur d'or qui n'a pas eu le choix de s'abandonner et se plier aux moeurs du temps.  Une maman sans pouvoir, sans défense et sans soutien.  Combien de mères ont dû subir ce sort de L'HONNEUR DE LA FAMILLE avant tout.   
 
   
 
              
 
        

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-03-28, 21:00; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2009-03-27, 22:09    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription Répondre en citant

Allô Pico!!! Comment vas-tu?

Heureuse de te lire!

Tu as tout à fait raison pour ce qui est de la souffrance des mères.  Ce n'était vraiment pas facile pour elles.  Je viens d'écouter "Sur la route des retrouvailles" et un mère en parlait aussi.  La pression de ce temps, le jugement, devoir se cacher....

Cette mère racontait qu'une religieuse lui a dit qu'elle manquait de fer dans son sang et lui a fait prendre un comprimé.  Dès la prise de ce médicament, la mère est tombée inconsciente et ne s'est réveillée qu'après la naissance de son enfant.  Elle dit qu'elle a été droguée.  Elle n'a jamais vu son fils, jusqu'aux retrouvailles récemment.

Ce n'était pas évident, et, comme tu le dis si bien Pico, en entendant le témoignage de ma mère, on pouvait ressentir toute sa douleur passée.  L'émotion était palpable.

Lyne
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bruno


Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2009
Messages: 99
Localisation: France (bretagne)
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-30, 10:29    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription Répondre en citant

Oui Lyne tu as raison il vaut mieux avoir été confié à l'adoption pour connaitre la vie plutot que d'etre tué avant la naissance.Il est regretable que par respect envers ses parents ta mère n'est pu te garder,mais meme s'il n'y avait eu que ca ses revenus financiers ne lui aurait peut etre pas permis de t'éduquer dans de bonnes conditions.
En 2010 bientot, peut etre est il temps d'apprendre aux parents à femer les yeux sur une naissance non souhaitée mais malheuresement inévitable.Face aux difficultées il faut parfois se serrer les coudes,plutot que de laisser une jeune fille dans la misère au risque de la voir vivre une deuxieme mésaventure.
profitez de vos retrouvailles
gl4:  Bruno


Revenir en haut
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2009-12-01, 12:16    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription Répondre en citant

Merci Bruno! 

Oui c'est vrai que pour les mères, y'avait la difficulté envers leurs parents mais aussi les difficultés financières.  Ma mère m'a un jour raconté comment elle avait exploré toutes les possibilités pour me garder, mais elle n'a pas trouvé d'issue.  Pas facile....

/S1   Lyne
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42    Sujet du message: Témoignage de Kariann à Télé-Québec: transcription

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua