Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 16:52    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : anne-marie538  (Message d'origine)Envoyé : 2007-07-30 14:36
Bonjour tout le monde,

j'aimerais savoir si les mères qui donnaient naissance dans un hopital, connaissaient la crèche où était envoyé l'enfant?
Merci


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:33; édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2009-01-11, 16:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 16:55    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : Histoire-111Envoyé : 2007-07-30 18:21
Salut Anne-Marie,
 
À Montréal le seul endroit ou la fille-mère savait ou était son enfant c'est à la Miséricorde parce qu'à cet endroit la fille-mère accouchait de son enfant.

Si la fille-mère accouchait dans un hôpital ou hôpital privé la plupart de ces enfants allaient à la crèche de Réparation (St-François D'Asise à la Pointe aux Trembles) ou à la crèche Youville à ville St-Laurent.
 

Il y avait aussi des échangent entre les crèches soit la Miséricorde la crèche d'Youville et la crèche de la Réparation à P.A.T pour des demandes spéciaux.

La majorité des enfants (adoptés) retournaient dans le diocèse de la fille-mère.

Miséricorde




De : anne-marie538Envoyé : 2007-07-30 20:51
Merci beaucoup histoire 111 pour toute l'information
.
Anne-Marie




De : ♥Loly♥Envoyé : 2007-07-31 08:52
Bonjour Anne-Marie et Miséricorde,
 
y'a beaucoup d'enfants de la Miséricorde de Montréal qui étaient transférés dans la région de la Mauricie en plus des transferts mentionnés dans ton message Miséricorde.  Mais, selon toi, les mères étaient-elles informées de ses transferts?

Pour ce qui est des mères qui accouchaient à la Miséricorde de Québec, elles savaient que leur enfant était transféré à la crèche St-Vincent de Paul car tout était dans le même bâtiment (l'hôpital, la crèche et l'école de puériculture).

Personnellement, j'ai été transférée de la crèche St-Vincent de Paul à Rouyn en Abitibi à l'âge de 3 mois.  Ma mère n'avait  pas été informée de se transfert

C'est une très bonne question que tu soulève là Anne-Marie, j'aimerais bien que les mamans du site nous racontent ce qu'elles ont su sur le placement de leur enfant.


Au plaisir,

Lyne



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 17:03    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : anne-marie538Envoyé : 2007-07-31 12:59
Bonjour Loly il serait peut-etre interessant de savoir si parmi les filles mères certaines d'entres elles ont leur document de consentement à l'adoption pour celles qui ont signées évidement.

Où si certaines ont trouvées après le décès de leurs parents, certains documents cachés de la part des parents de celles-ci.

Il y a eu tout un mystère derrière les portes closes et encore aujourd'hui on parle du bout des lèvres de cette période, pourtant cette période concerne autant la mère que l'enfant.

Certaines personnes trouveront une certaine forme de paix et d'autre jamais. Vive le secret.....
Merci beaucoup




De : DeniseAlineAllard0Envoyé : 2007-07-31 13:15
bonjour
 Non, je ne savais pas vraiment, on mas dit que les futur parents attendais pour mon enfant, donc aussitot papier sinier  bébé aussitot chez ses parents,
mais que j'avais un mois pour revenir,finallement apres 30 ans j'ai su que j'avais 2 mois et que Rebecca etais rester a la pouponnaiere juste enface de l'hopital,ces dificile a toutes me souvenir car en plus d'etre tres confu,
et beaucoup ebranler, je comprenais pas grand choses autour de moi car les gens parlais en anglais pourtant il y avait des gens qui aurais  eté capable de me traduire mais je supose que cétais pas dans leur intéret,donc moi apres la naissance de ma fille les jour qui ont suivi cetais un mystere,et encor las je voudrais avoir ces fameux papier,mais je ne sais ou les avoir,vous au canada vous dite que ces aucentre de jeunesse,donc  si j'ai la chance de aller a manchester ces surement las que je devrais esseyer voir si on me donnerais mes papier et comprendre ,mais des personnes m'ont sujerrer de ne rien faire  , ils disent apres tout vous vous etes retrouver et tout vas super bien entres nous,  esce que ca répond a ta question,comme tu voie ces différent a chaque filles




De : anne-marie538Envoyé : 2007-07-31 13:31
Merci beaucoup pour ta réponse, je me posais simplement la question. Je suppose que ce doit etre relativement semblable pour d'autres mères.

Anne-Marie



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 17:06    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2007-07-31 13:37
Allô,
je ne crois pas que les mamans avaient une copie du document de leur consentement à l'adoption.  Il est vrai Anne-Marie que le secret brimera toujours la vie des gens touchés par l'adoption.
Denise, je crois que, même si tu as trouvé, tu as droit à recevoir tes documents.  Ici au Québec, les mères n'ont pas le droit d'avoir une copie du consentement à l'adoption mais peut-être aurais-tu le droit à Manchester.

Demande à Rébecca si elle a eu ses antécédents.  Si oui, demande-lui l'endroit où  elle se les a procuré.  Tu aurais toi aussi le droit d'avoir ces documents.

Donne-nous des nouvelles à ce sujet s'il te plaît.


Au plaisir xxx

Lyne




De : DeniseAlineAllard0Envoyé : 2007-07-31 14:03
rebonjour Lyne et les amis(e)et bien je parle pas assez bien mon englais pour aborder le sujet. nous avons déjas discuter de celas au tout début de notre rancontre .ces pour celas que je sais quelle etais  placer juste en face de l'hopital apres sa naissance,si je me souvien bien elle y est rester 2 mois et Marion est venu la chercher,je me rapelle plus si ces Marion et francis qui allait la visiter toutes ces 2 mois. j'aimerais bien reparler de toutes ceci ,mais  ces dificile,de un elle a toujours un enfants pres de elle donc vu que les enfants ne savent pas que je suis un autre maman de leur mere on en parle pas,et aussi aussi bizzarre que ca paressent ,je suis incapable de aborder le sujet sans que mes larmes coules,
donc ces dificile de etre discrete en se parlant  ,
Marjolaine mas dit que un moment donner nous allons aller en personne voir au centre jenesse a manchester,quand je suis aller a l.hopital ils mon vendu que mes dossier ils ont refuser pour Rébecca,mais maintenant que on ses retrouver nous allons leur montrer la preuve des retrouvailles et redemander mes papier et comprendre pourquoi  ils pas donne  les détail a Rebecca car moi j avais sinier a la condition que des quelle me chercherais de toutes lui donner,bon j'arrete  ici car les garcon se demande pourquoi je mouche tant



De : Histoire-111Envoyé : 2007-07-31 14:05
Allo,
 
non les filles-mères n'étaient pas au courant ou allait l'enfant, mais l'enfant retournait dans le diocèse ou habitait la fille-mère la majorité du temps, c'est à dire l'enfant était adopté par une famille qui demeurait dans le diocèse de la fille-mère.


Miséricorde



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 17:10    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : -lotusbleu123-Envoyé : 2007-07-31 15:04
Bonjour Anne-Marie!
Coucou Loly, Miséricorde et Denise!

Les Services Sociaux ne m'ont jamais informée de l'endroit où ma fille avait été placée (pas parce que je n'ai pas essayé de le savoir...)  Par ailleurs, quand je leur téléphonais pour avoir de ses nouvelles, de son état de santé, de son adaptation, on me faisait clairement entendre que le processus d'adoption était enclenché et qu'il était préférable que je n'appelle pas sous prétexte de ne «pas me faire plus de mal»et qu'elle allait bien.  On me disait aussi que mes appels seraient consignés dans son dossier (ça m'enlevait un peu de culpabilité; je me disais que si jamais un jour ma fille me recherchait, elle verrait au moins que je m'en étais occupée).  Dans les antécédents de ma fille, il n'y avait absolument rien d'indiqué à ce propos, comme si je l'avais complètement délaissée, sans aucun intérêt de ma part.

Sur mes antécédents, il était indiqué que ma fille avait fait un court séjour dans une Crèche, sans toutefois préciser laquelle et qu'elle avait été adoptée sur la Rive-Sud de Montréal (dans les faits, c'était sur la Rive-Nord de Montréal et ce, sans déménagement de la part des parents adoptifs, je leur ai posé la question...) En fait, avec le recul, je crois qu'on voulait plutôt me mettre sur une fausse piste au cas où j'aurais changé d'avis en rapport avec son adoption.

C'est sur les papiers de ses parents adoptifs qu'on a trouvé qu'elle avait été placée à la Crèche de la Réparation et qu'on m'en a informée par la suite.

Pour l'acte de consentement à l'adoption, nous ne pouvions pas en avoir de copie.  De toute façon, dans l'état d'esprit que nous étions et que nous le signions (volontairement ou forcée de le faire), si on l'avait eu en notre possession, il n'aurait fait que plus mal...28 ans plus tard, par contre, en plein processus de retrouvailles, je voulais savoir et j'ai dû me «battre» avec mon intervenante du Centre jeunesse pour pouvoir lire où j'avais apposé ma signature sur ledit document car je n'avais aucun souvenir de ce jour, un vide total.  Je ne m'en rappelle toujours pas mais j'ai pu visualiser les faits et la signature était bien la mienne.


Voilà pour les infos!

Amitiés,

Lotus xxx



De : anne-marie538Envoyé : 2007-07-31 17:46
Ma mère bio me racontait que tout avait été mis en place pour la faire taire! Elle a parlé de moi avec ses parents environ 9 mois, après ma naissance, et elle avait droit au meme discours de bien des mères, ne t'en fais pas elle est surement dans une bonne famille, le bla bla habituelle, elle a donc comme bien des femmes gardée tout à l'intérieur d'elle..... Mais ce qui est particulier dans mon histoire, c'est que lorsque mes parents ont signés les documents à la Crèche d'youville, la soeur leur a dit que durant 8 mois une femme venait me voir à tous les jours en pleurant et qu'elles devaient la sortir, nous n'avons jamais su qui était cette personne. Une chose est certaine quelqu'un tenait à moi ..... Merci pour tes infos lotus, je continue le cheminement de retrouvailles avec ma mère mais elle souffre terriblement depuis un certain temps, j'ai été dans l'obligation de lui demander de prendre une pause pour qu'elle puisse trouvée aide et support extérieur, je la verrai à nouveau en septembre. Je suis en attente face à elle présentement. Ma retrouvaille a eu lieu en mars 2006 et entre temps mon père a été hospitalisé, j'ai eu le prévilège lors d'une journée où il était relativement bien de lui présenter comme étant une grande amie, toutes les deux ne voulions le boulverser, il était agé de 80 ans et tout au long de ma vie avec lui il aurait voulu la voir et la serrer dans ses bras, c'est une poignée de mains qui a été échangée. Avant que ma mère quitte sa chambre, il nous dit: Je ne l'ai jamais vu cette amie!!!!! Lorsque ma mère a quittée sa chambre la seule phrase que mon père a prononcé durant toute sa journée a été la suivante: C'est elle hein! comme elle belle. Voila je quitte parce que c'est le torrant de larmes ici. Merci encore fois
Amitiés



De : Histoire-111Envoyé : 2007-07-31 18:02
Anne-Marie,

si une femme allait te voir pendant 8 mois, c'est qu'elle payait une pension aux religieuse et la pension demander dans le temps était le chèque de l'allocation familal qui était de $6.00 par mois.


Sans cette pension les religieuses ne t'auraient pas garder si longtemps parce que le bébés filles il y avait une liste d'attente dans toutes les crèches.


Miséricorde



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 17:14    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : Histoire-111Envoyé : 2007-07-31 18:29
Ce que je peux répondre, c'est une personne qui tenait à toi.
 
Plusieurs filles-mère ont du arrêté les allocation payés aux religieuses parce qu'il était impossible à la fille-mère de prendre l'enfant, pour toutes sortes de bonne raison.
 

Il se peut aussi qu'une autre personne qui te connaissait payait cette pension, soit quelqu'un de la famille de ta mère ou autre. (Sous toute réserve)


Histoire-111




De : MARCELLAEnvoyé : 2007-08-01 21:29
 MOI EN 1994 LISE MARIE LAVOIE M;AVAIT DEMANDÉ SI J;AIMERAIS  AVOIR UNE COPIE DU CONSENTEMENT A L;ADOPTION DE MON FILS COMME POUR MOI   CETTE ADOPTION AVAIT ÉTÉ FORCÉE CA ME FAISAIT TROP MAL ET J;AI REFUSÉ JE CROYAIS QUE TOUTES LES MERES POUVAIENT  L'AVOIR ;  MARCELLA


De : anne-marie538Envoyé : 2007-08-01 21:52
Merci pour tes efforts à vouloir me répondre marcella j'apprécie grandement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 17:17    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : DeniseAlineAllard0Envoyé : 2007-08-02 15:13
rebonjour moi une choses que j'ai jamais comprises,je vous explique.......bon le 29 mai je suis séparer de ma fille en cet meme année je me marié soi le 21 octobre 1971..nous déménagons au canada,
en 1974 ..........surprises ....je recois une factur de finir de payer mon accouchement les usa ont vendu mon bil au canada et ces de trois riviere que j'ai eu ce bil...donc ma question  comment celas qui peuvent nous retracer et nous non....un  coup marié je ne figurais plus sur papier puisque j'étais femme au foyer  et je recevais  mon couriel au nom de Normand Poulin et le pire je demeurais en beauce ...donc quand ils disent qu'ils peuvent nous retracer ,ces bizzarre pour de l'argent on nous retrouve,
moi j.aimerais bien avoir mes papier car plusieurs fois j'écrivais des lettres,et dans son dossier a ma fille il y est suposer avoir le nom du gas que je disait etre le pere et son adress je figurais que si elle me retrouve pas et bien lui pourais toutes lui racontrer,ha je me trompais 100 milles a l heures, bien que je leur avait bien demander que une de mes condition  etais que aumoins si ma fille me cherchait de toutes lui faliciter la tache et bien ils ont faites le contraire  ,  bon je vous lessent sur ces lignes mes tits fils sont entrain de me lire  et ca me déconcentre haha un plus Vincent me faits corriger des fautes mais mémé écoute pas toujours haha



De : Anne-marie538Envoyé : 2007-08-02 16:20
Bonjour Denise, je ne suis pas spécialiste en la matière mais les documents étaient trafiquer pour que personne puisse se retrouver, autant du coté de la mère que de l'enfant. C'était la grande période noire au Québec et il fallait vite oublier et passer à autre chose. En ce qui concerne les informations qu'ils avaient sur vous, Histoire 111 serait mieux placé que moi pour vous répondre, mais je comprends parfaitement votre questionnement. Malheureusement tout le monde s'est fait avoir. En ce qui concerne les fautes, l'essentiel est d'etre capable de vous comprendre.
Bonne journée Anne-Marie



De : Histoire-111Envoyé : 2007-08-02 18:51
Salut Denise, il était devenu facile de retracer quelqu'un au Québec avec la venu de l'Assuransce hospitalisation en 1963 ou 1964 environ et le numéro d'assurance maladie au environ de 1967. De 1964 jusqu'à la fermeture des crèches au Québec 1972-73, les religieuses étaient moins sévèrent avec les fille-mères parce qu'elles savaient que le gouvernement payait l'accouchement pour ces filles-mères. Et dans bien des cas c'est l'argent qui les intéressait...non pas le bien de cette fille-mère !!!!

Miséricorde ou Histoire-111




De : MARCELLAEnvoyé : 2007-08-03 14:23
moi je peut vous dire que s;il y a eu bien des choses falsifiées dans nos dossiers je ne crois cependant pas que tout était fait pour des questions d;argent  avec les religieuses il y en avait plusieurs; qui travaillaient généreusement  pour nous je sais aussi qu.il pouvait en etre tout autrement avec certaines personnes de la directionMARCELLA


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 22:52    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : anne-marie538  (Message d'origine)Envoyé : 2007-09-19 13:35
Bonjour a tout le monde,
j'aimerais savoir si les mères quittaient l'hopital ou autre, avec un document prouvant qu'elles avaient donner naissance?


Autre question, puisque les mères ne savaient ou allaient leur enfant, comment pouvaient-elles alors réserver cet enfant et meme aller rendre visite?


Merci


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 15:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 22:54    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De :DeniseAlineAllard0Envoyé : 2007-09-19 14:58
bonjour Anne-Marie
en ce qui me concerne moi on mas dit vas et oublie tout,




De : anne-marie538Envoyé : 2007-09-19 17:31
Merci de me répondre Denise je l'apprécie beaucoup.


De : MARCELLAEnvoyé : 2007-09-19 18:38
BONJOUR ANNE MARIE 

EN TOUT CAS POUR MOI J;AI QUITTÉ L;HOPITAL SANS AUCUN DOCUMENT PROUVANT MON ACCOUCHEMENT 

JE LEUR AI BIEN EXPLIQUÉ QUE JE GARDAIS MON FILS ET QUE JE REVIENDRAIS LE CHERCHER DES QUE POSSIBLE  

ILS M;ONT DIT A LA DIRECTION QUI LE GARDERAIEN T JUSQU A CE QUE JE LEUR REDONNE DES NOUVELLES ALORS ILS AVAIENT BEAU JEU PUIQU.ILS POSSÉDAIENT TOUS LES DOCUMENTS DE LEURS COTÉS; ET AVEC NOTRE CONFIANCE EN PLUS ;;; LA BALLE ETAIT ALORS DANS LEUR CAMP ;ET ;PERSONNE D;EUX NE ME L;A JAMAIS RELANCÉE OU ENCORE SI LOIN QUE JE N;AI JAMAIS PU L;ATTRAPPER
        MARCELLA



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 16:02; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 22:57    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2007-09-21 09:52
Bonjour Anne-Marie,
généralement, la mère savait dans quelle crèche était son enfant.  Lorsque la mère voulait garder son enfant, elle payait pension pour lui jusqu'à ce qu'elle vienne le chercher. 

Mais hélas, ce qu'à vécu Marcella était courant.  Nous avions eu un témoignage l'an dernier de Denis qui a retrouvé sa mère en phase terminale d'un cancer.  Cette dernière n'avait jamais signé de permission d'adoption, au contraire.  Son père venant de décéder, elle devait aller s'occuper des affaires de sa famille et revenir chercher son enfant par la suite.  Lorsqu'elle est arrivée, on lui a dit qu'il était déjà adopté, ce qui était faux.

À Québec, plusieurs mères ayant payé pension sont revenues chercher leur enfant pour se faire dire qu'il était décédé.... faux encore.  Ces mères travaillaient d'arrache-pied afin de payer pension et on leur mentait effrontément... mais leur argent ne leur était pas remis bien sûr.

À Montréal, une dame s'était fait dire que son enfant était décédé mais elle sentait que c'était faux.  Elle est donc retourné à la crèche et les religieuses l'ont sortie de force.  Des années plus tard, sa fille la retrouvait....

Comme le dit si bien notre ami Miséricorde (maintenant Histoire 111) c'était le temps des crèches...

 




De : Kariann4Envoyé : 2007-09-22 11:09
Bonjour Anne Marie,
Comme te l'ont dit Denise et Marcella, non nous n'avions aucun document prouvant qu'on avait mis un enfant au monde. Eux en avaient et des vrais. Pourtant sur certains documents, ils écrivaient : Né/e de mère inconnue ( le père, passe encore ) mais pour la mère ils pourraient marquer: Nom de la mère: Confidentiel, comme ça les enfants n'auraient pas l'impression d'être tombés du ciel !

Pour ta deuxième question, quand on signait, non pas ''la permission d'adoption'' mais bien  un document comme quoi nous ''abandonnions '' l'enfant .... on nous disait que nous avions 6 mois pour revenir sur notre décision. Celles qui décidaient  de le garder mais, en le laissant à la crèche, devaient payer une pension (5 $ par semaine, en '61; à la crèche St-Vincent de Paul ) Si après ce temps l'enfant était toujours à la crèche , il devenait ''adoptable'' ...pension ou pas!
Cependant, quand moi j'ai écrit pour avoir des nouvelles de Lyne, on m'a dit qu'elle avait été adoptée à 2 mois ( la réalité? 16 mois )
Si j'étais retourné pour la voir à la crèche, avant la fin du 6 mois; est-ce qu'on m'aurait dit la même chose? Et si j'étais allé vers 4 1/2 mois est-ce qu'on m'aurait dit qu'elle avait été transférée en Abitibi ? Certainement pas!

Ce que je crois plutot, c'est que la consigne était de transférer ailleurs les bébés les plus jeunes , afin que ces ''mères dénaturées'' ne reviennent pas les chercher et quand c'était le cas, on leur disait que l'enfant était déjà adopté ou pire encore; décédé!!!

C'est certain qu'avec des ''si j'étais'' plutôt qu'avec des ''je suis'' on peut supposer n'importe quoi, mais quand même, c'est facile de penser que les faits réels n'était pas leur quotidien!


Bonne journée
Kariann



De : Histoire-111Envoyé : 2007-09-22 13:28
Salut tout le Monde.
Voir ce formulaire dans les albums.

Lorsque la fille-mère  acceptait de donné le chèque d'allocation familial qui était de $6.00 les religieuse gardais l'enfant, mais dès que la fille-mère ne payait plus l'enfant était donné ( vendu ) en adoption.

Il ne faut pas oublié que les religieuses faisaient enquête sur le parents adoptifs et si cette famille avait de l'argent l'enfant était vendu à très gros prix.

Dommage.

Oui Loly C'était le temps des crèches.
Miséricorde


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 16:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-11, 22:59    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

De : anne-marie538Envoyé : 2007-09-22 22:24
Ce sont  des infos qui me sont tres précieuses. Merci encore de tout votre soutien et support.  C,est a vous que je m'adresse puisque ma mère nie .............

Sincèrement

Anne-Marie



De : DeniseAlineAllard0Envoyé : 2007-09-24 12:33
bonjour AnneMariefaux pas te décourager car des fois les maman nie,pour multiple raison,moi j'ai bien esseyer de vouloir nier et de oublier,mais j,en etais incapable,mais j,avais tres peur de toutes lui dire la vériter d'un autre coter je souhaitais de lui dire toutes son histoire,
j'ai passer ma vie a etre déchirer ,je voulais savoir ce quelle etais devenu,et de l autres coter comment avouer ma lacheter de lavoir enbandonner sans me battre,toutes les émotions positif et negatif je les est passer et repasser,je me devais etre souriante maisen dedans de moi vivais une autres personne tout triste et terriblement perdu et qui cesset de se dire j aurais du faire ceci celas etc
quand nous nous sommes vu pour la premierres fois je me suis presser a toutes lui rancontrer du mieux que je le pouvais,on aurais dit en dedans de moi si je ne le fesait pas toudesuite ,qui sais quand je pourais lui rancontrer notre histoire,sans rentrer dans toutes les autres detail ,bien que des personne autour de moi on faites et refaites les calcul on as conclu que r etais le pere, j etais mailer entre 2 garcons mais selon la dates de rebecca sois le 29 mai je suis suposer etre tomber enceinte en aout et non le 10 septem mais tant que R aurais pas faites les test de parterniter je suis toujours a me poser la question Bien que Rebecca lui as écrit il a jamais repondu il fait comme si il avait jamais eu de nouvel,je sais celas car il est le beaufrere de une de mes soeurs donc des fois elle me dit qu il a changer depuis cet lettre il est tres nerveux quand ma soeur mentionne nos nom  bon je te lesse sur ces lignes et ne desespere pas


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-12, 16:10; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Denise
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-01-12, 10:08    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

bonjour a vous
et bien moi non j'ai rien eu,et on ne mas jamais dit que je pouvais la ravoir que j avais 2 mois pour le faire et ou aller la chercher,on mas plutot dit va et oublie tout


Revenir en haut
sylzer


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 38
Localisation: st jerome Laurentide quebec
Masculin

MessagePosté le: 2009-01-12, 13:32    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

salut moi c est sylzer (gilles),,,etre ne a l hopital MISERICORDE ca change quoi au juste ?,moi j y suis ne le 3 fevrier et baptiser le 7 fevrier ,,et ensuite transferer le 24 fevrier a creche YOUVILLE  ,,je crois pas retrouver ma famille plus vite ,,je crois ,,bye bye a ++++++++++ gilles

Revenir en haut
Denise
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-01-13, 10:24    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption? Répondre en citant

Bonjour Gilles au contrair plus tu as de détail plus tes chance sont las,tu voie moi si j'aurais pas trouver,mon idée étais de aller a manchester et de inscrir la date de ma fille puisque ces que la date et année que je pouvais avoir pour ma recherche,elle va beaucoup dans les resto et magasin, qui sais elle aurais peutètre remarquer,mais  j ai pas eu a le faire puisque sur ce site les amis sont de bon colombo et que j'ai retrouver Rébecca  donc  ait confiance  tout détail es utile et te conduiras a tes retrouvailles  bonne chance

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:37    Sujet du message: Les mères savaient-elles où allaient leur enfant après la naissance et si elles ont eu leur document de consentement à l'adoption?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua