Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR, Le Soleil" du 7 janvier 2007,

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Le Mouvement Retrouvailles nous informe -> Bloc-notes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-08, 21:25    Sujet du message: RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR, Le Soleil" du 7 janvier 2007, Répondre en citant

De : MyriametJean1  (Message d'origine)Envoyé : 2007-01-07 18:35
Articles tirés du quotidien « Le Soleil », du dimanche 7 janvier 2007Collaboration spéciale : Geneviève Bouchard, Le Soleil (gbouchard@lesoleil.com)





    

À chaque année au Québec, des milliers de personnes recherchent leur famille d'origine.
Montage infographique Le Soleil

RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR 

En 2004-2005, 3023 personnes ont contacté un centre jeunesse pour entreprendre des démarches en vue de retrouver un membre de leur famille. Qu’on recherche un parent ou un enfant confié en adoption, le voyage est rarement simple et comprend son lot de pièges à éviter.

« Je compare ça à une course au trésor, résume la présidente du Mouvement Retrouvailles, Caroline Fortin. On a tendance à idéaliser la personne recherchée, mais on ne sait pas qui on va trouver. C’est certain que si ça fonctionne, c’est une addition importante à la vie. Mais la recherche peut aussi causer des blessures. On peut trouver quelqu’un qui est diminué physiquement, qui vit des problèmes d’alcool ou de drogues. Et dans le cas d’un refus, c’est souvent vécu comme un deuxième rejet. »

Si la quête crée presque inévitablement des attentes, Mme Fortin prône la patience, pendant et après les recherches. « Les gens veulent rattraper le temps perdu, mais c’est impossible. Il faut partir d’aujourd’hui et aller de l’avant. On doit garder en tête que cette personne est inconnue et que même s’il y a un lien du sang, on doit apprendre à développer cette relation comme n’importe quelle autre. Il n’y a rien d’acquis. »

À une période de l’année où les rencontres de famille ont abondé, le temps des Fêtes a pris une connotation toute particulière pour deux résidants de la région, qui ont récemment retrouvé les leurs.

Le Soleil a recueilli leur témoignage.




    
 
Chantal Morissette a attendu la trentaine avant d’entreprendre les recherches pour retracer sa mère, Dorothy Alexander, et le reste de sa famille.Photo Le Soleil, Patrice LarocheRECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – LA PIÈCE MANQUANTE DU CASSE-TÊTE

La première est passée bien près de ne jamais connaître ses origines, le second a trouvé ce qu’il croyait avoir perdu à jamais. Si la démarche qui a mené Chantal Morissette et André Georges Toupin à retrouver leur mère biologique n’a pas été de tout repos, l’expérience les a profondément transformés.

Chantal a mis sept ans à retrouver la trace de sa mère, Dorothy Alexander, qui avait élu domicile en Saskatchewan. Pour André Georges, la quête a été plus rapide : deux années ont suffi pour rencontrer Mary et les siens, dans la région de Montréal. « Ç’a été quand même assez long, ces sept années. Mais ça aurait pu être pire. Je connais une dame pour qui les démarches ont pris 43 ans », relativise Mme Morissette, qui a attendu d’entrer dans la trentaine pour ouvrir le livre de ses racines.

« Ma sœur a aussi été adoptée et elle avait retrouvé sa mère biologique à l’âge de 18 ans. À l’époque, ça ne m’intéressait pas. Mais en vieillissant, on se pose davantage de questions. J’étais devenue assez mûre pour vivre ce que j’avais à vivre », explique la résidante de Charny.

André Georges Toupin, lui, avait soufflé ses 50 bougies lorsque ses démarches de retrouvailles ont été lancées. Adopté par des parents assez âgés — ils avaient la cinquantaine au moment d’accueillir leur bébé —, l’employé des services frontaliers n’avait pas osé entreprendre sa quête du vivant de ses parents. « On touche à des cordes sensibles. On ne sait jamais comment les gens vont réagir », avance-t-il.

Sans frère ni sœur, n’ayant plus pour famille que quelques cousins éloignés, André Georges Toupin dit avoir contacté le centre jeunesse sans trop d’attentes… Et c’est alors qu’il a frappé le gros lot : sa mère biologique avait eu deux autres fils et une fille, en plus des quatre enfants de son mari, nés d’un précédent mariage. « Ça fait du monde ! » lance M. Toupin dans un sourire.

Une brève rencontre

Sa mère Dorothy, Chantal Morissette tenait absolument à la connaître. La jeune femme menait plusieurs démarches en parallèle, ce qui l’a amenée à participer à l’émission de Claire Lamarche en 2005. Mais le processus n’a pas été sans écueils. Quand elle a découvert que le nom qui figurait dans les documents fournis par le centre jeunesse était erroné, elle a senti l’urgence d’en savoir plus sur son passé.

« Ça disait que ma mère était francophone et le nom de famille qui était indiqué n’était pas le bon. Ç’a été un gros choc pour moi. Tout d’un coup, je n’avais plus d’identité », raconte-t-elle la gorge serrée.

À force de patience, l’enquête a porté ses fruits. Après un échange de quelques lettres et de photos, Chantal Morissette a pris la route de la Saskatchewan pour enfin découvrir d’où elle venait. « Ç’a été une explosion de joie et de pleurs, se souvient-elle avec émotion. C’était vraiment l’enfant en moi qui s’exprimait. (…) On a tendu les bras, on s’est serrées. C’était la deuxième fois de sa vie qu’elle me tenait contre elle. Je l’ai vécu comme un choc électrique des pieds à la tête. Pour m’accueillir, ça prenait beaucoup d’amour et de courage de sa part. »

Heureuse et émue d’enfin trouver la pièce du casse-tête qui manquait à son identité, Chantal Morissette confie que même en touchant son objectif, elle n’était pas au bout de ses peines. En entrant chez sa mère, c’est non pas une vague de joie, mais une grande déception qui l’a envahie. « J’ai grandi dans une famille à l’aise, souligne-t-elle. J’étais triste de voir que ma mère avait eu une moins belle vie, qu’elle vivait dans un appartement ordinaire avec des moyens ordinaires. »

Malheureusement, les retrouvailles ont été de courte durée. Au terme d’un voyage de quelques jours, Chantal a dû revenir à ses obligations québécoises. Quelques mois plus tard, le cancer a frappé, emportant cette femme qu’elle avait tant cherchée. Si elle n’a jamais eu l’occasion de côtoyer Dorothy une seconde fois, Mme Morissette s’est retrouvée, à l’instar d’André Georges Toupin, au cœur d’une grande famille : sa mère avait 11 frères et sœurs, résidant pour la plupart en Gaspésie et en Ontario.

Pendant que le second s’est réconcilié avec ses racines autochtones, la première apprend à connaître les siens, avec qui elle a pu célébrer pendant le temps des Fêtes.

« Ce qui est triste dans l’histoire de ma mère, c’est qu’elle n’est jamais retournée dans sa famille, déplore Mme Morissette. Ça faisait une trentaine d’années qu’ils n’avaient pas vu leur sœur. Je pense qu’ils la voient à travers moi et moi, je la vois à travers eux. Ça place un baume sur les blessures que j’ai eues. J’ai de la place dans mon cœur pour tout ce monde ! »

Information
Le Mouvement Retrouvailles : www.mouvement-retrouvailles.qc.ca ou 990-2799
Les centres jeunesse : www.acjq.qc.ca

Des questions sans réponse

Ayant elle-même retrouvé sa mère biologique en 1996, la présidente du Mouvement Retrouvailles, Caroline Fortin, est catégorique : le pire pour les personnes adoptées est de ne pas avoir accès à leurs antécédents.

« Le Mouvement se débat depuis 23 ans pour que les adoptés puissent avoir droit à une identité réelle plutôt qu’à l’identité fictive, comme c’est présentement le cas », précise-t-elle.

Ne pas connaître ses racines pose de nombreux problèmes, sur le plan médical, notamment. Quand des bobos se font sentir, savoir si telle ou telle maladie a été diagnostiquée dans la famille évite bien des tracas dans le bureau du médecin.

« Si on ne connaît pas nos antécédents, on subit une panoplie de tests inutiles parce qu’ils ne savent pas où chercher », déplore la présidente du Mouvement Retrouvailles, qui milite pour que les dossiers médicaux des parents biologiques soient remis à leurs enfants confiés en adoption deux ans après leur décès.

Par ailleurs, rencontrer ses parents biologiques ne mène pas systématiquement à des réponses claires aux interrogations qui planent depuis des années. « Il y a toujours la question du pourquoi on a été confiés en adoption… Mais vous savez, si on se remet à cette époque, c’était toujours la même chose : la pression de la famille et de l’Église », avance Chantal Morissette, qui a retrouvé sa mère biologique récemment.







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2010-02-09, 23:26; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2009-01-08, 21:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-08, 21:28    Sujet du message: RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR, Le Soleil" du 7 janvier 2007, Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2007-01-07 18:46
Merci Myriam pour cet article.
De plus en plus on parle de ce que nous vivons, c'est vraiment bien car notre monde sera démystifié.

Merci!!!
Lyne



De : Kariann4Envoyé : 2007-01-07 23:03
Allô Myriam,
J'ai lu cet article avec beaucoup d'intérêt et te remercie de nous l'avoir partagé.

Gentille et dévouée Myriam, passe une belle journée !

Amitiés
Kariann



De : MyriametJean1Envoyé : 2007-01-08 11:51
Coucou Kariann......
C'est un très bel article et combien vrai.........je continue de regarder ce qui se dit dans les médias et sur les autres sites et je vous tien au courant du mieux que je le peux!!!!!!

Passe une belle journeé!!!!!!


Amitié

Myriam....xxx


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-08, 21:20; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-08, 21:30    Sujet du message: RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR, Le Soleil" du 7 janvier 2007, Répondre en citant

De : Kariann4Envoyé : 2007-01-09 00:52
Allô ma belle Myriam,

....je continue de regarder ce qui se dit dans les médias et sur les autres sites et je vous tiens au courant du mieux que je le peux!!!!!!.....


Voilà bien pourquoi ''les qualificatifs'' dans mon message précédent sont vrais et justifiés  et.... .y'a aussi le fait que je n'oublie pas que je suis en dette avec toi.


Passe une bonne journée
Amitiés
Kariann




De : roger229567Envoyé : 2007-01-10 09:11
Bravo Myriam pour la publication dans ce site. Il faudrait que les journaux publient une série d'articles sur le sujet. Je suis certain que des anciennes religieuses, des anciens employés des CJ ou des crèches pourraient sous le couvert de l'anomymat nous donner une foule de détails qui nous permettraient de nous aider dans nos recherches. Je ne peux pas croire qu'il n'y a que les Centres Jeunesse ou des émissions telles que Claire Lamarche qui peuvent nous aider. Je crois qu'ensemble on sait beaucoup de choses et qu'on devrait les partager.

Merci encore

Joseph Emmanuel 27-02-1954


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:01    Sujet du message: RECHERCHE DE PARENTS BIOLOGIQUES – COURSE AU TRÉSOR, Le Soleil" du 7 janvier 2007,

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Le Mouvement Retrouvailles nous informe -> Bloc-notes Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua