Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Filles-mères de années 50. Combien de vos mères ont vécues ceci..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-05, 19:29    Sujet du message: Filles-mères de années 50. Combien de vos mères ont vécues ceci.. Répondre en citant

De : Miséricorde  (Message d'origine)Envoyé : 2005-02-23 09:04
Combien de vos mères ont vécues ceci..
 
" POURRIEZ-VOUS ME TROUVER UN MARI "      
QUI OUBLIERAIT MON ERREUR PASSÉE     
 
 
Une jeune fille de 27 ans, mère d'un enfant, nous a confié cette semaine la triste histoire de sa vie. Son enfant ayant été adopté, Mlle B...vit seule à Montréal dans une petite chambre.     
 
Depuis trois ans, elle passe la plus grande partie de son temps à travailler et lutter contre la solitude et le désespoir. Si vous pouvez aider cette malheureuse à trouver un prince charmant qui serait consentant à lui pardonné son erreur de jeunesse et à fonder avec elle un foyer chrétien, elle en serait très reconnaissante.    
 
Après avoir parlé à une vingtaine de filles-mères, je me suis aperçu qu'elles faisaient toutes les même confidences. Si elles étaient toutes franches, elles vous avoueraient que leur vie est gâchée. Elles vous diraient aussi qu'au plus profond d'elles-mêmes, ces pauvres femmes rêvent encore de se marier et de fonder un foyer.     
 
Lorsqu'elles arrivent à un certain âge, elles ont peur d'être laissées pour compte et leur désespoir peut les conduire parfois jusqu'aux suicide.     
 
Voici donc l'exemple typique d'une personne qui n'a pas peur d'être franche.    
 
UNE VIE GÂCHER    

Mlle B...est une jeune fille souriante qui se mêle facilement à la conversation. Je me suis mis, l'autre jour , je ne sais pas pourquoi, à parler de ma vie et à lui poser des questions sur la sienne. Il y eut entre nous un profond silence, ses yeux cherchèrent à fuire les miens, puis je vis des larmes...    
 
« J'ai 27 ans, me dit-elle, et je suis toute seule depuis des années. Je fais partie d'une famille de 16 enfants et je suis née dans la région de la Mauricie. Mes parents étant trop pauvre, nous avons dû nous séparer alors que je finissait à peine ma quatrième année d'étude. Je me suis mise à travaillerà l'âge de onze ans alors que d'autres petites filles de mon âge jouaient encore avec des poupées.    
Depuis ce jour, je suis allée de pension en pension, de travail en travail, changeant continuellement dans l'espoir un jour de rencontrer quelqu'un quelque part, qui m'aiderait à poursuivre mes études et à me faire une vie comme les autres. Rendue à 24 ans et au bout de mes nerfs, je décidai alors de partir au loin en laissant dernière moi toutes ces années de malheur.   
N'ayant pas d'argent je ne fis pas de grand voyage. Je me rendis à Montréal où la même vie m'attendait.   
Innocente et désespérée, je me suis jetée un jour dans les bras d'un homme qui prifita de moi. N'ayant aucune expérience de la vie, je m'étais laissé servir de la boisson et je perdis la tête...


DÉSESPÉRÉE    

Cette jeune personne a des yeux et des cheveux bruns. Elle mesure cinq pieds et quatre pouces et pèse 132 livres. Elle est l'une de ces nombreuses ouvrières qui, toute la semaine, travaillent fort de 7 heures du matin à 8 heures du soir, qui vivent dans des chambres sans air, dans une de ces maisons de l'est surchargée d'enfants bruyants.     
 
Elle est l'une de celles qui, le dimanche soir, vont jusqu'à la rue Ste-Catherine admirer les vitrines des grands magasins, emplir ses yeux de lumières vives, et surtout rêver à trouver ce dont rêvent toutes les jeunes filles qui se promènent seules un dimanche...leur seul jour de repos.    
 
Mlle B...est sympathique et a un très bon caractère détail qui lui fait dire d'ailleurs que c'est un défaut que d'avoir un bon caractère et non une qualité. Elle est catholique, adore les enfants et est en bonne santé. Elle est, de plus, une parfaite cuisinière. La dernière fois que je lui ai parlé, elle avait perdu toujours confiance dans la vie.   
Pouvez-vous, me demanda-t-elle, me trouver un price charmant qui aurait une tentaine d'années, qui serait catholique et qui serait prêt à me pardonner mon erreur de jeunesse? Je serais prête à l'épouser et à lui être fidèle. Je ne lui demande pas d'avoir des qualités exceptionelles.   
De mon côté, je pourrais passer par-dessus bien des choses car je sais qu'il faut bien du courage pour passer par-dessus mes erreurs. Je suis persuadée de pouvoir le rendre heureux. C'est là mon dernier espoir... 
 
Par Robert Carrièr 
 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-03, 21:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2009-01-05, 19:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-05, 20:09    Sujet du message: Filles-mères de années 50. Combien de vos mères ont vécues ceci.. Répondre en citant

De : Inconnue821Envoyé : 2005-02-23 10:22
Bon matin Miséricorde,
Bizarre ce texte, me fait penser à ma mère....

27 ans, mère d'un enfant, 5 pieds 4 pouces, seule, Montréal.....

Bonne journée

Inconnue Sue



De : MiséricordeEnvoyé : 2005-02-23 11:18
Ça me fait plaisir de voir que vous aimez mes textes
De Miséricorde


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:29    Sujet du message: Filles-mères de années 50. Combien de vos mères ont vécues ceci..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua