Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un scandale est sur le point d'éclater. La traite des bébés illégitimes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-28, 18:00    Sujet du message: Un scandale est sur le point d'éclater. La traite des bébés illégitimes Répondre en citant

De : Miséricorde  (Message d'origine)Envoyé : 2005-05-05 18:10
Montréal Matin, Jeudi, 8 août 1963    
 
Un scandale est sur le point d'éclater    

La traite des bébés illégitimes    
 
De spectaculaires rebondissements se produiraient d'ici quelques jours concernant l'enlèvement d'un bébé pris de force des bras d'une fille-mère, alors que celle-ci sortait de l'hôpital du Sacré-Cœur cinq jours après avoir accouché.


Selon les renseignements que nous avons pu obtenir, la police de Montréal serait sur le point de mettre à jour un important réseau de traite des enfants illégitimes.
Par suite de l'enlèvement d'un enfant à Cartierville et de son retour dans des circonstances encore mystérieuses, au Palais de Justice de Montréal, la police aurait déclenché une enquête, il y a trois semaines.

Où sont-ils?


D'autre part, six ou sept filles-mères, qui avaient confié leurs bébés à certaines institutions seraient maintenant déterminées à savoir où leurs enfants ont été confiés.
Les questions que se posent ces jeunes mères sont les suivantes:
Les bébés ont-ils été vendus?

Sont-ils placés chez des familles de cultivateurs qui ne peuvent leur donner une instruction adéquate?
Font-ils l'objet d'un marché lucratif aux États-Unis?

Un informateur digne de foi nous a affirmé que de tous les enfants illégitimes nés à Montréal dans une année, beaucoup disparaissent sans qu'on puisse les retracer.

Surveillance


La police enquêterait présentement sur cette affaire. Quelques hôpitaux privés seraient même l'objet d'une étroite surveillance.
On cherche également à expliquer comment plusieurs infirmières, qui ne reçoivent des salaires que de $75. par semaine, peuvent rouler dans des voitures luxueuses de l'année et acheter des propriétés valant $20,000.
À Montréal seulement 3,900 à 4,000 enfants illégitimes naissent chaque année. De ce nombre, près de 2,000 sont placés dans les crèches.
Beaucoup sont placés dans des familles honnêtes (pourvu qu'elles soient catholiques) et les filles-mères, dans quelques cas, désirent garder leurs bébés.
À chaque année, cependant, plusieurs centaines de ces enfants naturels disparaîtraient dans la nature sans laisser de traces.
Où sont-ils?

Enquête


Il y a deux ans, lors d'une enquête sur la traite des bébés illégitimes, un sénateur américain fit des révélations sensationnelles qui n'eurent toutefois pas de suite.
M. Alexandre Willey, sénateur du Wisconsin, avait alors affirmé que plus de 4,000 bébés étaient vendus annuellement aux États-Unis et que 45 pour cent de ces enfants venaient du Canada, et principalement du Québec, où la revanche des berceaux est quelquefois trop importante. Le sénateur Willey demanda alors qu'une enquête complète soit tenue sur ce réseau de la traite des bébés, et sur la facilité avec laquelle les bébés étaient transportés du Canada aux États-Unis. Cette demande n'eut toutefois aucune suite.

D'autre part, un policier du Kentucky, le capitaine John Esthel, avait affirmé, pour sa part, que la tête dirigeante du réseau était une certaine Zolla McPherson, qui s'occupait du transfert des bébés entre les deux pays.

Bébé de $1,500.


Cette dernière recevait une somme variant entre $1,000. et $1,500. pour chaque bébé qui immigrait de cette façon. Cette femme aurait été condamnée à quelques reprises, pour des délits mineurs, mais on n'a jamais réussi à prouver ses affiliations au réseau de la traite des bébés.
Il y a un an et demi, d'autre part, on arrêtait à New York une Canadienne répondant au nom de Kathy Baker, qui avait vendu à Mme Maria Davis, un bébé de 10 jours, pour la somme de $2,500. Le bébé avait été acheté pour la fille de Mme Davis, Eva.
Le dernier incident du genre fut l'enlèvement du bébé sortant de l'hôpital Sacré-Cœur. Il était fortement question que l'enfant ait été vendu aux Etats-Unis pour la somme de $2,000. Il fut toutefois ramené en lieu sûr quand une plainte d'enlèvement fut déposée et que la police eut la puce à l'oreille.

Combien disparaissent?


Mais sur un bébé qui est retracé, combien d'autres disparaissent à tout jamais et sont considérés comme des denrées pour quelques individus ignobles désirant trafiquer la chair humaine?
Ce serait la question à laquelle la police de Montréal tente de répondre présentement.
On ne sait pas encore si l'enquête concerne également le placement d'enfants illégitimes chez des cultivateurs, où ces enfants servent souvent comme machines de travail. Ces enfants serviraient à remplacer les hommes à gage que les agriculteurs n'ont pas les moyens de se payer.

Plusieurs cas de ce genre ont été signalés dans le Québec durant les dernières années. Il y a quelques mois seulement, un hebdomadaire de la métropole rapportait le cas de cinq adolescents qui étaient traités comme des véritables animaux par une mégère sans scrupule.

L'affaire Slutton


Une affaire encore plus écoeurante se produisait il y a deux ans. Un garçonnet, d'une douzaine d'années, Normand Slutton, avait été placé sur une ferme où il était traité comme un simple animal. Il devait coucher dans la grange et ne manger que les restes… quand il y en avait.
Un jour, il s'écorche un doigt. Son "maître" refuse de le soigner et la gangrène envenima bientôt la plaie. On dut couper l'avant-bras.. du garçonnet. L'enfant fut retiré de la garde de ses tortionnaires, mais ces derniers ne furent jamais poursuivis.
Il semble qu'un réseau de vente et de location d'enfants illégitimes existe bien dans le Québec et surtout à Montréal. Ce réseau serait incessamment mis à jour par les autorités policières.
Un policier, dont nous devons taire le nom, nous a affirmé que des révélations sensationnelles seraient bientôt publiées. Plusieurs personne en vue seraient impliquées.
Espérons que le travail des policiers sera un succès et que cet ignoble commerce prendra fin à tout jamais.

Robert Carrière







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-12-04, 21:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-28, 18:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-06, 16:28    Sujet du message: Un scandale est sur le point d'éclater. La traite des bébés illégitimes Répondre en citant

De : Inconnue821Envoyé : 2005-05-11 09:26
Bon matin Miséricorde,
J'ai une question pour toi:

Il semble qu'un réseau de vente et de location d'enfants illégitimes existe bien dans le Québec et surtout à Montréal. Ce réseau serait incessamment mis à jour par les autorités policières.

Voilà ma question: Que veux dire location d'enfants illégitimes?

Tu dis aussi que beaucoup d'enfants disparaissent sans laisser de traces....j'imagine que l'enfant a de faux papiers?

Tu as déjà rencontrer une personne qui a fait du trafic d'enfants ?

Bonne journée à toi

Sue



De : MiséricordeEnvoyé : 2005-05-11 10:52
Salut à toi Inconnue,
Location d'enfant illégitime ?
Il y avait des endroits ( garderies clandestines, une dans l'oeust et l'autre dans l'est ( Rosemont ). Les enfants achetés par le réseau, plaçaient ces enfants en ses endroits et quand venaient le temps de les vendres ( qu'il y avait acheteur ) le reseau allit les chercher dans ces garderies.

Disparition sans laisser de Traces.
Quand il y avait un acheteur " surtout des États-Unies " venait à Montréal, la passeuse passait au douane disant que c'était son enfant, il n'y avait pas desoin de passeport pour aller au États-Unies. Ça fonctionnait de cette façon.

Légal:
Il y avait un passeport légal quand c'était une adoption légal et les documents étaient fait en 3 copies. Une pour la Société d'adoption et de la protection de l'enfance rue Sherbrooke à Montréal. Une autre à la GRC. Et la dernière au Consulat du pays en question États-Unis ou ailleur. Et sur le passeport il était indiqué Né de parent (du pays en question)  dans un pays étrangé.

De Miséricorde


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42    Sujet du message: Un scandale est sur le point d'éclater. La traite des bébés illégitimes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Le temps des crèches Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua