Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

* DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-21, 23:32    Sujet du message: * DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE Répondre en citant

De : -lotusbleu123-  (Message d'origine)Envoyé : 2003-11-19 01:59

Voici mon commentaire en rapport avec la chronique de Normay, d'hier matin, sur la connaissance et le DROIT à l'identité du père biologique.

Moi, j'ai toujours tenu à dire honnêtement à ma fille qui était son père si tel était son désir.

Lors des retrouvailles, elle m'a demandé qui était son père, quel était le rang dans sa famille, dans quel genre de famille il vivait, si j'avais une photo de lui et si je lui avais reparlé depuis sa naissance.

Je lui ai répondu que j'étais en couple avec son père depuis six mois, qu'elle avait été conçue dans l'amour mais qu'après l'annonce de ma grossesse, il est parti hors-Québec.  Je lui ai dit que je n'avais plus de photos car je les avais détruites parce que j'étais en peine d'amour, seule pendant la grossesse et seule à prendre la décision de l'adoption.  Je lui en ai voulu longtemps de me laisser pour compte.  Je lui écrivais des lettres, à toutes les semaines, en espérant toucher son coeur en lui racontant le déroulement de ma grossesse... elles sont demeurées sans réponse.  Je me disais qu'une fois le «choc» de la nouvelle passé, il reviendrait et jusqu'au dernier jour, j'ai espéré...

Malgré la peine que j'ai ressentie, j'ai toujours cru que c'était un DROIT bien légitime pour l'adopté(e) de connaître ses origines paternelles aussi.  Même si le père avait été  alcoolique, «coureur de jupons», drogué, violent, manipulateur, irresponsable, marié, si c'était une aventure d'un soir ou même si le père n'avait rien su de la grossesse, je l'aurais dit à ma fille par souci de dire la vérité quitte à la désillusionner... pour son père ou pour moi.

Dans le cas de ma fille Annie, je pouvais lui fournir les informations pour qu'elle puisse le retrouver.  Si elle veut  entrer en contact avec lui, c'est SON PÈRE.  Elle est mature, intelligente et j'ai confiance en elle par conséquent, ce sera à elle de se forger sa propre opinion personnelle.  Certains pères changent, vieillissent et se rendent compte qu'ils aimeraient rencontrer leur enfant.  Il faut donner le bénéfice du doute...

Par contre, j'ai dit à ma fille que ses grands-parents paternels, la conjointe et les enfants du père n'étaient pas au courant de sa naissance.  Mais je persiste à croire et à dire que si elle veut le rencontrer, même dans l'anonymat, c'est son DROIT.  Je n'ai jamais dénigré son père à ses yeux.  Elle est libre de contacter son père et je suis prête à l'écouter et à partager son bonheur si jamais son père lui apportait un + dans sa vie.  Cependant, je ne désire pas le voir.

De plus en plus, les pères sont recherchés et recherchent également et j'en suis bien heureuse.  Si le fait de retrouver le père ou l'enfant permet de combler des carences affectives et un sentiment de filiation, alors tant mieux!

Merci de m'avoir lue!

Lotus Bleu xxx (Marthe)




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-25, 20:40; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-21, 23:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-21, 23:37    Sujet du message: * DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2003-11-19 07:22
Allô Lotus, oui on doit à Normay encore des félicitations pour ces réflexions.  C'est vrai que de plus en plus, quand on regarde Claire Lamarche, on voit des gens qui cherchent leur père, ce qui suscite des discussions intéressantes.

Je suis d'accord avec le fait que l'enfant a droit de savoir pour ne plus jamais vivre dans le questionnement.  Savoir ne veut pas nécessairement dire rencontrer...y'a toute une différence entre ces 2 choses...si les gens veulent chercher leur père, c'est bien, si ils ne veulent pas, c'est bien aussi, tout est du cas par cas.Savoir signifie ne plus vivre dans le questionnement, connaître l'autre partie de nos racines et de notre identité.  Connaître les antécédents si c'est possible est un plus, surtout en cas de maladie dans la famille. 

Personnellement, je ne cherche pas ce père, par contre, quand ma mère a informé mon intervenante qu'il était italien, je me suis sentie très fière, et ce, même si j'ai toujours su qu'il était un irresponsable (témoin l'histoire fictive que j'ai écris dans histoire de vie et ce, bien avant d'avoir l'immence joie de connaître ma mère ), car je sais bien que ce n'est pas tous les italiens, toute cette nation, qui est comme lui. La fièrté que je ressens vient du fait que depuis toute petite, j'ai toujours aimé les gens d'autres races, j'ai toujours aimé les différences et lorsque j'ai su que j'étais moitié italienne, j'ai fais yessssssss, c'est superr ca, j'ai 2 nationnalités en moi.

Ceci dit, je suis très très heureuse de tout avoir de la famille Barbeau, c'est ma mère que j'ai voulu trouvé et, avec elle, j'ai trouvé un père en la personne de Gérald et 2 très gentils frères.  J'ai également trouvé une famille qui m'aime et m'accepte comme si j'avais grandi parmi eux.  Je peux m'identifier, me reconnaître, tant auprès de ma mère que de mes tantes ou mes cousines. Je pense particulièrement à tante Gate, en qui je reconnais beaucoup de mes traits de caractère, à plusieurs cousines qui, malheureusement pour elles, ont mes défauts physique, bref, je m'identifie facilement à ma famille naturelle du côté maternelle ce qui a comblé mon vide et la plus grande partie de mon questionnement. 

Comme il fut dit dans l'émission, il est normal de vouloir avoir les réponses à nos questions. 

Sous un arbre il y a plusieurs racines.  Pour l'arbre de la personne placée en adoption, il y en a beaucoup.  Il y a les racines maternelles, racine tendre qui ont laissé en nous un souvenir de l'amour que notre maman nous a donné 9 mois durant.  Il y a les racines paternelles, elles laissent leur trace aussi mais très souvent de façon moins évidente (au niveau émotionnel du moins), et finalement, il y a les racines de la famille d'adoption ou d'accueil, racines qui ont tracé une grande partie de ce que nous sommes devenu et ce à quoi nous nous sommes toujours identifié.. jusqu'à ce qu'on trouve et qu'on fasse la part des choses.

Voilà mon opinion sur le sujet des père. Mais, comme j'ai mentionné plus haut, tout est du cas par cas, selon le vécu de la mère et le besoin de la personne placée en adoption.


Lyne





De : Denise-allard1Envoyé : 2003-11-19 08:23
tout a fait dacord avec vous les filles

moi quand Rebecca a demander qui etais son pere je lui est expliquer ,toutes notrs histoir
j'ai pas diminuer son pere,je lui est expliquer que meme si il la reconnaissait pas cetais du a son milieux de ne pas lui en vouloir mais de lesser passer le temps

elle lui a ecrit et il a jamais donner de ses nouvelles

mais le connaissant je sais que ces pas un sans coeur ces juste qu il vit toujours avec son image de mr parfait

ces le genre a quand il sajette un outil ex..un tournavis et si il est dans une boite bien il fait attention a pas briser la boite et apres savoir servi de son outils il lessuit et le ressert comme si il etais neuf
il aime etre aimer,et apprecier il a un petit air de superrioriter

un jour nous etion a un concour de francais et les juge ont demander que si des personne etais pas en accord avec leur choix du ganiant de le dire et par 2 fois j ai esseyer de me lever pour dire mon oppinion et il me forcait a m assoir il disait que cetais mal eduquer de le faire

un autre fois apres une seremoni de diplome les organisateur nous ont dit de aller chercher les roses ceux qui en voulais et encor las il mas dit que cetais mal elever de le faire

j'ai sorti 3 ans avec, et quand j'ai esseyer de lui dire que j'etais enceinte je sais pas si il avait compris mon message et qu il fesait semblant de pas comprendre,mais d'un air paniquer il mas dit que celas turais sa mere si elle apprenais celas,vu qu il allait en france je lui propose de m amener avec lui et il a refuser en me disant qu il allait virifier si il etais vraiment en amour avec la soeur de sa corespondante
pour moi ce fu comme un coup de marteaux sur la tete

un ans avant il me disait aller en france pour l ete virifier avec sa corespondante savoir la quelle de nos deux qui aimais et las il est encor mailer

a son retour le jour de mon mariage j ai meme esperrer le voir apparaitre pour me dire qu il regrettais mais tel etais pas ma destiner

mais malgre toutes ces soufrance je ne le juge pas mal j'ai plutot pitier pour lui
a quelque reprises je l ais revu puisqu il est le beau frere de une de mes soeurs
mais je ne lais pas encor revu apres que rebecca lui as ecrit une lettre


mais ma soeur dit que depuis qu il a recu sa lettre quand elle telephone pour parler a sa belle soeur il panique et quand elle mentionne mon nom il change vite de pieste il evite cet conversation
on a tout dit celas a rebecca,comme elle dit de toute facon ces bien qu il ne donne pas de ses nouvelle car elle a les main pleine ca ete tres vite toutes ces nouvelles personne dans sa vie las ces bien un ralenti surtout que pour le moment ses parent sont craintif

donc comme on dit tout vien a point a qui sais attendre las au moins elle a des reponce a ses nombreuses question



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-25, 20:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-21, 23:40    Sujet du message: * DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE Répondre en citant

De : Labcha1962Envoyé : 2003-11-19 09:07
Bonjour les amis;

Vous deviez surement vous douter que j'y metterais mon grain de sel à cette discussion.

J'ai remarqué moi aussi et ce depuis un bon bout de temps que beaucoup d'enfants recherchent de plus en plus leurs pères que ce soit à Claire Lamarche, sur le site ou ailleurs.

Les temps changent et la mentalité des mères aussi je crois...Même si la mentalité de ma mère, elle n'a pas changé... Je suis heureuse de voir qu'il y a des mères et surtout des enfants qui osent tout comme moi a rechercher leurs pères.

Dans ma famille maternelle, je me suis toujours fait dire qu'un père s'était pas important...que seul la mère avait de l'importance pour l'enfant....Foutaise

Je me suis battu toute ma vie pour exprimer ce besoin de connaître mon père car pour moi il était incensé de ne jamais connaître son identité.

Je suis d'accord avec vous quand vous dites que c'est propre a chacun de vouloir le connaître ou pas. Mais ce que je déplore c'est quand les mères dénigrent le père pour s'assurer que l'enfant ne le recherche pas...

J'ai rencontré cette semaine un homme de mon âge qui aurait bien voulu connaître son père mais qui ne le fait pas parce que c'est parents adoptifs lui ont dit et je cite" si tu veux le trouver vas-y mais on t'averti..tu vas être déçu et tu vas brasser de la merde" Le gars a peur de ce qu'il va trouver et de la réaction de ses parents adoptifs s'il se permet de le faire tout de même...

Moi si j'avais écouté ma mère et toute les choses horribles qu'elle a dit sur celui-ci...je ne l'aurais jamais cherché et je ne vivrait pas le bonheur que je vis aujourd'hui. Oui..il aurait très bien pu être ce que ma mère disait mais au moin je l'aurais vu par moi-même et mis mon opinion personnel...et j'aurais boucler la boucle quand même car j'aurais su que je n'avais pas besoin de tel homme comme père.

Il y a certe des pères qui n'étaient pas de bon gars j'adis mais ils ont vieillis et changé avec les années...Alors pourquoi rester avec l'idée de ce temps-là...Moi je voulais lui donner sa chance et aujourd'hui c'est lui qui me donne la chance de le connaître et de l'aimer.

Mon père est un homme des plus affectueux envers ses enfants et petits-enfants et je remercie le ciel de ne pas être passé a coté de cela car je n'ai écouté que mon coeur sans juger avant de le connaître.

Alors je dis a toute les mamans de laisser la chance à l'enfant de décider par lui-même sans jugement aucun envers le père, si c'est un besoin pour votre enfant ou pas de le rechercher. Il peut s'avérer être ce que l'enfant a tant besoin dans la vie et ce n'est pas a vous de juger s'il sera apte a combler ce besoin ou pas.

Je te dis bravo Lotus de ton amour inconditionnelle envers ta fille en la laissant libre de chercher son père ou pas et en parlant de lui sans le déniger...Tu fais du bien a ta fille, tu n'a pas idée.

Des émissions comme Claire Lamarche et comme celle de Normay sont là pour sensibilisé les gens à l'importance et au besoin vitale de connaître nos antécédants et je souhaite que ça va en réveiller plusieurs qui sont encore encré dans leurs foutus mentalités des temps passés.


Merci de m'avoir lu et bonne journée a tous.



De : Inconnue821Envoyé : 2003-11-19 12:49
Bonjour à tous, moi aussi je suis d'accord, il est important de trouver notre famille biologique. Je crois que le tout boucle notre histoire de vie, nos racines et nos antécédents et notre questionnement.
Mais que faisons-nous quand notre T,S. ne veux pas faire de recherches pour nous? Elle m'a dit qu'elle ne peux faire de recherches au sujet de mon père bio.car c'est ma mère qui a signé l'abandon.Elle va m'appeler si jamais il demande. Tant que ni un ni l'autre ne se manifeste pas, mon dossier est clos.

À part la description du physique je n'ai rien et si le tout est véridique??? Elle(T.S.) m'a dit que ma mère bio. n'était pas obliger de fournir une véritable description. Très encourageant...

Inconnue 821


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-25, 20:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-21, 23:44    Sujet du message: * DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2003-11-19 13:22
Très chère Inconnu,

les filles-mères pour plusieurs ne donnaient aucun renseignement aux religieuses, au sujet du père,  parce que les religieuses les harcelaient constament pour savoir qui était le père, pour ce faire payer.
Et aussi les religieuses voulaient dénoncer le père aux parents de la filles-mères pour les poursuites, le fouet et si la fille-mère aimait son copain alors elle ne le dénoncait pas elle donnait de fausse donné au sujet du père de cet enfant.


De Miséricorde




De : £_ζЯ£áÑÐáiš_†¹³Envoyé : 2003-12-05 10:44
Bonjour la gang!

Merci à toi ma belle Lotus d'avoir ré-ouvert cette partie de l'histoire qui fût
étouffée dans le passé même de cette communauté, parce qu'encore trop de
mères dénigraient les pères bio.

J'ai encore en mémoire toutes ces discussions houleuses...
Avec des pincements au coeur il va s'en dire crois-moi...!!!
J'ai passé pour le pourfendeurs des droits des pères...
Pourtant si vous vous rappellez, je parlais aussi des enfants
et de leurs droits de savoir et de le connaître lui-aussi.,
même si les relations avec la mère étaient impossibles.
Les pères ne volent pas les enfants à leur mère.

On dirait qu'on est même plus la même gang de
     *** Rechercheuses et de rechercheux ***

Bravo la gang! Vous évoluez dans le bon sens. Nos mères, se sentant prises
avec ce dilème, préféraient dire n'importe quoi pour ne pas nous perdre,
bien souvent c'était causé aussi par l'attitude que leurs propres parents
avaient eue envers elles qu'elles agissaient ainsi.

Une chance que ça évolué. Ça évolue même assez rapidement.
Que de chemin parcouru depuis l'ouverture de cette communauté.
C'est vrai que ça brassé des fois, mais je dois avouer que je ne regrette
pas du tout d'avoir brassé des cages. Le présent en est la résultante.
La fin justifie presque toujours les moyens, aussi pénibles soient-ils
à lire ou entendre.

Nous le voyons bien aujourd'hui. De plus en plus de mères se décident
enfin à faire des recherches de leur côté, et ce site n'en est pas étranger.

En réponse à ta question Loly, pour qu'un enfant puisse effectuer cette
demande de recherches paternelles aux C.J. alors que la mère retrouvée
est toujours vivante, cette mère doit entrer en communication avec
les C.J. qui se sont occuppé de son dossier d'accouchement,
( dans ce temps-là les C.S.S. ) et leur demander de:" Lever le sceau de la confidentialité " de son dossier.

Si elle ne veut pas le faire, elle peut donner une procuration à son enfant
retrouvé pour que celui ou celle-ci le fasse en toute légalité.

Merci à vous tous d'avoir compris le message de Lotus.
Crimmm je fais une montée d'eau... Aux yeux cette fois-ci...


Bye! Bye! Et à la prochaine,
Yvan qui vous aime,
£'ζЯ£áÑÐáiš_†¹³  



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:36    Sujet du message: * DROIT À L'IDENTITÉ DU PÈRE BIOLOGIQUE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Général Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua