Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

* POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-20, 22:23    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

De : Ebony1946 (Message d'origine) Envoyé : 2003-11-12 08:56


Résumé de la chronique "Retrouvailles" du 11 novembre 2003.Depuis quelque temps je ne sais pas ce qui se passe mais il y a des refus par les mères.

Il est important de dire aux mères que lorsque nous les adoptés faisons une demande, on ne le fait pas uniquement pour savoir à qui on ressemble, oui ça fait partie de notre questionnement, mais on fait une demande parce qu'on veut vous connaître, on veut savoir d'où on vient, connaître nos origines. Il est certain que ce secret est enfoui dans la tête des mères, mais ça n'est pas notre cas. On a besoin de savoir, on ne veut bien respecter la réponse de la mère, mais on est en 2003 et toute personne qui veut vraiment, peut faire une retrouvaille dans le secret, dans l'anonymat autrement dit.

Ça peut se faire par le biais de lettres, qu'on envoie à la travailleuse sociale, une fois que la travailleuse sociale a remis notre lettre si on veut poursuivre on peut prendre une boîte postale, ça n'est pas dispendieux et c'est important que les mères comprennent, que lorsque les adoptés cherchent c'est parce qu'ils veulent les connaîtres, ils ne veulent pas déranger leur vie, vouloir les connaître ne veut pas dire connaître la famille, la personne la plus importante c'est celle qui nous a donné la vie. Notre mère adoptive est très importante, c'est elle qui nous a permis de vivre, mais celle qui nous a donné la vie, c'est d'elle qu'on a besoin de savoir des choses. Je trouve ça terrible lorsqu'il y a refus, car ce refus est très difficile à vivre, on a littéralement l'impression qu'on est rien. Notre mère nous a mis au monde, mais après 30 ou 40 ans, c'est comme si elle s'en foutait, et c'est vrai. Selon moi, toutes les mères pensent à leur enfant, mais la peur les empêche d'agir et c'est cette peur-là qu'il faut enlever et dire: "Écoutez, ma famille ne peut pas être mise au courant, mais je voudrais au moins lui écrire une lettre pour lui dire pourquoi je ne peux pas la rencontrer." Et déjà, ça, pour l'enfant, c'est énorme.

Pour la personne qui recherche c'est comme un second rejet et elle en est pleinement consciente. Ça défait complètement une personne, parce que l'adopté veut, et, c'est normal, de connaître ses origines et lorsque que cette personne, entre guillemets, dit "bêtement" à la travailleuse qu'elle ne veut rien savoir, et que la travailleuse sociale est obligée de transmettre cette réponse à l'enfant, on peut s'imaginer comment l'adopté peut se sentir au bout du fil.

On est conscient que la mère dois se poser des questions, parce qu'à partir du moment où la mère sait que l'enfant la cherche, je suis d'avis qu'elle ne peut plus reculer. Il y a des milliers de façons, de donner des nouvelles à notre enfant. C'est une responsabilité, à cette époque-là, ce n'était pas possible, mais aujourd'hui avec tous les moyens qui sont mis à notre disposition, je pense qu'il faudrait peut-être se donner un petit coup de pied. Il est certain que les mères biologiques ont souffert, mais chez les adoptés la souffrance est là, elle n'est pas la même, mais il y a une souffrance, il y a une quête de toujours vouloir savoir qui ils sont, d'où ils viennent et ça semble peut-être banal, mais ça ne l'est pas, y'a des gens qui le vivent moins difficilement mais il y en a beaucoup pour qui c'est très difficile.

Quand on apprend à 40 ou 45 ans, peu importe l'âge, que ta mère refuse de te connaître, ça donne une claque et ça déstabilise, on se demande pourquoi nous et le questionnement devient encore plus grand et plus grave, parce que l'adopté se sent complètement rejeté, et c'est terrible à vivre cette souffrance, alors je dis aux mères qui ont refusé: "Oui on respecte votre choix, vous avez vos raisons, mais pensez qu'il y a des moyens, si vous avez été contactées par la travailleuse sociale, et que vous avec refusé, même après un mois, deux mois, six mois, trois semaines ou un an... re-communiquez avec la travailleuse sociale et dites-loui que vous ne pouvez pas voir votre enfant, mais que vous aimeriez lui écrire une lettre et demandez-lui si votre enfant peut vous écrire une lettre. Je suis certaine que la travailleuse sociale collaborere et elle rouvrira le dossier et fera en sorte que la communication se fasse.

Il ne faut pas dire non, comme ça, parce que c'est la peur qui nous habite, ou le conjoint ou les enfants qui ne savent pas, ce secret vous l'avez porté dans votre coeur pendant toutes ces années, vous êtes encore capable de porter le petit secret d'écrire une lettre, vous serez libérée, votre enfant saura qui vous êtes et qui il est par la même occasion et d'où il vient.

Alors, je vous en prie, faites une effort, c'est terrible, souvent on parle de ce que les mères biologiques ont vécu de difficile lors de la grossesse, lors de l'accouchement et de l'abondon quand elles ont dû confier leur enfant à l'adoption, mais souvent on oubli e que l'adopté a souvent aussi vécu des difficultés... et ça... on en parle un peu moins, nous on a été adopté et souvent... plus souvent qu'autrement dans de bonnes familles, on a eu de bons moments, mais il reste que la mère biologique, elle est importante et il est important de dire aux mères: "S'il vous plaît rappelez au Centre Jeunesse, votre travailleuse sociale et dites-lui que vous voulez au moins écrire une lettre à votre enfant..." je pense qu'en 2003 il faut prendre nos responsabilités. On n'est plus en 1940 ou 1945, il y a des moyens de s'expliquer.

Dernièrement, dans l'espace d'un mois, on a eu 3 refus... et je trouve que c'est beaucoup, il y en a plus que ça, mais ceux-là j'en ai été informé, 3 refus je trouve ça dommage et dans ces refus-là il n'y a mème pas de raison... on dit non... on ne dit même pas pourquoi... ça je trouve ça terrible... je pense que les adoptés sont des êtres humains, tout comme les mères et qu'on a droit d'avoir une réponse... peut-être que ça ne fera pas notre affaire, mais au mons on en aura une...

Rappelez votre Centre jeunesse, votre travailleuse sociale et écrivez au moins une lettre, le pourquoi du refus, votre décision sera respectée, c'est certain, mais votre enfant ne subira pas un deuxième rejet dont il sera pleinement conscient.

Essayez seulement d'imaginer qu'étant mère avec un enfant et que celui-ci tout à coup vous rejette, alors vous verrez ce qu'on peut ressentir lorsqu'un enfant adopté apprend que sa mère a refusé de le rencontrer.

- Claude Valade: Lorsque la mère refuse peut-être qu'elle a une bonne raison, il y a peut-être quelqu'un dans la maison avec elle et elle ne veut pas que les gens sache, elle est peut-être mal placée, n'y aurait-il pas possibilité de rappeler une deuxième fois la mère ou la travailleuse social, quelques mois plus tard.

- Normay: En fait, les travailleuse sociales appellent 2 fois, plus que ça c'est considé comme du harcèlement... la loi les en empêche, alors c'est assez difficile et c'est pour ça que je dis aux mères qui ont été appelées 2 fois, n'attendez pas que la travailleuse sociale ovus rappelle, elle ne peut pas le faire... c'est à vous de le faire.. la travailleuse sociale vous a laissé ses coordonnées, alors vous pouvez la rappeler.

Nous du Mouvement Retrouvailles on ne peut pas entrer en communication avec ces gens-là, on ne sait pas qui ils sont, ce sont les centres jeunesse qui détiennent ces dossiers. Nous on ne peut qu'appuyer et écouter, alors appelez à nouveau.

Y'a les mères biologiques qui refusent mais y'a aussi celles qui nient avoir eu un enfant. Ça aussi c'est terrible quand l'adopté l'apprend, parce qu'il se sent vraiment moins que rien. On n'est pas né sur une feuille de chou quelque part. Si on vous appelle pour vous dire que votre enfant vous recherche, c'est parce qu'on sait que vous avez mis un enfant au monde. On invente pas ça, on prend pas ça dans les nuages. Je sais que les propos que je tiens ce matin vont peut-être vous sembler durs et je ne voudrais pas que les mères biologiques, qui ont refusé, sentent que je les juge, j'aimerais seulement apporter cette dimension, qu'il y a possibilité de poser un geste. On peut comprendre vos raisons, mais ce qu'on veut savoir, c'est le pourquoi... et ça je pense que vous êtes en mesure d'expliquer à votre enfant, par le biais d'une lettre, pourquoi vous ne pouvez pas le rencontrer.

- Claude Valade: Mais cette lettre, peut-on te donner au centre jeunesse une adresse où tu dois la poster... parce qu'il faut que ça demeure entre deux personnes...

- Normay: Oui, la dame envoie sa lettre au Centre jeunesse, à la travailleuse sociale avec laquelle elle a été en contact et celle-ci entrera en contact avec l'enfant et lui dira qu'elle a re^cu une lettre de sa mère et la lui enverra. Les adresses demeurent donc anonymes, y'a pas de problème, c'est une tierce personne qui fait le messager.

- Claude Valade: Mais lorsque le Centre jeunesse/la travailleuse sociale informe les mères et qu'ils optiennent un refus, est-ce qu'ils expliquent qu'elles peuvent peut-être envoyer une lettre pour dire le pourquoi de leur refus... est-ce que ça se fait?

- Normay: En général c'est fait... mais c'est pas tout le monde qui le fait.

Récemment j'ai eu un cas où la dame a été appelée et elle n'était pas seule à la maison, elle ne pouvait pas parler, alors elle a dit aux gens qui était avec elle que c'était un sondage ou autre chose. On l'a rappelée et y'a toujours quelqu'un à la maison. J'espère que la travailleuse sociale a eu le temps de lui donner ses coordonnées et de lui demander de la rappeler. Si non, la dame se rappelle très bien que son enfant la recherche et quel Centre jeunesse a communiqué avec elle. On peut trouver le numéro de téléphone facilement dans les bottins peut importe où on est. Je pense qu'il faut absolument donner une réponse, on ne peut pas laisser un enfant sans réponse, tout comme c'est impossible qu'une mère oublie qu'elle a mis un enfant au monde. Dans mon livre à moi... c'est impossible.

- Claude Valade: Donc, si je comprends bien, si on refuse c'est qu'on a d'autres raisons que celles déjà énoncées.

- Normay: Y'a d'autres raisons.

- Claude Valade: Mais ces raisons peuvent être évitées, camouflées, i.e. on peut s'arranger pour que ça ne paraisse pas.

- Normay: Oui, exactement, mais tu sais, pour ces mères, je comprend qu'après 40 ans lorsqu'elles reçoivent un téléphone et qu'elles apprennent que leur fille ou leur garçon les recherche, c'est un choc. Elles avaient enfoui ça en se disant que leur enfant avait été adopté, qu'elles espéraient qu'il était bien, mais elles ne l'ont pas oublié et je suis certaine qu'à chaque date de naissance, chaque Fête des mères, chaque Noële, elles pensent à cet enfant-là qui est en quelque part dans le monde.

Elles ne peuvent pas oublier... et quand je dis dans le monde c'est que y'a des gens aujourd'hui, une dame bretonne et sa mère qui demeure à Verdun, vont se rencontrer à Dorval.

Alors si on est capable de traverser l'océan, on doit être capable d'écrire une lettre au Québec.

Y'a pas de raison comme telle pour un refus, mais nous on soupçonne que les raisons sont toujours les mêmes.... le conjoint n'est pas au courant... la famille de cette dame non plus et ses enfants non plus... alors c'est cette peur de le dire à tout ce monde, qui fait que souvent on se dit non je n'embarque pas dans ça... je ne veux pas... et c'est pour ça que je dis d'écrire une lettre, le conjoint et les enfants ne le sauront pas.

- Claude Valade: Est-ce que les mères qui ont été contactées étaient d'un âge avancé? Elles ont vu évoluer le monde et il me semble que de nos jours c'est plus facile... non?

- Normay: Je pense que ces mères, sont restées marquées par le rejet qu'elles ont vécu étant jeunes, lorsqu'elles ont mis cet enfant au monde. Le rejet qu'elles-mêmes ont vécu par les oncles, les tantes et leurs parents. Alors, repensez un petit peu à ce rejet-là et faites la projection et dites-vous que votre enfant... aujourd,hui... le même rejet il le vit lui. Et vous pourriez vous expliquer, vous et votre enfant, dans une lettre et ça ferait du bien aux deux. Je pense que la mère a besoin d'en parler... elle pourrait en parler à son enfant. Et on enfant connaîtra enfin les raisons. Il existe des moyens faciles et tout peut se faire dans l'anonymat.

C'est comme ça que j'ai rencontré ma mère, moi.

Souvenez-vous que l'enfant ne veut pas déranger votre vie, on ne recherche pas nos frères ou nos soeurs, si ça arrive... ben bravo... sinon c'est pas grave... c'est pas eux qu'on cherche c'est notre mère biologique pour la connaître et avoir notre histoire de vie, ce qu'on n'a pas.... il nous en manque toujours un bout... et c'est ça que les gens disent parfois... et souvent la question qu'on entend, qui est posée aux adoptés... "Ben pourquoi tu cherches?"

Tu veux juste tes origines de plus.

C'est en dedans, c'est là et c'est quelque chose à laquelle on pense tout le temps. Je ne dis pas à chaque matin quand on se lève, mais on y pense tout le temps et les mères biologiques passent par le même processus... elles y pensent tout le temps elles aussi. Même si on veut oublier... c'est pas vrai... y'a pas une mère biologique qui peut oublier qu'elle amis un enfant au monde.

- Claude Valade: Donc, on va souhaiter, que^ça peut avoir fait changer les idées de certaines mères qui nous écoutaient ce matin.

Vous savez maintenant quoi faire, on ne vous juge pas, vous 'avez qu'à communiquer avec votre travailleuse social et tou se fera dans le secret.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-24, 17:39; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-20, 22:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-20, 22:26    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

De : 5375Endurance Envoyé : 2003-11-12 14:51

Chère Ébony, je te félicite pour le beau résumé que tu nous a fournie de la chronique de Normay .Quel femme extra ordinaire,Elle nous brasse toujours les émotions à chaque semaine ,mais cette semaine elle me les a remuer bien plus qu' à l'habitude ,peut etre que le sujet me consernait plus .Oui j'ai subit un refus vlà pas tres tres longtemps ,Je peut vous dire que sa nous vire àl'envers et pas à peut près .Sa fait mal de se faire dire (NON) sans expliquation .Si seulement je savais pourquoi ,elle me dit non sa ferais moin mal .Quand la t.s. ma appeler pour me dire que ma mère avais refusée sa ma fait tellement mal .J'aurrais tellement crier fort que toute la terre aurrais put entendre ma peine .Mais j'ai du refouler tout mon mal ,mais j'ai tellement pleurer (à cachette de tout mon entourage ).Un si petit mot qui fait si mal surtout quand on n'a pas le pourquoi qui va avec .Si un jour ma mere pouvais entendre ma detresse a son n'egard .je veux pas changer sa vie ,seulement lui mettre un visage un nom sa soulagerai tellement ma souffrence Si seulement elle aurais demander a ma t.s. une ou deux question sur moi mais semble ? pour moi ma vie commence a cette photo 17 mois de vide total je voix autour de moi les gens qui dise ,moi je ressemble a mon pere, ha! bien moi j'ai cela de ma mère ,Moi j'ai quoi de qui j'ai besoin de savoir et il y a juste ma mere qui peut y repondre .J'espere quel ne l'emporteras pas en terre son secret subir un refus ne donne pas toujours envie de continue ,mais coudonc on n'as tu vraiment le choix la vie es parsemmer d'embuche alors faux apprendre a vivre avec .d'une fille dessus

SYLVIE


===========================

De : Ebony1946 Envoyé : 2003-11-12 15:07

Bonjour Endurance,Je suis de tout coeur avec toi, je comprends ta peine et je voudrais pouvoir l'alléger.

C'est ce que Normay essaie de faire en apportant à son émission ces sujets, comme celui d'hier "Le Refus", afin que les mères biologiques entendent le cri des enfants adoptés qui ont eu un refus.

Je suis une mère biologique et c'est grâce à ce site que j'ai retrouvé ma fille, et je dis à toutes les mères biologiques qui viennent lire les messages, parce qu'il y en a, puisque moi j'y suis venue, ne refusez pas à votre enfant le droit de savoir qui il est, c'est tellement important d'avoir sa propre identité, et seule vous pouvez la lui donner. Comme le disait Normay hier, vous avez souffert pendant des années d'avoir dû vous défaire de cet enfant, alors aujourd'hui offrez-vous le bonheur de connaître cet enfant qui ne demande qu'à vous aimer.

Endurance, j'espère que ta mère biologique viendra lire ici ou que quelqu'un de son entourage viendra et qu'elle comprendra ce que tu vis et ce que d'autres comme toi vivent.

Ne désespère pas, les gens peuvent changer d'idée, et je souhaite que ta maman le fasse un jour.

Courage ma belle.

Ebony xoxoxo

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-24, 17:40; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-20, 22:30    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

De : Fillette Envoyé : 2003-11-12 15:26

Bonjour à vous,C'est exactement tous les mots que toutes les personnes adoptées pensent et auraient écrits aussi. Merci pour le beau texte. J'espère juste que ma maman à moi le lira.

Moi aussi, quand j'ai eu l'appel des services sociaux en 1995, m'anonçant que ma mère refusait, j'étais... comment dire vidée ! Vidée de tout ce que je pouvais m'imaginer, espérer, tout était parti en un seul mot "NON". Et pourquoi, pourquoi donc ? Je me dis toujours aussi, ok là, on est en 2003, pas en 1966 ! C'est assez les cachettes d'avoir peur de le dire à son conjoint qui ne sait rien, ou les autres enfants qui ne savent rien ! Puis au pire, comme vous dites si bien, il y a tellement de façon de procéder, c'est vraiment pas obliger d'être divulguer à personnes que les deux personnes concernées, soit la mère et l'enfant !

Tout vient un jour à se savoir, pourquoi pas faire en sorte qu'il y ait un peu de bonheur sur cette terre, qui parfois nous apporte pas toujours ce que l'on espère ? Moi aussi, j'aurais envis de crier à tout le monde que je suis adoptée, et que je suis née le 12 mai 1967 à Chicoutimi ... Ma mère serait allée en voyage au mois d'août 1966 dans les pays chauds et à rencontré un Américain qui était gardien de plage et est tombée enceinte, de moi. Est-ce que quelqu'un connaitrait ma mère par asard ? Elle aurait 60 ans. J'aurais le goût d'aller voir les archives des vols d'avions qu'il y a eu en 1966, mais je sais que c'est peine perdu !

Ah, ça fait du bien d'en parler !!!!

De Fillette
"Marie-Line-Isabelle-Parent"


===========================

De : desro12 Envoyé : 2003-11-12 21:30

Bonjour,

J'ai pris connaissance de toutes les échanges concernant cette émission qui va sans dire devait être très intéressante et remercie la personne qui en a fait le résumé. Je dois dire que j'étais surprise de lire que la TS appelait 2 fois .......WOW il y a du monde qui sont chanceux d'avoir cette TS là.! Et que dire d'une lettre ?? Mon mari a fait une demande de retrouvailles par les CJ en 1997, et sa mère biologique a nié avoir eu un enfant. A l'automne 2002, il a rappelé au CJ puisque plusieurs personnes lui parlaient que c'était possible de remettre une lettre à TS ......... et malheur ! on lui dit que ce n'était pas possible et encore moins de refaire un appel.
Y-a-t-il quelqu'un sur ce site qui pourrait nous guider ? Devrait-on écrire au CJ et joindre une lettre immédiament pour sa mère biologique. ? Nous sommes tellement sur l'impression que le dossier n'a pas été bien traité.

Nous attendons vos bons conseils

Rouke 2


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-24, 17:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-20, 22:33    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

De : chimène Envoyé : 2003-11-13 09:30

Bonjour á tous et à toutes,

Je voudrais en premier lieu remercier Ginette (Ebony) d'avoir pris le temps de nous écrire la chronique de Normay (Maya). Un gros merçi aussi á Normay pour tout le temps qu'elle consacre á nous aider á retrouver nos origines. Il est vrai que les mères nous doivent au moins une explication suite à leur refus de nous rencontrer. En ce qui me concerne c'est une obligation morale face à leurs enfants. Déjà que le refus est extremement dure á accepter et nous, nous devrions accepter sans dire un mot leur refus de même nous écrire. Non là c'est trop demander...Je veux bien qu'on respecte leur vie privée, mais encore une fois, nous les adoptés devont encore une fois en payer le prix ( qui va sans dire est assez cher...merçi) On a pas demandé de venir au monde et c"est quand même pas notre faute si on a été adopté. On a besoin de savoir qui nous sommes réellement. C'est bien beau respecter la vie de nos méres...pas de probléme, mais nous aussi avons des droits,.et selon moi ILS NE SONT PAS RESPECTÉS...Pour Certain d'entre-nous il y va même de leur santé...mais c'est pas grave ça..il faut respecter le droit de nos mères..et on ne peut même pas leur exiger une explication...Elles sont libres de le faire ou pas..tout ca est une question de conscience...

Voilá maintenant ou j'en suis...j'ai encore beaucoup d'amertume..et je ne sais pas encore combien de temps ca va durer...mais ca fait trés mal et il n'y a aucun m'dicament pour m'enlever cette douleur.

Chimène


===========================

De : Kariann4 Envoyé : 2003-11-13 11:21

Allô Chimène,

Bravo Chimène, tu dis exactement ce que je pense .Je ne trouve pas d'excuses, aux mères qui refusent même d'envoyer une lettre d'explication à leur enfants qui les cherchent. Elles ont beau avoir milles et une raison de ne pas pouvoir ou vouloir aller vers une retrouvaille, mais il n'y en a pas pour refuser de dire pourquoi , afin que son enfant ne se sente pas comme un laissé-pour-compte.
On blâme les pères en disant qu'ils ont été irresponsables dans le temps , ou les parents quand ils étaient au courant de la grossesse de leur fille , de ne pas les avoir aider....Aujourd'hui , plusieurs années plus tard , on agi de la même manière envers notre enfant qui n'a jamais été responsable de ce qui est arrivé.

Certaines mères devraient descendre de leur tour d'ivoire et arrêter de penser qu'elles ont été les seules à "souffrir" ( je déteste ce mot, je trouve qu'on s'en sert pour tout et rien)
On dit: Peut-être que personne ne le sait !
Je croyais moi qu'il y avait que 4 de mes soeurs qui étaient au courant et quand on s'est retrouvé Lyne et moi et qu'on a avertie le reste de la famille; personne n'a été surpris...tout le monde le savait et tout le monde était content que Lyne fasse partie de la famille comme membre à part entière .

Je pense que souvent on s'invente des peurs , pour avoir des défaites pour ne pas avancer, sans penser que c'est l'enfant qui en portera le fardeau. Les peurs qu'on peut avoir , elles sont surmontables, mais se sentir rejeter par sa propre mère, c'est une grosse blessure , difficilement cicatrisable !!

En tout cas ma belle Chimène , j'espère qu'un jour tout s'arrangera pour toi et pour tous qui ont eu a subir la peine d'un refus, sans raisons !

Bonne journée
Amitié&
Kariann


P.S. Les mères qui refusent ne s'auront jamais tout ce qu'elles perdent. C'est comme refuser d'aller chercher un gros lot de plusieurs millions de $, sous prétexte qu'elles on peur de ce que ça peut changer dans leur vie!!!
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-24, 17:43; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-20, 22:38    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

De : ♥Loly♥ Envoyé : 2003-11-13 22:16

Je ne peux ajouter rien d'autre que ceci: J'espère de tout mon coeur que des mères entendront ce message que Normay a passé lors de sa chronique, qu'elles y réfléchiront et se responsabiliseront face à LEURS enfants. En effet, c'est trop facile de dire non à une TS étrangère mais, si ces mères y pensaient un peu, ce n'est pas à la TS qu'elles disent non mais à LEURS ENFANTS.C'est trop facile de se cacher derrière l'anonymat, l'enfant lui, comme le dit si bien Chimène, n'a d'autres choix que de piler sur ses émotions et respecter sa mère...et sa mère, respecte-t-elle son enfant?

Bon courage à toi Sylvie et toi Martine ainsi qu'à tous ceux qui ont subi un refus comme Papi, Rossi, Vasgau, Nanou et tant d'autres.

On est là avec vous de tout notre coeur.

Lyne


==========================

De : -lotusbleu123- Envoyé : 2003-11-14 00:20


Bonjour,Normay pour ta chronique portant sur le refus des mères biologiques! à toi Ginette pour l'avoir transcrite afin que l'on puisse tous en profiter et réagir à cette émission, par notre commentaire! Voici le mien.

Quand les mères biologiques ont dû confier leur enfant à l'adoption, pour la grande majorité, elles n'avaient pas le choix et ne pouvaient garder et s'occuper adéquatement de leur enfant, pour diverses raisons personnelles, qui leur appartenaient.

Mais, quand la vie leur apporte, AUJOURD'HUI, une seconde chance d'exorciser la douleur de l'absence de leur enfant et d'exorciser le vide que l'enfant adopté ressent, je m'explique mal le fait que 30 ans, 40 ans, 50 ans plus tard, elles en soient encore au même point c'est-à-dire garder le souvenir secret de la naissance de leur enfant et refuser de le rencontrer.

Les peurs, les mensonges, la culpabilité, la honte, le secret et les non dits de toute une vie durant doivent cesser et être transgressés, à mon avis. L'enfant a le DROIT de savoir même si c'est dans l'anonymat, le pourquoi du pourquoi. Il est beaucoup plus facile de garder le secret d'une lettre rédigée dans l'anonymat que de garder le secret d'une naissance au fond de son coeur...

De plus, lorsque c'est notre enfant qui vient vers nous, il a BESOIN, il s'est investi émotivement, en temps, en énergie, en recherches et même financièrement. À quelque part, je crois qu'on lui DOIT bien une explication sur ses origines, son début d'histoire de vie. Cet enfant n'a pas demandé à venir au monde et dans de telles conditions. Par conséquent, si une mère biologique refuse de retrouver son enfant, c'est elle qui doit porter le fardeau de la responsabilité de SA décision car maintenant, elle sait que son enfant sait qu'elle a dit NON. Comment ne pas être interpellée par le cri du coeur de celui ou de celle que l'on a mis(e) au monde?

À mon avis, il n'y a aucun motif vraiment valable pour refuser, réfléchir oui car ça chamboule toute une vie, mais le refus lui est un 2e rejet pour l'adopté(e) et cette fois-ci, conscient et il frappe de plein fouet!

Quelle détresse psychologique pour la personne qui se fait dire un NON catégorique, par téléphone, par l'entremise d'une t.s. mais porte-parole de la mère et ce, sans explication. L'adopté(e) se dit : « elle ne me voulait pas et ne me veut pas plus aujourd'hui». C'est encore pire comme impact qu'un décès. Celui-ci fait mal mais on n'a pas d'emprise sur la mort de quelqu'un alors qu'avec un NON, la personne est bel et bien vivante et ce ne devrait pas être irréversible.

Comme on doit se sentir bien seul(e) au monde avec sa peine, sa déception, son désarroi, sa colère, son incompréhension et l'indifférence de cette mère. L'estime de soi en prend tout un coup...s'agit de se rappeler comment était le nôtre quand le père, la famille et la société en général nous laissaient pour compte...

Depuis ma plus tendre enfance, quand je me faisais dire NON, je voulais SAVOIR et comprendre POURQUOI, avoir une explication au moins. Les: «non c'est non et demande-moi pas pourquoi, c'est comme ça, un point c'est tout...très peu pour moi», à plus forte raison lorsque c'est un NON pour une question existentielle.

Comment demeurer insensible à ta chronique, Normay? Tu as su choisir des mots convaincants afin que les mères qui hésiteraient à dire OUI, y repensent à deux fois plutôt qu'une. Aucun ton accusateur dans tes propos mais bien plutôt un appel viscéral à comprendre le besoin fondamental de l'adopté(e) de connaître ses origines.

J'espère que cette chronique aura permis de faire changer d'idée même à une seule personne, MISSION ACCOMPLIE et sait-on jamais, ça pourrait avoir un effet d'entraînement.

En toute amitié,

Lotus Bleu xxx (Marthe)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-10-24, 17:44; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-21, 18:45    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES Répondre en citant

IL FAUDRAIT UNE ÉMISSION SPÉCIALE 2  
 
De : rev_reve  (Message d'origine)Envoyé : 2003-11-19 09:57
Voici mon commentaire en n'espérant blesser personne.

 Bonne Journée!!!!!

  
De : Denise-allard1Envoyé : 2003-11-19 13:22
bonjour reve
une emission pour les gens qui ont ete refuser la facon que je voyais celas etais bien certain si les maman ou autre personne ont refuser ces certain qu ils ne serait pas la
mais moi je voyais celas plutot comme ex lire toutes les belle choses qui ont ete ecrite ex marc(vasgau) a ecrit de bien belle choses qui rassure la maman qui a du refuser et qui par la suite surement se fait encor plus de peine en se disant mon doux mon enfant mas retrouver et las j ai du refuser et incapable de expliquer le pourquoi las je suis foutu las mon enfants j ai changer son amour pour moi en de la haine
donc si ces personne refuser aurait une emission ou aller crier hot et fort non maman je taime pareil et sans se parler je te comprend
vu de cet facon esce une bonne ider ou je suis encor dans le champs 

  
De : ¤§•£'ζЯ£áÑÐ@iš_†©°¹³™•§¤Envoyé : 2003-11-21 08:19
Bonjour la Gang!

Tu as en partie raison Rève, mais il y a aussi l'autre côté de la médaille...Le parent lui qui fait des recherches et se voit subir un refus de son enfant
c'est aussi très dramatique et ça pour quelque raison que ce soit.


Oui des gens ONT PRÉFÉRÉ pendant un certain temps conserver leurs souvenirs
sans vouloir les partager, mais arrive le moment des retrouvailles non envisagées,
et toute cette belle théorie en prend tout un coup.
Dans la plupart des cas, ces parents s'ouvrent souvent mieux et plus sincèrement
que bien des enfants. Je te dis: " OUI! Il y a des enfants PROFITEURS, mais j'ai aussi vu plusieurs

cas de PARENTS PROFITEURS.

Le juste milieu dans tout ça et LÀ, Rève, tu touches un point des plus importants,
ce sont les attentes dont tu n'as pas parlé, mais qui se lisent entre tes lignes,
et il a aussi comme tu dis: LE  RESPECT  dû à cette personne, même étrangère que nous allons rencontrer.


Ça c'était le point 1.-

Point 2.- maintenant:
Je me répète, mais des émissions ont bel et bien eues lieu.
Il y avait à la dernière émission de ce genre, 2 de mes ami(e)s assez intimes. Une était une mère ayant subit un refus... Je n'en dit pas plus, rappellez-vous,

ou bien chercher les videocassettes de cette émission. Il y avait aussi une autre fille qui avait appris les décès de sa mère.


MAIS...!!! Il y avait aussi un homme, ( ouin un homme....!!! Mettons! )
ÉGOCENTRIQUE qui disait que tout ce que faisait les adoptés était de
fouttre le bordel dans la vie de leurs parents biologiques.
Crimmm une grande chance que je n'aie pas pu assister à cette émission,
il lui aurait fallu des rateliers neufs....!!! Avec tout le venin qu'il a proféré
sur tous ceux qui cherchent, je l'aurais mis au poteau.
Les preuves ne sont-elles pas faites, qu'à 60 % les retrouvailles sont toujours
satisfaisantes, et elles le sont à divers niveaux. Au moins il y a l'aspect de la
connaissance de nos racines pour ceux qui avons été confiés à l'adoption et
savoir heureux l'enfant qui a du être confié à l'adoption par la mère
biologique et de le savoir bien entouré dans sa famille d'adoption.

MAIS bien sur qu'il y en a des exceptions,
mais cybolll n'y en at-il pas dans tout..???
Bon!!!  Il y avait aussi une avocate que je ne nommerai pas
qui assistait à cette émission. Celle qui a dit:
" Mais où commencent les droits des uns et où finissent
ces mêmes droits par rapport aux autres personnes? "Elle a même ajouté quelque chose qui voulait dire un peu pas mal comme ça:

( interprétation générale qui en est découlée par la suite )
" Quand il y a le cas d'une personne adoptée ou adoptive en jeu CONTRE
la personne recherchée, où est le juste milieu...? "Là je suis OBLIGÉ de lui dire un autre: " Cybolll...!!!" et en plus lui ajouter:

" Crimmm... QUI parlait de "CONTRE" quelque chose... 
QUI parlait de "CONTRE" qui que ce soit...??? "
"QUI parle aussi de UNE contre UNE...???Nous n'en sommes plus là crimmm après 3 ou 4 générations.
Nous parlons ici de NOTRE bien-être, de celui de NOTRE conjoint,

de NOS enfants, de NOS petits-enfants, et très bientôt dans bien des cas,
de NOS arrières-petits-enfants. 
Ça n'est sorti que de la seule bouche de cette avocate cette pitrerie-là...!!!
Pourtant nous savons tous que les démarches et tout le processus qui en
découle pouvant conduire à des saines retrouvailles au départ,
ne le sont entreprises à 99.99% que pour le " MIEUX "
de tout un chacun qui en entame et non pour chercher querelle.
Alors qu'on arrête de nous brandir l'Épée de Damoclès sur la tête,
à nous parents biologiques et/ou enfants ayant été confiés à l'adoption...!!!

Je ne dis pas que par la suite c'est le bonheur total sans fin....!Il arrive que les retrouvailles n'ont plus l'éclat originel, soit par

incompatibilité interpersonnelle, soit pour toute autre cause,
dont la plus fréquente et évidente est simplement le fait d'avoir
enfin pu bouclé la boucle et mettre du baume sur la plaie,
mais au moins les parties impliquées ont crevé l'apcès,
ou du moins SAVENT  une bonne partie de ce qu'ils voulaient savoir,
sans avoir fait de pression sur l'autre.

Pour conclure, en point 3.-

Oui des émissions comme celles demandées par La Tite-Allard,
ça l'a plein de bon sens, mais quand arrive le moment de tenter
d'en réaliser une, il faut d'abord trouver l'équipe d'animation
qui est ouverte à ce genre de discussion.
Ensuite trouver les panellistes assez ouverts et contenus pour y
participer activement, tout en conservant son sang froid. Puis vient ensuite le tour d'y inviter des "soi-disant" spécialistes

qui sont encore là " POUR NOTRE BIEN " à les entendre....!!!CRIMMM!!!  Il me semble l'avoir déjà entendu celle-là non ???  Et vous ???

Surtout quand nous savons que l'ensemble du Clergé et la Magistrature est
mouillée par dessus la tête avec cette cause et ne daigne même pas le reconnaître.

Merci d'avoir encore accepté de subir ma montée de lait...Mon andropause doit me travailler, déjà 2 cette semaine...lolll

Et une autre à venir après celle-ci...

Bye! Bye! Les ami(e)s,

 ¤§•£'ζЯ£áÑÐ@iš_†©°¹³™•§¤

  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:56    Sujet du message: * POURQUOI TANT DE REFUS PAR LES MÈRES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Général Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua