Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-14, 01:49    Sujet du message: une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé? Répondre en citant

De : Lovely30  (Message d'origine)Envoyé : 2003-10-05 16:32
Comment des parents peuvent abandonner un bébé? Je me suis poser la question quand mon premier enfant est né en 1992.Une petite fille avait étée abandonnée dans la pouponiere. Ca m'a tellement fait mal que je crois que si je n'avais pas moi même eu un petit bonhomme que je l'aurais adoptée. J'y pense encore. Ok c'etait une petite fille retardée mais ce n'est pas une raison.Il n'y a aucune raison pour abandonner un bébé. C'est impardonnable


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-14, 01:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-14, 02:12    Sujet du message: une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé? Répondre en citant

De : MiséricordeEnvoyé : 2003-10-05 17:29
Salut à toi,

tu sais les filles-mères d'autrefois ( années 50-60 même 70 ) n'avais pas le choix, c'était le père de cette fille qui décidait, la fille-mère dans ce temps était mineur jusqu'à 21 ans, alors elle ne pouvait décéder de rien même sa mère ne pouvait décider, tous dépendaient du père et de sa signature, rien ne se faisait sans cette signature, mon épuse lorsque nous nous sommes mariés avait besoin de la signature de son père. Les jeunes d'aujourd'hui ne savent pas ça  et ils ne connaissent pas cette histoire terrible des crèches des années de Duplessis.

L'Église menait tout jusqu'à dans les foyers et le lit. ( tu devais avoir un enfant tous les ans ) sinon tu devais passé au confessionnal et tu était sermoné par ce monsieur vêtu d'une grande robe noir qui faisait peur aux gens. La fille-mère était marqué toute sa vie avec l'abandon de son bébé, qu'est-ce qu'il y a de plus grand que l'amour maternel, rien. Elle a du vivre ça toute sa vie en plus les religieuses leur faisaient signer une promesse écrite envers la communauté de ne jamais essayer de retrouver son enfant. Tu sais Lovely le temps des crèches était un temps de Merde de grosse Merde.
et aujourd'hui encore ces filles-mères des années de Duplessis et de ces sacrés lois du Clergé qui ont aujourd'hui 60 70 et 80 ans pensent encore à cette promesse écrite à la communauté du temps qu'elles en bavaient à la crèche et que les religieuse leurs avaient dit une promesse faite à une communauté religieuse est une promesse faite à Dieu encore là de la grosse Merde.

C'Était le temps des crèches , c'était le temps ou l'on pratiquait la charité Chrétienne, un temps de Merde ( opinion personnel )
De Miséricorde





De : Kariann4Envoyé : 2003-10-05 18:27
Bonjour Lovely,Je trouve que tu as le jugement bien facile !!!
Tu as eu un enfant en '92 et tu l'a gardé. Bien contente pour toi !!!
Dis moi , quel était ton statue social ? Tu avais quel âge ? Mariée ? Célibataire ? Tu avais un conjoint?
Avais tu un travail bien rémunéré ? Sinon vivais tu chez tes parents ? Avais tu quelqu'un pour t'accompagner durant ta grossesse???

J'en ai eu moi aussi des enfants en '69 et en '74 et je les ai gardé. Pas parce que je suis plus fine qu'une autre , mais parce que j'avais un mari un foyer et de quoi les faire vivre.
J'en ai eu un autre en '61 que j'ai du laisser en adoption , pas parce que je n'avais pas de coeur !!! mais parce que j'étais toute seule.
Tu sais combien je gagnais en salaire? 15 $ par semaine pour 80 à 86 heures de travail , 7 jours/semaine ! D'après toi je l'aurais vu quand ma fille  et on aurait vécu comment une fois la gardienne payée ??? Il n'y avait pas de BS dans le temps , on se démerdait comme on pouvait. On avait pas de parents pour nous seconder, on était juste menacées de prendre la porte , ou comme une femme a écrit dernièrement , se faire tuer si on devenait enceinte !!!C'est ça qu'on avait comme support !!!

Tu dis qu'une fille a laissé son enfant parce qu'elle était attardée....sais tu que quelqu'un ici pourrait t'en raconter sur un couple qui sont justement un peu handicapés ; qui rêve d'avoir des enfants et que par deux fois enceinte la femme s'est fait enlevé son bébé ?
Pourquoi? Parce que des gens bien pensants ont jugé qu'ils n'étaient pas apte à élever des enfants!!! Qui te dis que cette femme n'était pas justement celle dont tu parle ???

Avant de juger, tu devrais prendre le temps de lire les histoires des mères, tu verrais que la vie , on l'a eu pas mal moins rose que toi !!!

Bonne journée
Kariann

P.S.
Comme il est véhiculé sur le site dans le moment , je ne l'ai pas rejeté ma fille, j'ai seulement été juste assez naïve pour penser qu'elle serait mieux avec d'autres parents , qu'avec moi. Le REJET est quand une personne est retrouvé et qu'elle refuse sans raison de revoir son enfant, ou comme Mario écrivait dernièrement , une enfant est retrouvée et parce qu'elle n'est pas tout a fait conforme à ce que monsieur aurait souhaiter , il la coupe la relation ; ÇA C'EST UN REJET!!!  Les enfants adoptés , vous devriez arrêter de nous taper sur la tête ...la séparation on ne la pas vécu plus en douceur que vous!!!





De : vasgauEnvoyé : 2003-10-05 18:28
Bonjours,
               Lovely, je comprends ta frustation, et tu as raison d'être frustré, alors, imagine les mères (comme explique Misericorde), qui elles, même si elle ne voulaient pas abandonner, les autorités faisaient tout en leur pouvoir pour s'assurer, que l'enfant demeure à la crèche, et les autorités réussissaient à 100%.
Ce que Misericorde a écrit: en plus les religieuses leur faisaient signer une promesse écrite envers la communauté de ne jamais essayer de retrouver son enfant.

Dois-je comprendre, par cette phrase, que c'est une des raisons de ma mère, de ne pas vouloir me voir? les deux refus, sont reliés par cette fichu promesse??? En plus de ne jamais avoir dis à son mari et ses enfants, cette promesse vient renforcé ce refus????

Et elle ne comprends pas que cette promesse ne tient plus aujourd'hui??

J'arrête là, j'ai la rage au coeur.......je le prends pas pantoute....



Pi je vais dire des bêtises innacceptable pour la communauté.



Marc (Vasgau)




De : venusmanonEnvoyé : 2003-10-05 18:41
Bonjour toi,Et bien tu dit trouvez cela innaceptable qui est tu toi pour nous juger, tu n'a sans doute j'amais fait d'erreur toi, mais toi a tu été victime comme moi d'un père violant qui te battait et qui buvais pour absolument rien qui te menacais de te tuer si tu tombais enceinte? surement pas tu sait vivre dans la watte na pas été pour tout le monde , un jour sans le savoir que j'était enceinte il  me dit toi ma fille si tu tombe enceinte et bien ce sera ta fete et apres je te fouterais a la porte et te reniré toute ma vie. oufffff dure de l'entendre celle là surtout que j'était déja enceinte de 4 mois, tu sait aujourd'hui son pere bio et moi sommes marier et avons deux autres fils, la plus belle chose en ce moment est que depuis le 4 juin dernier nous l'avons retrouver elle a 20 ans et deux freres de 12 et 10 ans, oui comme tu dit c'est impardonable crois tu que nous nous sommes pardonner hein et bien tu te trompe, vivre l'épreuve que nous tous les meres bio avons vécus et bien peut de gens ont la force de passez au travers donc surement toi tu ne l'aurait pas eu, mais tu sait la vie est remplis de surprise et de secret bien garder qui resorte un jour ou l'autre bien moi une de mes belles soeurs ma dit tu sait je l'aurait garder pour vous, facile de dire cela en 2003 quand en 1983 elle en avait 3 a elle en bas ages.


Dit toi bien que je respecte ton choix mais un jour peut etre tu devra en faire un qui sera aussi déchirant que le notre et peut etre que toi tu n'aura pas la force de la vivre comme nous ont la vécu, moi j'ai pris mes responsabilités en fesant ce qui etait mieux pour elle, elle fut adopter par une famille super qui ne pouvait pas avoir d'enfant selon ma demande, et aujourd'hui nous lui donnons deux freres de sang, et elle nous retrouve ses deux parents bios, elle nous a pardonner et comprend pourquoi nous l'avons protégés ainsi, pour moi un avortement n'est pas de prendre ses responsabilité a 17 ans mais bien de les fuires, oui c'est décevent de voir un enfants qui comme tu dit est malade et que sa mere abandone, mais cette mere n'avait peut etre pas le choix, elle était peut etre handicapé aussi tu ne le sait pas allors avant de juger les autres pose toi cette question QUI SUIS JE POUR TE JUGER HIEN.

 Une mere bio qui retrouver sa fille de 20 ans et que tu a blesser.

sans rancune Manon 1965




De : Labcha1962Envoyé : 2003-10-06 00:45
Je viens tout juste de lire ton opinion a propos des femmes qui abandonnent leurs enfants. J'espère du fond de mon coeur que tu réalises la peine que tu as pu faire à plusieurs mères biologiques et enfants qui recherchent leurs parents sur ce site...
Tu dis et je cite " Il n'y a aucune raison pour abandonner un bébé...c'est impardonnable" Qu'es-ce que tu en sais toi qui n'a jamais eu a vivre une situation ou tu as du faire ce choix???ou qui justement n'a pas eu le choix.  C'est facile de juger les autres sans connaître le fond de l'histoire.

Tu sors d'où toi là pour juger les mères bio de ce site et toutes celles qui n'en font pas partient parce que justement elles ont été jugés comme toi tu le fais aujourd'hui...Ces mères biologiques qui ont du abandonner leurs enfants ont suffisaments soufferts de leurs séparations d'avec leurs bébés sans entendre encore aujourd'hui en 2003 des jugements tel que le tien à leurs égards...

J'en reviens tout simplement pas de tes propos...

Tu devrais prendre le temps de lire tous les messages de ce site. Tu verrais à quel point ses mères souffrent de l'absence de leurs enfants qu'elles ont dus abandonner bien souvent malgré elles et quel font des pieds et des mains aujourd'hui pour les retrouver.
Et que dire des enfants qui recherche leurs mères et qui ont espoir de la connaître un jour...Ces enfants comprennent qu'on ne peut juger sa mère avant de savoir son histoire.

Je souhaite sincèrement que ta façon de voir les choses changent et que ton ouverture d'esprit s'agrandissent.




De : Inconnue821Envoyé : 2003-10-06 09:15
Bonjour Lovely, moi aussi j'ai une question à te poser: as-tu quelque chose contre les enfants retardés? Car en plus de ton jugement tu dis: ok c'était une petite fille retardée...Si toi tu aurais eu un enfant retardé, qu'aurais-tu fait????L'aurais-tu abandonné???Alors je crois que tu es mal placé pour juger cet abandon là .Avant de blamer cette mère-là qui a fait face à cette situation là, pose-toi de sérieuse questions...Oui j'ai été adoptée mais je ne juge pas ma mère bio...Elle devait avois ses raisons...et son histoire lui appartient...Alors au lieu de juger, comprends....


Inconnue821




De : Inconnue821Envoyé : 2003-10-06 09:47
Lovely c'est encore moi Inconnue, avant de passer des commentaires j'aimerais que tu te poses certaines questions comme par ex:      pour toi que veux dire:   abandon...                                 rejet...
                               être mal prix cette journée-là...
                               impardonnable....
                               pas le choix...
                               pas les ressources...
                               être seule et pas les moyens...
Toi aurais-tu été capable de prendre soin de cet enfant là toute ta vie?
Si une mère a donné un enfant retardé comme tu dit, jamais elle va le rechercher de peur du jugement.
Toi tu as un enfant, alors ne lui montre pas à juger les enfants handicapés et les enfants adoptés

    Inconnue 




De : vasgauEnvoyé : 2003-10-06 13:20
Bonjours,
                j'ai relu mon texte qui s'adressait à Lovely, et je vois que j'ai mal exprimer ce que je voulais.
Voici ce que j'ai écris :Lovely, je comprends ta frustation, et tu as raison d'être frustré, alors, imagine les mères (comme explique Misericorde), qui elles, même si elle ne voulaient pas abandonner, les autorités faisaient tout en leur pouvoir pour s'assurer, que l'enfant demeure à la crèche, et les autorités réussissaient à 100%.


Et voilà ce qui aurait dû être écris: Lovely, je comprends ta frustation, et comme tu ignore ce qui se passait dans ce temps là, on ne comprends pas pourquoi une mère abandonne son enfant, mais ces mères  (comme explique Misericorde), même si elles ne voulaient pas abandonner, ( parce que, il y en a qui se sont battus pour garder leur enfant), les autorités faisaient tout en leur pouvoir pour s'assurer, que l'enfant demeure à la crèche, et les autorités réussissaient à 100%.

Comme j'étais sous le choc de la promesse signée par nos mères, ca sorties tout croche.


Voilà

Marc (Vasgau)




De : -lotusbleu123-Envoyé : 2003-10-06 13:55
Bonjour Lovely,J'ai lu ton message samedi mais je n'y ai répondu qu'aujourd'hui.  Il valait mieux que je laisse retomber la poussière...  Comment peux-tu affirmer de tels propos?  «Il n'y a AUCUNE raison pour abandonner un bébé.  C'est impardonnable.»  Tu ne poses pas une question, premièrement, tu portes un jugement de valeur sur une situation inconnue pour toi.  As-tu été coupée du monde si longtemps pour ignorer la triste histoire vécue des mères qui devaient confier leur enfant à l'adoption et les raisons pour lesquelles elles DEVAIENT le faire?  N'oublie pas qu'autre temps, autres moeurs.

Dans les années '50, '60, '70, la société n'était pas si évoluée qu'aujourd'hui quoique... il y a encore beaucoup à faire si j'en juge par ton opinion.

Je suis une mère biologique qui a confié sa fille à l'adoption.  J'ai vécu amputée d'elle pendant plus de 27 ans, peux-tu, s'il te plaît, t'imaginer ce que ma vie et celle des autres a été...un enfer...on ne pose pas ce geste de gaieté de coeur.  Je porterai ma cicatrice au coeur pendant toute ma vie quoiqu'elle s'estompe car j'ai eu le bonheur de retrouver ma fille le 8 août dernier, mais je ne pourrai jamais reprendre les 27 années perdues.  Ma fille m'a dit OUI et ne m'a pas jugée alors qu'elle aurait pu le faire.  Que celle ou celui qui n'a jamais commis d'erreur me ou nous lance la première pierre... Je ne te souhaite pas de devoir perdre un enfant pour cause de maladie, à la naissance, ou mort-né... un deuil prolongé tout comme faire adopter son propre enfant.

Juger c'est rapide mais réfléchir, lire sur le sujet, tenter de comprendre et respecter prennent beaucoup plus de temps et écrire un message comme le tien, savais-tu que tu avais une responsabilité?  Si une personne te lit et décide d'interrompre des recherches ou refuse de rencontrer par peur d'être jugée comme tu le fais, c'est une personne de trop.

Je me suis pardonnée, au fil du temps, mais avec tes propos, on recule loin en arrière.  Ton affirmation tout à fait gratuite fait rejaillir en moi les préjugés dont j'ai souffert pendant longtemps.  Heureusement que la plupart des gens ne pensent pas comme toi car plusieurs retrouvailles n'auraient pas lieu et adopté(e)s et parents biologiques se priveraient d'un bonheur immense!  Le PARDON est un geste d'amour, Lovely, et en passant, ton nick te convient-il vraiment?

Lotus Bleu




De : Boulenoire13Envoyé : 2003-10-06 14:52
bonjour a toi lotus je ne sais pas ce qui a ete ecrit j'aimerais te dire que moi meme etant adoptee j'en veux enormement a mere car tu sais moi elle est décédée et a emporte avec elle le secret le precieux mon histoire tu sais j'ai lu beaucoup pour essayer de comprendre le pourquoi tu sais je vais etre honnete avec toi je l'ai traite de tous  les noms pas possible car je ne comprends toujours pas et je me suis dit je ferai les recherche la journéée ou je pourrai l"écouter sans la juger sinon je me suis dit n'en fais pas quand j'ai eu la réponse des centres jeunesse et quil mon dit quelle etait décédée ma rage a ressorti car j'en veut au systeme de ne pas nous dire rien tu sais nos questions resterons toujours sans réponse tu sais c'est tres frustrant je ne sais pas si c'est quoi qui  a fait la recherche ou non si oui je te leve mon chapeau et plusieurs maman devrait faire comme toi surtout en 2003 je trouve que c'est nous enfant qui ont ete abandonné qui faut encore une fois recommencer pour essayer de savoir quelque  chose tu sais j'ai ete adopté bebe par des parents formidable je nai manque d'absolument rien et meme ma mere adoptive c'est elle qui me dit lynda tu ne sais pas les raisons ils sont tres tres gentils par contre je te le repete oui je lui en veut car pour moi aussi il n'y a aucune raison possible ou valable je te laisse sur ca et j'espere que tu ne seras pas fache je suis tres contente des gens qui retrouvent ca prouvent qu'il en existe mais dans mon cas je crois que c'est a oublier car il ferme ton dossier la mesure que la mere est décédée donc plus rien merci manouche


De : picotineEnvoyé : 2003-10-06 15:16
Lovely   
Il est temps de mettre ta pendule    
à l'heure.   

Manouche   

 
Relève tes manches    
et recherches ta "FRATRIE".   
Arrête de faire le petit chien battu.   
 
Sans connaître la vrai histoire de ta maman biologigue tu est déjà prête à lui jeter la pierre.   
 
Ton malaise a la jugé si vite    
est sans doute    
la blessure    
de ne jamais pouvoir connaître ton histoire.     
 
Alors retrousse tes manches et cela presse.   


De : Boumboum....Envoyé : 2003-10-06 16:02
Bonjour   Je me demande quelle panique vous  prend   dans cette chronicle    car il faut admettre  que  oui il  y a des  parents  qui abandonnent  leur enfant et se questionner  sur ce sujet  est à  mon  humble avis  normal.  Je me demande  même pourquoi   vous en faites toujours des cas personels   car effectivement de tous  temps  et encore aujourd'hui il y a des gens qui abandonnent  des enfants  volontairement  et si  vous les mères  biologiques qui  êtes insultées   d'apprendre  ça ,  ça me surprend  et si ce n'est pas votre cas personnel  je peux  le comprendre  et l'accepter , mais de là  à ne pas respecter les  gens  qui  viennent dire  ce qu'ils pensent des parents qui peuvent abandonner un enfant  volontairement je ne suis pas  d'accord avec  vous  bien que je vous respecte tous et toutes autant que vous êtes ,  mais  Bon  Dieu  arrêter de croire que toutes les  mères ont été obligées  d'abandonner leur  enfants  et soyez  réalistes dans cette vie   il y  en a eu qui les ont abandonné  volontairement   et je  ne crois pas  que ce soit une raison pour insulter les gens  et que la  moutarde   vous  monte  au  nez   et je dirais  même  aux  eux  puisque  vous  ne semblez pas  vouloir  voir  et  admettre cette possibillité.  Vous mentionner  qu'il ne faut pas  juger  , mais relisez  donc  vos textes  et avec   honnêteté   et   regardez  bien qui   juge dans    ses commentaires  et     le  jugement  et les  histoire  de peur  que les autre  jugent  et arrêtent  leur recherches  parce que quelqu'un dit  ça  et  bien   si   un si peu  l'arrête  c'est que la personne  n'est  tout simplement pas prête pour rechercher  ses  origines.
Je veux  bien croire  qu'elle a dit qu'il  n'y a aucune raison   pour abandonner un  enfant    , mais cela  ne justifie  pas  des réactions  comme j'en vois  ici  , mais justifierais  plutôt  des genres de réactions ou on expliquerait  avec calme  et  sinçérité que oui il y  a plein de raisons qui ont pu  et peuvent survenir dans certain cas pour qu'une personne  abandonne  son enfant , sans pour autant  essayer  de  diminuer les  les gens et de les insulter.  La compréhension est supposé  faire partie  intégrante de ce site  mais quand  je lis des  commentaires  ou on  cherche  à  s'excuser  au lieu  d'expliquer  les raisons   je trouve  qu'à ce moment  vous manquez une  belle chance  de faire comprendre comment ce site pout aider à la compréhension  des gens  et de leurs opinions.
S.V.P.  on a toujours demander ici de respecter les gens  ne pas faire de cas personnels  et  ce que je lis c'est que  vous en faites des cas personnels au lieu d'expliquer  que oui  il  y a des gens qui ont eue des raisons  d'abandonner leur enfant    mais que  oui  qu'il y a des cas  ou ce n'est pas justifier  de le faire, là est toute la différence  dans la  compréhension et  l'empathie qui doit exister sur ce site.
  Et  si  vous ête insultés  de  mon intervention  sachez  que je  ne vous  juge pas  je réagis seulement  à vos textes  et  je ne comprend pas vos réactions  que  là  je vais qualifier  d'excessives  ça  se veut peut-être un jugement , moi  j'appelle  ça une constation des faits que j'ai lu ici.
Bonne  journée  à vous tous  et  je souhaite sinçcèrement que  l'on prenne le  temps  de lire  et  relire  et de penser qu'on  doit    toujours respecter les gens   sans  les mettres toujours en question  et leur demander qui  ils  sont . Ce qu'ils sont  et  bien ce sont des  gens qui    sont tout simplement  comme vous et  moi  et qui peut-être avec des explications   démontrées  sans  jugement  mais de façon polie et respectueuse  des idées  et bien  on aura  plus de gens qui comprendront  le domaine de l'adoption et des cas  de recherches   de parents  ou  d'enfants.

Boum  (Germain )




De : Boulenoire13Envoyé : 2003-10-06 16:08
oui moi je suis toute a faite d'accord avec toi chacun a droit a son opinion meme si cela frustre quelques personnes je ne donnerai aucune opinion qui me va a l'encotre pour faire plaisir a qui se soit merci manouche


De : Boulenoire13Envoyé : 2003-10-06 16:09
bonjour a toi ca fait des années que je recherche tu sais pas 1 an mais bien 20 ans  et je n'ai jamais rien trouve encore donc mes mes manches sont retrousse en masse manouche
De : Boulenoire13Envoyé : 2003-10-06 16:13
en passant j'ai oublie de te dire que ma pendule est a l'heure et que le chien battu est dans ma cour par contre si mon opinion te faches en ce qui concerne ma mere ben tanpis je ne changerai pas d'idéé pour te faire plaisir sois en sure lovely puis j'aimerais savoir ce que tu en sais avant de dire aux autres de retrousser leurs moi ca fait 20 ans que je recherche avant de porter jugement informe toi donc ca serait plus intelligent de ta part manouche





De : berceuseEnvoyé : 2003-10-06 17:34
Bonjour Lovely! Je suis vraiment sous le choc de lire une telle affirmation gratuite sans fondement, et en même temps extrêment peinée, puisque je porte deux chapeaux.  Je t'explique: premièrement je suis une maman qui a due renoncer à sa fille en 1991 en devant signer un papier de consentement pour la faire débrancher puisqu'elle ne pouvait respirer de par elle même (je passe les détails de toutes les autres circonstances car là n'est pas le but de mon intervention) ce qui fait de moi une maman qui a rejeté sa fille??? NON AU GRAND CONTRAIRE... j'ai assumée mes responsabilités de mère envers ma fille en prenant la meilleure décision pour elle, pour son bien être à elle (et depuis il n'y a pas une journée qui passe sans que je pense à elle....)  et, il en est de même pour les mamans bio qui ont dues pour différentes raisons, également signer un consentement à l'adoption, encore là, ces mamans bio ont eu le coeur assez grand pour penser au bien être de leur enfant en signant ce papier de consentement, quelle meilleure preuve d'amour pouvons nous avoir ???? elles ont portées cet enfant dans leur sein durant 9 mois, dans des conditions plus souvent qu'autrement difficiles, (cachée, sans aide etc....) et ont été obligées pour différentes raisons d'accepter de signer ce papier PAR AMOUR ENVERS LEUR ENFANT et NON ce n'est pas un REJET ni un ABANDON c'est la plus belle preuve d'amour et le plus beau geste que ces mamans bios pouvaient faire envers leurs enfants...Mon deuxième chapeau que je porte puisque je mentionnais que je porte deux chapeaux et bien, je suis une enfant adoptée, et je recherchais ma maman bio pour lui dire MERCI DU PLUS PROFOND DE MON COEUR pour le geste qu'elle avait posé, en signant ce papier de consentement à l'adoption, car sans ce geste d'amour envers moi où serais-je aujourd'hui ????? qui serais-je aujourd'hui ??? et je pourrais continuer cette liste d'interrogation bien longtemps.. mais tout ça pour te dire que jamais je n'aurai la chance de rendre l'appareil à ma maman bio puisque la semaine dernière, j'ai appris qu'elle était décédée... mais je vais faire pieds et mains pour retracer sa fratrie (ses soeurs et frères) afin de pouvoir connaître sa courte histoire de vie car malgré le fait que jamais je n'ai pu la voir, et que jamais je ne pourrai la serrer contre moi et lui dire combien je lui suis reconnaissante d'avoir eu autant de générosité de coeur, en posant le geste qu'elle a fait.  Alors, j'aimerais au moins pouvoir le partager avec mes tantes et mes oncles..... car JAMAIS je n'ai pensée ne serais-ce qu'une fois dans ma vie, que ma mère m'avait abandonnée parce que je suis adoptée... et JAMAIS  je ne le penserai non plus.... car à temps différent, mentalité différente.... et tout comme l'a mentionné Pico il est temps de remettre les pendules à l'heure car personne ne peut se permettre de juger les faits et gestes d'autrui, et le fait que je réagisse aujourd'hui n'est pas pour juger, mais bien pour tenter de faire en sorte de te faire voir et comprendre l'envers des circonstances qui ont fait que ces mamans et même la maman de la p'tite fille que tu as vu n'avaient pas le choix et jamais nous ne pourrons du moins pour plusieurs personnes en connaitre les raisons qui ont forcées ces mamans à poser ce geste alors pourquoi juger et dire que c'est un geste impardonnable.....  Nos mamans n'avaient pas le choix elles ont dues se piler sur le coeur... alors pourquoi juger sans savoir nous ne pouvons parler de ce que nous ne connaissons pas et je crois qu'il y a un dicton qui dit très bien "Le silence est d'or et la parole est d'argent" et selon moi, dans ce cas ci, il aurait dû être appliqué... car beaucoup de gens ont soufferts à lire de tels propos gratuits, autant des mamans que des enfants adopté(e)s.
En terminant, ce n'est pas une panique pour répondre à Boum, en réagissant à cette question, mais bien notre coeur de maman et d'enfant qui parle car il est blessé, autant dans un cas comme dans l'autre. 

D'une maman qui par amour pour sa fille a du prendre une décision, et d'une enfant adoptée qui AIME sa maman bio de tout son coeur sans jamais l'avoir vu pour son amour envers moi....


Hélène






De : vasgauEnvoyé : 2003-10-06 19:09
Bonjours,quelques définitions pris dans le Larousse de 1990

Volontaire: qui se fait sans contrainte et de pure volonté.

Je ne suis pas sûr que nos mères nous abandonnaient volontairement, avec cette définition.

Abdiquer: renoncer à (une fonction, un pouvoir, à l'autorité).

Connaissant le mode de pensée de la société de ce temps là, ce terme est plus juste.

Je ne connais pas aucune mère qui est abanonnée un enfant volontairement, et que c'était son désir profond de le faire. à cause de la facon de penser dans ce temps là, c'était une décision pris avec la tête, et nos mères savaient très bien qu'elles ne pouvaient pas se battre contre un système qui décidaient que l'enfant serait confié en adoption. Alors, au lieu de se battre contre ce système, elles abdiquaient, et ensuite les autorités essayaient de nous faire croire que nos mères le faisaient volontairement. Il faudraient plutôt dire, que cé ca que nos mères avaient décider, vu qu'elles étaient obligé.

Je me suis déja fait dire, qu'il y a des mères que cé ca qu'elles voulaient....ca me fait rire, quand on me dit ca.....parce que la vrai et unique raison, c'est que nos mères avaient pas le choix.

Voilà, je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu, cé juste que je veux faire une nuance.

Je connais l'histoire d'un couple qui avaient affaire au CJ, et le CJ leur a dit de signer volontairement un papier pour que leurs enfants aille en foyer d'accueil.  Si ce couple ne signaient pas, le CJ prendrait une autre méthode pour s'assurer que les enfants aillent en foyer d'accueil.

Depuis ce temps, le mots "volontaire" me fait sursauter, surtout quand il prend le sens de l'histoire ci -haut, tout comme l'histoire de nos mères.

Et à la grandeur que j'ai, quand je sursaute, je me tape la tête au plafond.....




Marc (Vasgau)




De : Kariann4Envoyé : 2003-10-06 23:30
Allô Boum,On le sais ça qu'il y a des filles qui ont laissé leur bébé et que ce n'était pas toujours pour des raisons "valables" !!!
On le sais aussi que tous les bébés n'ont pas été volés à leur mère et vendus à l'étranger!!!
On le sais aussi que ce n'est pas toutes les filles qui ont signé le permis d'adoption , parce que quelqu'un les obligeaient!!!
Mais quand on se fait dire qu'il n'y a aucunes raisons pour laisser un enfant et que c'est impardonnable y'a une marge !!! Oui je me sens attaquée et non je n'accepte pas que quelqu'un vienne me crier au visage que j'ai agi comme une femme sans coeur. Et oui je le prend comme personnel !!!
Non, je ne me suis pas fait cassé les bras pour signer, mais est ce que toi tu peux comprendre une bonne fois que pour la plupart des filles mères , il ne pouvait en être autrement ???
Tu disais dans un autre message qu'on avait" rejeter"
notre enfant a cause des conventions et de l'argent !!!
Ben qu'est-ce que tu croyais ? Bien sur que c'était les raisons !!!  Le pointage du doigt, les memérages de basse-cour ou de perron d'église, les chuchottements dans l'dos .......hey , c'est elle qui viens d'avoir un bébé..... ben oui ! c'est ben pour dire on aurait pensé que c'était une bonne fille ; en fin de compte c'est juste une petite pute...... je me demande qui est le père.....ah ben elle ne doit pas le savoir , elle a pas du en passer juste un ..... paraîtrait qu'elle était partie pour travailler en ville , mais  on sais ce que ça veut dire .....etc....etc....
Alors aujourd'hui les accusations qu'elle  soient adressées à moi ou a d'autres qui ont vécu la même chose que moi , je ne le prend pas ; c'est court!!!



Et l'argent, c'était pas trop compliqué on en avait pas !!! Par quel miracle  aurait-on pu donner à un enfant ce dont il aurait eu besoin ? Un enfant ne vit pas que d'amour et c'est tout ce qu'on avait!

Voilà! Je n'ai pas passé ma vie a pleurnicher dans un coin, mais je l'ai vécu la séparation d'avec ma fille, je l'ai vécu par en dedans , en silence, mais maintenant jene laisserai plus personne venir m'écraser le coeur avec des jugements sans savoir ! Et ne viens surtout pas dire que je joue au marthyr, ce n'est pas et n'a jamais été mon genre !!!


Bonne journée
Kariann




De : colibri_03Envoyé : 2003-10-07 01:09
Bonjour à tous,Je ne peux rester insensible à tous ces propos de mères biologiques ! A ce que je vois, les réactions sont vives de ce côté. Et nous les adoptés(es), croyez-vous qu'on a véçu toutes ces années sans avoir de sentiments et se poser de questions nous aussi.
C'est normal pour les deux parties de ressentir des frustrations. C'est bien beau d'essayer de comprendre les raisons qui ont poussé nos mères à nous abandonner et les déculpabiliser .C'est vrai que la plupart d'entre nous aurait agi de la même façon en tenant compte de la situation de ces temps-là. Mais j'aimerais que vous aussi , ne serait-ce que pour une minute, vous vous "mettez dans notre peau ". Ce petit être qui a grandit dans la solitude, la misère, la pauvreté ,  le rejet des autres enfants qui le traitait de bâtard à l'école , l'inceste ,  et on pourrait  en énumérer bien d'autres.On ne pouvait en parler à personne de crainte de blesser nos parents adoptifs et d'être rejetés à nouveau.Ce mot"Abandon" nous trotte dans la tête sans arrêt ! Ne croyez-vous pas qu'on en aurait des raisons nous aussi pour éprouver de la haine parfois.C'est si fort ce sentiment de retrouver celle qui nous a mis au monde, de retrouver nos racines .
Cette situation va dans les deux sens à mon avis !
Ils n'ont pas tous véçu dans l'amour et la tendresse vous savez.
Pour répondre à Vasgau ! oui, il y a des mères qui ont abandonné leurs enfants sans raison valable. Pourquoi les religieuses de ces crêches que j'ai visitées, nous affirment qu'il y a des mères qui allaient accouché à tous les ans , abandonnant leurs enfants.....et qui en partant leur disait: à l'année prochaine!  Elles ne doivent pas participer à leurs recherches aujourd'hui celles-là ! Vous allez dire que c'est une minorité et je l'espère !
Et aujourd'hui, en 2003 ! pourquoi  ces milliers d'enfants illégitimes  doivent se battre autant pour les retrouver ? et en plus des recherches considérables que nous avons à affronter; plusieurs se butent à  un refus ou elles nient cette naissance. Ne pensez-vous pas que c'est pas assez pour éprouver des sentiments de haine et avoir des réactions semblables aux votres.
Nous sommes des personnes nées avec des sentiments nous aussi.
Mais comme dit si bien Germain, nous ne sommes pas là pour faire l'histoire de chacun d'entre nous mais bien de s'entraider et essayer d'apporter le plus d'amour possible et de compréhension à tous ces gens qui en ont tant besoin.
Restons solidaires et nous avons tous besoin des autres pour arriver à notre but.
Sans rancune       Colibri.




De : vasgauEnvoyé : 2003-10-07 01:36
Bonjours,
                Colibri, ces mères  savaient qu'elles n'avaient pas le choix de confier l'enfant en adoption, alors elles présumaient qu'elles tomberaient enceinte dans l'année, quand elles disaient :" à l'année prochaine".
Combien d'entre elles auraient gardé leur enfant, si elles avaient eu vraiment le choix?????

Marc (Vasgau) 






De : Boumboum....Envoyé : 2003-10-07 04:45
Bonjour   Je désire apporter quelque  précisions sur les commentaires déjà écrit  dans cette chonique, je constate que même si les  gens  lisent , qu'il y en a qui aiment s'accrocher  dans les mots , soit pour  se justifier  soit pour pouvoir  dire  des  choses contre les gens. Oui  il  a  été dit  que  il n'y a pas  de  raison valable pour abandonner un enfant   et la  il y a des gens qui nous amène  des situations que je trouve qui  n'ont pas  rapport,  et d'autres qui ne veulent pas admettre  que oui il y a des abandons volontaires  et même si le mot  fais sauter au plafond  et fais cogner des têtes  faut croire qu'il ne les fait pas cogner assez fort pour qu'ils comprennent  que ca existe  des abandons  volontaires  , car si une femme  qui abandonne jusqu'à  12 enfants  à  la  crèche on aura  beau dire qu'elle n'avait pas le choix  et bien là  permettez-moi de portez un jugement  et de dire, oui elle  avait le choix, le choix  d'arrêter  d'en faire  et  de mettre ses enfants  dans la  misère  , pour moi ça  c'est des abandons  volontaires . Pour ce qui est   d'un enfant  qui pour des  raisons  médicales on doit  prendre une décision  comme  expliquée  dans le cas de  Berceuse   ce n'est même pas ça qui est en cause , pour ce qui est d'abandonner un enfant qu'on dit attardé  dans  ces cas là  il est certain qu'il  faut connaitre les raisons des parents , mais  je connais des parents qui ont pris la décison  de garder  de tels enfants  car pour pour eux  il  n'étaitent pas question de laisser leur  enfant  dans des  endroits dit  spécialisé et  c'est un choix  personnel  et de sacrifice  que ces gens ont du  faire,  d'autres n'ont pas ce courage  et  abandonne  volontairement  l'enfant  et vont jusqu'à  ne plus le voir  comme  si ca serait une honte  pour eux , pour  moi  ça  c'est un abandon  volontaire  et il y a ceux qui  ne peuvent  faire autrement  que de confier  leur enfant  à un institut faute  de ne pas être capable de donner les soins  requis  , mais qui continue  à travers les années  à  vister  leur enfant ceci  n'est pas un abandon.  Donc on peut constater effectivement  que avant  de juger il  faut  connaitre  les  raisons de chacun , mais  aussi  il  faut avoir l'esprit ouvert  et  de ne pas  penser parce qu'on dit  que  c'est impardonnable  d'abandonner un  enfant que  vous  êtes pour autant visé .
  Comme  le dit  si  bien colibri , nous les enfants adoptés vivont avec  en  nous ce sentiment  de rejet  que nous ayons été abandonné pour des  bonnes raisons  autant que pour des raisons impardonnables, et  ce sentiment  de rejet  qui  nous  habitent  notre vie durant n'a pas besoin de raison autre que  d'avoir  été abandonné à la naissance  peu importe les raisons.
Il y a  un  tas parmi  nous qui  ne retrouveront jamais  parce que justement il y a eu des abandons  volontaires  et il peut ausi y avoir un  tas d'autres raisons qui sont  plus ou moins valable selon les cas et difficile ici  d'énumérer tous les possibilités et je ne veux pas juger .  Personnellement je n'aurai jamais la chance de retrouver  mes parents ni  même quelqu'un de  proche  car  dans  mon cas  tout   a été détruit semble t-il, alors  je peux  me faire une histoire et y croire  , dire que mes parents avaient  les meilleurs raisons du  monde  pour  m'abandonner  et croire ce roman , comme  je pourrais  dire  le contraire   et  mon cas  n'est pas unique , alors  on peut  facilement  voir qu'à la lumière de ça  que tout dépend  de ce que l'on croit   et  à partir  de là comment on le verbalise. 
Mais  est-ce que parce que je dis  ça que je  juge  les autres personnes qui ont abandonné un enfant , non je ne crois pas , mais  je pourrais  bien dire  que  il n'y a pas d'excuse pour des parents  d'abandonner un enfant  à  la lumière de mon histoire  sans pour autant juger l'ensemble de la situation, alors comme  je le disais  précédemment  ne prenez pas cela pour vous  personnelleemnt et si  ça vous touche  et bien prenez  le temps d'expliquer  aux personnes qui disent de telles choses que oui il  y a des bonnes raisons d'abandonner un enfant  à la naissance  , mais sans vouloir tout démolir  la personne  et  sans que le sang  vous monte  à la tête.
Nous aussi  on pourrait  bien croire  le contraire en tant qu'adopté  qu'il n'y a pas de raisons  valable   et que tout ce qui est dit  est juste  des excuses pour cacher un passé, mais  non   vous nous demander de croire  et  avec un peu de  bon sens  oui  on croit que définitvement il y a eu des cas  ou les personnes  ne pouvaient faire autrement , mais admettez dans un même temps que l'inverse existe et qu'on doit vivre avec  cela .
J'ai souvent entendu dire que nous les adoptés  personne  ne  nous  comprend  etc...  mais si les réactions sont celles que je vois ici  et qu'on est tout de suite prêt  à condamner les personnes qui disent   de telles choses au lieu de leur expliquer  clairement et calmement  sans  haine   et bien  ne soyons pas surpris que personne   ne veulent  nous  écouter.
De dire qu'on se sent  blessé, peiné etc..  par de tel propos  n'aide surement pas les autres  à  nous comprendre  et encore  moins si  la personne se sent insultée  par notre réponse .

Et pour la question que tu me pose  Kariann  et  bien oui je comprend , mais maintenant  je voudrais juste aussi que  tu comprenne  aussi les autres qui  ne connaissent  pas  nécessairement toute les histoires  et  de ne pas  prendre le mord  aux dents quand on veut expliquer, car je ne  crois pas qu'une personne  veule par ses propos  blesser qui que ce soit  et si c'est parce qu'elle  ne connait pas l'histoire    des  années  40 et suivantes  dans ce domaine  , alors à  nous  de lui faire connaitre mais en douceur  et dans le  respect et sans qu'elle sente de la haine dans  nos propos  et je m'inclus,  quoique je n'ai pas de haine envers qui que ce soit
 Bonne journée 

Boum  (Germain)




De : vasgauEnvoyé : 2003-10-07 07:31
Bonjours,
                Pour qu'un abandon soit volontaire faut avoir le choix entre 2 choix
1- garder et élever son enfant

ou

2- le confier en adoption

à ce que je sache, nos mères (qu'elles aient fait xpres ou non pour tombé enceinte), n'avaient que le deuxième choix.

Je vois que ca donne rien que j'explique.

Marc (Vasgau)





De : MiséricordeEnvoyé : 2003-10-07 07:42
Un choix volontaire d'abandon Nous avons eu un choix moi et mon épouse de placer notre garçon dans une institution pour enfant souffrant de déficience mental. Après les 7 premières années suivant sa naissance , il nous a été suggéré de le placé dans une institution ( Rivière des Prairies ) pour enfant déficient.Ce que nous avons fait et après seulement 4 jours séparé de lui nous nous sommes rendu à Rivière des Prairies pour lui rendre visite et après avoir  vu de nos yeux ce qui arrivait à notre enfant, nous l'avons repris et retrouné à la maison avec lui tout en se culpabilisant de l'avoir laisser là seulement 4 jours. Il était dans une pièce ( douche ) avec 4 autres enfants
et on les lavaient avec un boyeau d'arrosage . Par après, nous l'avons garder avec nous 32 ans et avons du prendre une autre fois une décision suite à la santé de mon épouse ( cancer un an de chimio ) . Mais cette fois ça été une bonne décision sans avoir à se culpabilisé parce qu'il est très heureux la ou il vie et nous rend visite une fin de semaine par mois pour venir coucher à la maison.
De Miséricorde



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-14, 02:32    Sujet du message: une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé? Répondre en citant

De : Boumboum....Envoyé : 2003-10-07 07:57
Bonjour Misericorde  Tu viens exactement  corroboré  ce que je dis   vous  n'avez pas abandonné votre enfant  au sens du mot  abandon   puisque  que  vous  vous en occuper encore     voilà  le parfait exemple de ce que je dis 
Bonne  journée  Robert

Boum


De : Kariann4Envoyé : 2003-10-07 15:05
Allô Boum,Si tu lis mon premier message à Lovely , tu remarqueras que je ne lui ai pas dis de bêtises et je ne l'ai pas insulté non plus dans ce que j'ai dis. J'ai donné les raisons que moi j'avais eu de laisser mon bébé, mais est-ce que Lovely a répond aux questions que moi je lui ai posé ? Pas un mot , pas une seule réponses, rien .
Quand on ne veux savoir les raisons qui peuvent pousser les mères à laisser leur enfant , on commence par poser des questions au lieu de blâmer. Comme ça on cours le chance d'avoir des réponses plus intelligentes et moins agressives.

Pour ce qui est des enfants qui on un handicape, je suis tout a fait d'accord avec ce que tu dis. D'accord aussi quand tu dis que quand c'est devenu une habitude de laisser des enfants en adoption, la mère ne devait pas toujours repartir en pleurant.

J'admets aussi que les enfants adoptés ou non,sont loin de toujours l'avoir eu facile, je sais très bien que plus souvent qu'autrement ce n'était pas le cas . Certain peuvent développer de la frustration voir de la haine envers leur parents bio , généralement la mère, en se disant que si ils n'avaient pas été abandonné ils n'aurait pas eu a vivre ce qu'il ont vécus, mais il faut se dire aussi que pour plusieurs mères , si elle avaient su que leurs enfants allaient être maltraîtés , mal aimés, trainés d'une famille d'accueil a une autre, auraient choisi de garder leurs enfants quoi qu'il arrive.
Mais on croyait bien faire , on croyait que ce serait mieux  pour eux . maintenant il est trop tard pour dire si j'avais su!!! Il ne reste que les regrets d'un coté comme de l'autre. Et tu veux que je te dise ? Quand on retrouve notre enfant; plus la relation est belle , plus les regrets sont grands. On a beau dire : il faut profiter de ce qu'on vit présentement , mais le regret de ce qui a été perdu reste là , bien ancré quoi qu'on se dise. Et ça aussi c'est ressenti par la mère et par l'enfant , spécialement pour les enfants qui n'ont pas eu le bonheur qu'ils auraient mérités.

Voilà , je suis capable de comprendre bien des choses, tu sais !!!


Bonne journée
Kariann

De : Boumboum....Envoyé : 2003-10-07 17:10
Bonjour  Kariann
Juste un petit commentaire  pour  répondre à ta derniere intervention , tu  dis que plus la relation  est belle plus  les regrets sont grands et  de profiter de ce que l'on vit  mais que  les regrets  restent  là.  Alors moi je te dis  simplement  ceci  il ne sert  à rien de regretter  le passé  , on ne peut rien  y  changer  et  garder  ces  regrets  ne fera pas revivre  le bonheur  manqué ,  alors  comme  tu le dis  il  faut profiter  au  maximum  du  temps présent  sans  se culpabiliser du passé quoiqu'il se soit passé, car l'effort  qu'on met  à garder  ça en nous  nous  fait perdre  de  précieux  moments  présents  qu'on pourrait  profiter   et  ne sert  qu'à perdre  un peu  du présent.
 Le présent  il  n'y a  ça qui  est vrai 

Bonne  journée

Boum



De : Boumboum....Envoyé : 2003-10-07 17:19
Bonjour  Vasgau
Juste un petit commentaire  pour  ne pas que tu  désespère de te faire comprendre, remarque  que    moi aussi  des  fois  je pense que je pourrais  être désespéré  de ne pas  me faire comprendre, mais 100   fois   surr le métier  remettez  votre travail  dit un proverbe, alors  je voulais  juste  te dire que je pense  réussir un jour  à ce que tu comprenne que  oui il y a des  mères qui  abandonnent leurs  ou qui ont abandonné volontairement par  choix leur  enfant et je ne dis pas  que ce sont  toutes les mères  je dis seulement qu'il y en a , chose  que tu ne  veux pas admettre  ou semble  ne pas vouloir admettre.
Tes explications sont compréhensibles  pour celles  à qui cela  s'appliquait  et  ça  surement donné quelque chose  à ceux qui  ne le savaient pas. .
Bonne  Journée

Boum  (Germain)



De : vasgauEnvoyé : 2003-10-07 18:06
Bonjours,                merci Boum pour tes explications, cé très bien, mais ton volontaire n'est pas le même que le mien.

Volontaire veut dire pour moi, être libre de choisir entre deux ou plusieurs options, sinon, il n'y a pas de volontaire là.

Exemple: la femme tombe enceinte, et elle a le choix d 'élever elle-même ou de le confier en adoption. Elle décide de le confier en adoption, tout en sachant que si elle veut, elle peut garder l'enfant, alors là, mais seulement là, je suis d'accord avec toi, elle abandonne volontairement son enfant. Là mais seulement là, elle l'a fait par choix.

Avec cette exemple, je suis très d'accord avec toi, et je comprends très bien ca.

Là où je ne suis pas d'accord, cé que dans ce temps là, quand les femmes tombaient enceintes, elle n'avaient qu'un option, un seul. Pas deux, un. C'était de confier l'enfant en adoption. Elles n'avaient pas le droit de le garder et de l'élever.

Comment veux-tu être volontaire, quand on ne te laisse pas de choix?

Misericorde dans son message, explique très bien ce que je veux dire. Il avait deux options, le garder ou de le confier en institution. Là oui, c'était volontaire.

L'exemple, des madames qui disaient aux bonnes soeurs,:" à l'année prochaine", si elles disaient ca, cé parce qu'elles savaient que si elles tombaient enceintes, elles n'avaient pas le choix de revenir le confier en adoption. Il n'y a pas de volontaire la dedans. Ce qui est de tombé enceinte à chaque année, là cé nos mères qui peuvent répondre à cette situation.

Ce n'est peut-etre qu'une nuance dans la facon de comprendre ce mots, mais il est important pour moi.

Voilà, Boum, merci de me faire comprendre ton point de vue que je comprends. Mais j'ai une tête très dure... quand je défends un point..et comme je le comprends de cette facon, bin, ca donne ca comme opinion.

On se respecte toi et moi, et même si il y a des mini ou semblant de frictions, on est capable de s'expliquer. Même si je ne suis pas d'accord avec ton volontaire, je respecte ce que tu m'explique.

Et ce n'est pas en me cognant la tête plus fort au plafond que je vais changé d'idée...


Voilà Boum.....je t'aime pareil.....

Marc (Vasgau)



De : Kariann4Envoyé : 2003-10-07 20:16
Allô Vasgau,
Là mon grand , c'est moi qui n'est pas d'accord avec ce que tu dis . Ne mèle pas les mères de familles qui avaient plusieurs enfants  (14 chez nous et j'ai connu jusqu'à 22 ) avec une fille qui avait un enfant tous les ans ...je crois qu'elles n'exerçaient pas le même métier !!! C'es bien beau là , mais faut quand même pas croire que le St-Esprit était encore sur terre !!!!

1-Une mère d'une grosse famille c'est une mère d'une  
    grosse famille!!
2-Une fille-mère est une fille-mère qui ne se situe pas  
    nécessairement dans la troisième catégorie!!
3-  Une prostituée c'est une prostituée!! 

Tu disais l'année passée qu'il fallait appeler un chat ..un chat...Ben ça aussi c'est trois chats mais tous différents.


Salutations
Kariann



De : vasgauEnvoyé : 2003-10-07 20:41
Bonjours,                Kariann....c é une fille qui  donné ca en réponse hier soir,.

Elle disait qu'il y avait des femmes, quand elles sortaient de la crèche elle disait aux soeurs, à l'année prochaine, il parait que cé une religieuse qui lui a expliquer ca.

Tant quand  situer le bon chat par rapport à ca, je ne sais pas du tout....


Voilà....

Marc (Vasgau) 



De : ♥Loly♥Envoyé : 2003-10-07 22:05
Allô,
Wow, toute une discussion que voilà!!!  Les discussions qui suscitent les réactions vivent comme nous voyons ici sont celles qui touchent les émotions les plus profondes des gens... les émotions mais aussi les souffrances et les blessures issues du passé mais combien présentes au quotidien, et, hélas,  trop souvent écrasées.

Il ne faut pas écraser ou étouffer ces souffrances, tant du côté des mères que des enfants.

Colibri a emmené un très bon point en parlant des souffrances des enfants.  Le sentiment d'abandon qui nous suit toute notre vie est très lourd à porter.

Mères et enfants, ont des souffrances et il serait bon que les 2 parties se penchent sur les souffrances de l'autre pour les comprendre.  Ce faisant, une ouverture d'esprit s'installera, ce qui supprimera l'esprit de jugement.

Les mères (je parle ici de celles qui n'avaient vraiment pas le choix) se sentent coupables, jugées, indignent, emputées d'une partie de leur coeur.  Leur souffrance est consciente dès l'instant où elles réalisent qu'elles doivent "abandonner" leur enfant et s'accentue le jour où la séparation physique survient.  Cette souffrance intense se poursuivra toute leur vie et se manifestera de différentes façons.  Certaines étoufferont leurs émotions, d'autres se replieront sur elle-même etc...

Chez l'enfant, la souffrance est tout d'abord inconsciente mais non moins présente.  Combien de fois nous entendons parler qu'un enfant devient asthmatique ou développe d'autres maladies tout de suite après l'abandon et guérit "miraculeusement" lors de l'adoption?  Ce n'est pas seulement le fait d'être en contacte avec d'autres enfants mais c'est le seul moyen qu'a le corps d'évacuer une souffrance trop grande.

Malgré l'adoption, et ce,  peu importe de la vie qu'aura eu l'enfant auprès de ses parents adoptifs, un vide s'installera.  Ce vide profond, l'enfant le traînera comme un boulet de canon et ce, jour après jour. Certains "s'engourdiront" pour ne plus ressentir cette douleur.  Pour ce faire, ils s'étourdiront dans la vie, si bien qu'ils n'auront plus le temps de ressentir leur émotion profonde et intense.  D'autre la ressentiront mais apprendront à vivre avec. Quelque fois, ce sentiment de vide ressurgira sans prévenir pour rappeler à l'enfant  que ce manque est et sera toujours présent.

Qui souffre le plus, la mère ou l'enfant???  Ces souffrances ne se mesurent pas, elles sont là enfouies dans le fond d'un coeur brisé.

Comment se sortir de tout ça?  Il faut en parler.  Pour ce faire,  il serait très bon de fréquenter d'autres personnes vivant les mêmes choses.  Pour ce faire, il y a des réunions du Mouvement Retrouvailles tous les mois et dans plusieurs régions du Québec. Cliquez ici pour choisir la région la plus près de chez-vous.

Pour les gens de la région de la Mauricie, un groupe de soutient  a été mis sur pied et une réunion mensuelle est tenue pour vous.


 ADOPTION-ÉMOTIONS  
Réunions àchaque premier vendredi du mois
à Trois-Rivières 
 
pour informations 819-228-8667   
relâche en janvier-juillet-août   
Biensûr, il y a des groupes comme ce présent site où vous pouvez partager.  
Que dire maintenant de ces regrets qui nous habitent après la retrouvaille? Il est normal, comme le dit si bien maman d'
  que, lorsque la retrouvaille se déroule bien, les regrets s'installent.  Et ils seront toujours un peu là  et ce, même si l'on s'efforcent de vivre le moment présent et de profiter de chaque instant le plus intensément possible. 
  
Encore là, parlez-en!!! Faites-le avec votre mère  ou votre enfant.  Faites-le aussi avec d'autres personnes vivant les mêmes choses que vous.  Juste le fait de réaliser que vous n'êtes pas seuls vous fera du bien.   
Voilà ce que j'avais à ajouter dans cette discussion.    
Ce qu'il faut retenir c'est de PARLER OUVERTEMENT afin de vous libérer de ces poids.  Une lourde charge ne se porte-t-elle pas mieux à plusieurs que seule?   
 
Mamans, enfants, vous avez tout notre amour et notre soutient   
 
Lyne  


De : Lovely30Envoyé : 2003-10-12 10:28
Je suis désolée. Je n'ai pas voulu provoquer ni attaquer. En tant que mere qui a un garcon adopté par ma propre mere,je comprend que vous puissiez reagir de cette facon. Moi j'ai eu mon tit homme jusqu'a l'age de 3 ans mais toujours il fallait que ma mere soit présente pour me dire comment faire et quoi faire avec cet enfant.Ca a fini que mon tit bonhomme s'est retourner vers ma mere et qu'il ne m'écoutais plus.Il m'a dit: j'aime mieux mammy que toi.Ca m'a fait vraiment mal.La raison pour laquelle je le lui ai laissé,c'est qu'il etait beaucoup malade et que j'en avais d'autres avec moi.J'étais en dépression en plus.Mais moi je le vois toujours mon garcon.Il a un genre de leucémie.Ca vient de son pere.Disons que dans ce temps la ( ca fait 12 ans) j'étais genre a fuir lau lieu d'affronter.Maintenant,je suis le contraire.Je sais que ca va encore choquer des gens mon histoire et je n'écris pas pour ca mais pour me vider le coeur.C'est dur de vivre tout ca.Je ne le regrette pas aujourd'hui parceque cet enfant la a eu tout les soins necessaires et n'a jamais manquer de rien.Mais disons que j'ai le sentiment d'avoir manquer a mon devoir de mere.Quand on pense qu'il avait 2 semaines et que mes parents partaient a la campagne et le prenaient avec eux en me laissant derriere,je crois q'il a pris ma place sans le vouloir et que je m'en suis détachée.Je l'ai revu 3 a 4 semaines plus tard et mes parents ne me téléphonaient pas en plus.En tout cas.Si vous avez des commentaires, je suis prête a les lire.
Une maman qui en a gros sur le coeur.



De : vasgauEnvoyé : 2003-10-12 11:05
Bonjours,                Lovely, ton dernier message est correct, et autant on peut se choquer facilement, quand on vient attaquer certaine chose, autant on peut être rempli de tendresse et être à l'écoute et compréhension.

Je dois dire que, si il y en a qui vienne se choquer sur ton dernier message, là, cé eux le problème, pas toi.

Je lis, que tu ne l'as pas eu facile cette vie. Dépression, abandon de ton fils (quand il disait qu'il amait mieux mamie), la leucémie de ton fils.

Ce né pas des années facile à vivre.

Tant qu'à fuir au lieu d'affronter, là, je te comprends très, pour avoir été comme ca avant. Moi personnellement, pour sortir de cette fuite, il a fallu que j'arrête de boire, et que je travaille sur moi ( et travailler sur moi, cé tout un contrat). ET aussi, j'ai eu à en parler à quelqu'un, et ca m'a fait un grand bien.

Si ca peut te faire du bien d'en parler, cé correct.


Je te souhaite du bonheur à plein.

Marc (Vasgau)



De : Kariann4Envoyé : 2003-10-12 11:53
Bonjour Lovely,Ben voilà Lovely, tu l'a ta réponse à la question que tu posais dans ton premier message .
Tu as laissé ton p'tit bonhomme à ta mère, parce qu'elle a fait en sorte que tu ne te crois pas capable de t'en occupé comme il le fallait, comme nous quand les soeurs nous disais , vous savez vous êtes jeunes (ça on le comprenait comme vous n'êtes pas apte à vous occuper d'un enfant) et nous ,nous allons lui trouver une bonne famille  et... bla bla bla !!!
Je crois que si ta mère t'avais juste offert son soutien au lieu de te faire te sentir inutile, tout aurait été différent et ce n'est pas parce qu'il était très malade  et que toi tu étais jeune , il t'as juste manqué l'aide dont tu aurais eu besoin  et, tu aurais appris comme tu l'a fait... avec le temps !
Ton histoire ressemble beaucoup à la nôtre en fin de compte quoique toi tu as quand même eu la chance de le voir grandir.
Tu dis que tu as eu beaucoup de peine quand ton fils t'a dit qu'il aimait mieux sa Mammy que toi et je te comprend . Nous on entend dire : Maman, c'est celle qui m'a élevé, qui à pris soin de moi ...l'autre c'est ma mère !!! L'effet est le même , crois-moi! Quoiqu'il arrive nous sommes reléguées au deuxième rang.
On a beau dire aujourd'hui on ne juge plus , mais quand on lit que les enfants adoptés , ont vécu  un enfance difficile parce qu'ils étaient mis de côté par les autres qu'ils se sentaient à part et pas pareils, ben qu'on le veuille ou pas , le blâme on ne le prend pas dans la gueule mais dans le coeur !

On se fait dire , oublie le passé et profite du présent, mais on voit aussi : un arbre replanter au bout de plusieurs années ne sera jamais aussi beau et aussi solide ... moi je comprend ça comme , quoi qu'on fasse l'enfant n'oubliera jamais  et tout ça à cause de nous .
Peut-être que je vais passer pour une femme qui aime se plaindre , mais ce n'est pas du tout le cas , comme toi je fais juste dire ce que je ressent .

Tu vois Lovely, ce coup ci tu ne choqueras personne parce qu'on sais maintenant que toi aussi tu as eu tes peines et que chaque fois que tu voudras nous en parler on sera là aussi pour t'écouter.


Passe une bonne journée
Amitiés
Kariann
P.S. Tu n,as pas manqué à ton devoir de mère , comme nous tu n,as pas eu un gros choix



De : venusmanonEnvoyé : 2003-10-12 15:02
bONJOUR TOI,

Et bien voila tu nous a tous attaqué sans raconter ton histoire, oui tu nous
a vraiment fait mal a nous les mere bio, mais comme je peut voir toi aussi
tu ne la pas eu facile, mais voit tu moi ma fille je sais ou elle est
maintenant et elle va super bien nous la rencontrons le 1er nov , la seul
différence avec toi et bien moi j'ai encore un bon contact avec ma mere et
depuis nos retrouvaille c'est encore mieux, oui tu lui a laisser par choix
et ton choix tout comme moi tu a du vivre avec, dit toi que tu a la chance
de le voir et pourquoi pas meme le reprendre avec toi, peut etre est tu
mieux ainsi et lui aussi comme tu dit il a de tres bon soins.

Je comprend ta tristesse en tent que mere qui voit un enfant malade et de
voir que ses parents aime mieux le laisser mais ce n'est pas une raison
pour juger les gens, car moi en lisant ton message et bien je me suis dit
que tu n'était vraiment pas bien placer pour nous faire la moral suite a ce
que tu a vécu.

Voit tu nous somme ici sur cette terre pour apprendre de nos erreur et notre
destin et bien il est déja tracer dans le ciel, moi je me dit que je suis
venus sur cette terre pour que ce couple qui a pris soins de ma fille et ils
nous en remercie aujourd'hui car il ne pouvait pas avoir d'enfant sans elle
il n'aurait peut etre pas connue cette joie de la voir grandir, oui il vont
vu grandir a notre place mais voit tu elle a 20 ans maintenant et ses
parents adotifs ont tout fait pour l'aider a nous retrouver, je trouve que
c'est une belle preuve d'amour et de remerciement envers nous, Oui nous
l'avons regretter tout comme toi amerement mais voit tu la vie souvent est
surprenante alors crois moi tu aura surement cette chance de partager encore
bien de belles choses avec lui.

Oui je serais aussi frustrer que toi de voir ma mere me faire la meme chose,
mais elle le serait soit en certaine peut etre que si tu lui parlais ca
fonctionnerais qui sait!

Je comprend maintenant la teneur de ton premier message, moi je ne te juge
pas au contraire je te comprend, de faire attention a ne pas juger les
autres surtout nous les mere bio nous avons du nous battre toute notre vie
pour celle qui recherche leur enfant et crois moi des larmes, des crises, et
bien ont a connue cela et meme si nous avons retrouver pour certaine d'entre
nous notre coeur est toujours aussi fragile car nous s'avons tres bien que
les années perdu ne se rattrape pas.

Sans rancune et merci d'avoir partager ton histoire car la nous comprenons
mieux ton premier message
Manon 1965


De : -lotusbleu123-Envoyé : 2003-10-12 16:45
Lovely,
J'aimerais apporter un bémol à mon premier message que je t'avais envoyé.  Je n'ai pu le faire avant car j'avais des problèmes avec MSN.  Tout est différent maintenant que tu t'es ouvert à nous. 

Tu as commencé par la fin de ton livre de vie au lieu du début alors, il y a eu incompréhension et frustration.  Finalement, dans ta vie, tu n'as pas eu vraiment le choix tout comme plusieurs mères biologiques (pas toutes) et tu as dû composer avec le choix des autres (ta mère) et nous (la société et notre famille).

La culpabilité est stérile et l'ouverture est féconde.  Il faut penser à construire au présent et au futur.  Annie, ma fille récemment retrouvée, m'aide en ce sens.  Regretter c'est perdre le bon temps qui s'offre à nous... maintenant.
sois heureuse!

Lotus Bleu xxx



De : Lovely30Envoyé : 2003-10-16 10:32
Je suis désolée de mon premier message. C'est sur que je suis frustrée parceque mon premier a été adopté oui mais le 2 ieme et 3 ieme m'ont étés enlevés aussi par leur pere qui en a demander la garde et il a gagner.Encore a cause d'une foutue dépression.La je vis avec mon 4 ieme 5 ieme et que l'on essaye de me les enlever voir!Faudra me passer sur le corps.Non je n'ai pas eu la vie facile mais je suis encore la et je ne me plains pas.On apprend de nos erreurs.Et moi j'ai beaucoup appris.J'ai fait beaucoup d'erreurs dans ma vie.Je ne comprend toujours pas pkoi j'ai laisser ma mere se glisser entre moi et mon gars.Je ne comprend toujours pas pkoi la justice ne veux pas me rendre mes 2 et 3 ieme.Le pere ne s'en occupe pas bien.Moi je sais qu'ils ne manqueraient de rien ici.Je suis suivie par un psychiâtre moi.Pas parceque je suis folle mais parceque quand j'ai eu mon dernier qui a maintenant 19 mois,j'ai commencer a faire des crises de panique et a retomber dans la dépression.La différence ce coup la c que je n'ai pas abandonner.Je me suis fait soignée et je ne compte pas arreter.Le psy m'a même dit que je pourrais être sur les médicaments a vie.Ca m'a rapprochée de mes enfants.Le bébé m'a beaucoup aidée la dedans.Je suis contente de voir que je peux parler ici et avoir de belles réponses comme j'ai eu.Je me répete mais désolée pour mon premier message.Des fois je suis fru mais ca fait partie de ma maladie.Une chance que j'ai un mari qui est patient et compréhensif.Sinon je sais pas ce que je ferais.Une maman en peine




De : Ma_LouEnvoyé : 2004-07-14 12:04
Bonjour Lovely,
Je suis s'en savoir... Je juge sans connaître... Je condamne sans chercher... Voilà, ceci ne s'adresse pas à toi personnellement... Mais trop de gens en arrivent à des conclusions dans leur vie... Non pas par méchanceté mais plutôt par habitude... Cette facheuse habitude de se créer un p'tit monde et ignorer le reste... Je ne suis pas fachée de connaître ton opinion (c'est la tienne) Mais, il me semble qu'ici sur ce site il y a de quoi à réfléchir si tu lis toutes les histoires de ses parents qui ont du faire face à ce choix dans leur vie... J'en oublie mon histoire lorsque je plonge dans celle de l'autre...
 Je comprends ton désarroi devant ces faits... Mais, le fait est qu'il y a des gens qui ont passé par là et ce n'est pas à nous de les juger, je crois...

Je t'invite à lire ces histoires... (sans rancune) Malou (f)  



De : Parise4Envoyé : 2004-10-13 14:15
OUff !!! délicat n'est-ce pas. Après avoir fait la lecture de chacun d'entres-vous j'aimerais émettre une opinion. Premièrement, dans la vie on fait tous des erreurs et des fois ce n'est pas par choix. J'ai moi même été adoptée, j'ai retrouvée ma mère biologique et ca n'a pas fonctionnée je dirais pour cause de manque de respect. Ce que je peux dire, c'est que on a tous des raisons d'agir comme on agis dans la vie. Des fois ces raisons ne paraissent pas évidente pour certains mais le son pour celui ou celle qui en prend la décision. L'important dans tout ca je dirais c'est l'intention. Si l'intention était bonne par exemple: dans le but que son enfant soit bien, parce qu'on lui a forcée la main, parce que la mère était trop jeune et n'avait pas les sous nécessaires ou tout autre raison, mais bon l'intention c'est ce que se servent les gens de mon métier. De toute facon, on est pas des juges et toute est une question de perception. Les histoires racontées ne signifient pas la même chose pour tout le monde tout dépend de notre manière de voir les choses. Alors pourquoi ne pas tout simplement écouter la perception des gens et essayer de la comprendre au lieu de la jugée. C'est ce que je fais présentement. Lovely exprime une douleure à sa manière et que je sois d'accord ou pas ben c'est elle qui le vie et qui le ressent comme ca et ca ben comme je disais c'est le respect de la perception de chacun.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patou


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 29
Localisation: France

MessagePosté le: 2010-05-24, 06:30    Sujet du message: une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé? Répondre en citant

/Bo12
J'espère que vous allez tous bien!

Ce matin je suis venue faire un p'tit tour sur votre forum, je passe de temps en temps...j'aime bien vous lire!

Je suis tomber par hasard sur cet ancien message de "lovely30" et j'ai envie d'y réagir!
Lovely, je suis maman de naissance d'un enfant handicapé que j'ai confié en adoption il y a 20 ans!

Je comprends votre ressenti par rapport à l'abandon, c'est un acte cruel oui et ressenti comme tel!

Pour reprendre votre première question:" Comment des parents peuvent abandonner?"...
Lovely ... je me posais aussi cette question avant de me retrouver face à ce choix si toutefois on peut dire que ce fût le mien!

Ceci dit je suis responsable de ce choix posé certes, mais il ne faut surtout imaginer un instant qu'il est sans douleur, sans regrets... la naissance d'un enfant handicapé, si vous n'êtes pas entourée et soutenue malheureusement oui il peut arriver que l'on ne se sente pas capable de l'asssumer...mais seulement à ce moment là!!!!et tout va si vite que si vous vous laissez emporter par ce qui se passe autour de cette naissance et bien c'est le drame!!!et parcequ'on se retrouve seul dans cette détresse ... que personne ne vous tend la main pour vous permettre d'avoir une réflexion sereine...mais surtout de ne pas avoir "peur"!!!

Mon fils est atteind de trisomie 21...je me suis privée de cet enfant...je n'ai pas su me battre pour lui envers et contre tous!

J'ai eu la chance de pouvoir obtenir de ses nouvelles (j'ai toujours gardé contact avec l'oeuvre à qui je l'avais confié) au cours de ces 20 dernières années...aujourd'hui je suis en recherche de cet enfant et je suis pour cela, membre de "Retrouvons-Nous" ma démarche est donc entre les mains de Marianet, en passant pour elle wink !
 
Je voulais vous dire Lovely...si vous pensez vraiment que c'est un acte "impardonnable"...je ressens aussi cela en moi et pendant des années je n'arrivais pas à me pardonner...

Aujourd'hui j'ai parcouru un sacré bout de chemin...et je n'ai plus le même regard sur moi même...Merci à tous ceux qui m'y ont aidés, ils se reconnaitront!
Votre message n'est pas d'aujourd'hui lovely...mais je suis intéresée de savoir si vous pensez toujours cela????

Sachez que je n'ai aucune rancune par rapport à vos propos, nos pensées nous appartiennent!

Voilà, je repasserais vous voir!

J'en profite pour souhaiter bon courage à Misericorde!

A bientôt /co3
Toute mon amitié à vous tous!
Patou


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:00    Sujet du message: une question que je me pose: Comment des parents peuvent abandonner un bébé?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua