Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une douleur endormie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-09, 01:10    Sujet du message: Une douleur endormie Répondre en citant

De : ♥Loly♥  (Message d'origine)Envoyé : 2003-11-07 22:11
 
 
Cette semaine j'ai vécu quelque chose que j'aimerais vous partager.  Cette réflexion a été apportée dans la salle de chat, ce qui a suscité une très belle discussion.  
 
Je suis allée chez une de mes tantes et elle avait de
la visite.  Parmi les visiteurs se trouvait un couple
avec leur tout petit bébé naissant.  Je me suis donc
gâtée et j'ai gardée cette petite fille dans mes bras
pendant plus de 3 heures.

Pendant qu'ils soupaient tous,  je me suis retirée dans le salon avec la petite.

Je caressais sa toute petite main, et je la trouvais
douce.... et là,  je me suis mise à penser à ma
mère... et je me suis vu séparée d'elle et laisser à la
crèche , toute petite comme ça.

J'ai pensée à ma mère qui n'avait pu me tenir dans
ses bras et qui fût forcée par la vie à me laisser là-
bas, seule,  parmi des étrangers, seule, sans
caresse ni amour, seule, dans ce lit froid et
impersonnel.

J' ai réalisé que, tout petit et tout fragile, nous les adoptés on est marqué au fer rouge. Déjà à la naissance, nous étions blessé pour tout le reste de notre vie.  Blessé par l'abandon, par cette coupure d'avec cette personne, notre maman, avec qui nous avions noué des liens de coeur désormaisindestructibles. Comme j'aurais  aimé grandir aux  cotés de cette maman que j'ai trouvée et qui est remplie d'amour!!!


 
Avec la vie de tous les jours, on en vient qu'à
oublier cette blessure...du moins, c'est ce que l'ont
croit, mais, tôt ou tard, cette douleur que l'on pense
endormie s'éveille en nous et revient à la surface,
comme cela m'est arrivée avec ce tout petit être
vivant entre mes mains.  Cette douleur, ce
sentiment de rejet qui nous suit toute notre vie,
cette douleur de la séparation, les regrets qui y
sont rattachés sont là , enfouis au fond de notre
coeur et de nos trippes et un jour, quelque chose
survient et nous le fait ressentir.

Si j'ai voulu partager cette réflexion avec vous, ce
n'est pas pour blesser les mamans, loin de là.
Pourquoi ais-je penser à placer cette réflexion ici? 
Le but n'est pas de vous attrister mais bien de vous
aider, vous aussi, à prendre conscience de ce qui
vous habite au plus profond de votre être et,
surtout, de ne pas avoir peur de ses émotions car,
lorsqu'on se donne le droit de les vivre et de bien
les ressentir, c'est un peu comme si on enlevait une
grande pierre de notre coeur, on se libère d'un
poids.

Cette prise de conscience est nécessaire afin de
bien avancer dans l'avenir et ça aide à  vivre une
retrouvaille sans ombrage.

Nous avons bien sûr parlé du vécu des mamans. 
L'une d'elles nous a fait remarqué qu'elle vivait
également le sentiment d'abandon.  Étant
abandonnée par sa famille, devant vivre seule sa
grossesse et son accouchement dans une ville
étrangère.  Jeune fille sans ressources...voulant
gardé son enfant mais que ce rêve lui est
impossible à réaliser.

J'ai aussi discuté de ce sujet avec ma mère et
elle a fait ressortir un point intéressant.

Personnellement, ce n'est pas le sentiment
d'abandon qui l'a le plus fait souffrir mais bien les
regrets de ne pas avoir été présente dans ma vie.

Elle m'a fait remarquée que les mères avaient des
souffrances qui différaient les unes des autres
dépendamment de leur histoire et leur vécu.

(J'aimerais cependant apporter le point suivant: Une des
souffrances qui reste commune aux mamans est  le sentiment de culpabilité).

Par contre nous les enfants placés en adoption
vivont passablement les mêmes souffrance.  On
entend beaucoup parler de vide profond, de
sentiment accru de rejet, du besoin de plaire à tout
prix afin de ne pas être rejeter.  Nous portons un
poids considérable tout compte fait, mais la
possibilité d'en parler est très bénéfique.


P.S.  Malgré le fait que je parle d'abandon, je ne veux pas ici blesser les mamans.  Je fais référence au sentiments que l'enfant ressent et traîne pratiquement toute sa vie.  Étant né dans un petit coeur d'enfant, celui-ci ne peut faire la part des choses à savoir que sa maman n'avait pas le choix, qu'il a donc été placé en adoption et pas abandonné.  Le sentiment vécu, la blessure ressentie demeure la même, peut importe les raisons.


















~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-09, 01:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Histoire de Vie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua