Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La prison dorée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Poèmes, chansons, livres -> Poèmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-08, 01:30    Sujet du message: La prison dorée Répondre en citant

De : 0001Neferdidi  (Message d'origine)Envoyé : 2002-11-06 22:25
La prison dorée

Seule enfant, mais non désirée,On me le fit payer cher d'être arrivée.
Toujours seule, même pour jouer
Vivant d'espoir d'être un jour aimée

J'avais tout ce qu'un enfant pouvait désirer
Fallait bien, aux voisins, ne rien montrer
On m'avait tellement bien dressée
Qu'il était impardonnable d'agir en mal éduquée

Le silence était donc exigé
Puisque mes paroles risquaient de déranger
La musique m'a alors inspirée
Puisque seulement en elle je trouvais une alliée

Mais voyant venir le danger
On s'est empressé de tout m'enlever
Un jour j'ai rencontré
Celui qui a semblé m'aimer

N'étant pas habituée
A tant d'amour manifesté
Un soir je me suis donnée
Après s'être bien amusé

Il a décidé de m'abandonner
Sur la route j'ai du marcher
Et c'est là qu'une auto m'a accostée
Six jeunes hommes ont abusé

Jusqu'à ce qu'ils croyaient avoir tué
Et c'est là qu'on m'a ramassé
6 mois de calendrier
Et me voilà soudain réveillée

On m'annonce que je vais enfanter
Je te sens en moi vibrer
Et déjà je sais t'aimer
Scandale veulent-ils t'appeler

Trop tard, ils ont déjà décidé
Si faible dans mon corps et mon coeur je ne peux t'aider
On me refuse même le droit de t'embrasser
Jusqu'à ce jour, je ne peux que t'imaginer

Toi, ma petite fille adorée
Que de papiers on m'a fait signer
Alors que j'étais presqu'anesthésiée
Et en vitesse on m'a fait passer

Par des couloirs mal éclairés
Je devais rester cachée
Jusqu'à ce jour, dans une prison dorée
Une autre vie est arrivée

Mais je m'étais bien embarrée
Oui j'ai pu donner
Mais jamais je n'ai oublié
Aujourd'hui, je regarde les barreaux de ma prison dorée

Et je m'aperçois que je les ai tellement bien tissés
Que plus rien ne peut y entrer
De peur d'être encore blessée
J'ai aussi éloigné ceux qui m'ont vraiment aimé

Je pense que tu ne pourras jamais me trouver
Si je n'ai pas le courage de me montrer
Aujourd'hui la porte est entrebaillée
La peur encore me fait crier

Mais l'amour que j'ai pour toi me fait espérer
Qu'un jour tu voudras bien m'apprendre à m'aimer.



Maman



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-08, 01:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-08, 01:43    Sujet du message: La prison dorée Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2002-11-07 00:40
Chère Didi, tu ouvre enfin la porte du silence pour laisser passer ses émotions enfouies depuis si longtemps. 
Ton histoire est vraiment triste et j'aimerais pourvoir te serrer dans mes bras et te consoler et te dire que maintenant tout ira bien et que tu trouveras ta fille mais je ne peux pas te l'assurer.

Je peux par contre t'assurer une chose, c'est le soutien et l'encouragement trouvé ici grâce aux merveilleux participants de ce site.

Prends courage ma belle Didi, tu n'es pas seule.

Lyne 



De : vasgau  Envoyé : 2002-11-07 11:41
Bonjours,
               Didi, tu es douée pour les poèmes , je le trouve très joli. Et comme dit Lyne, tu as notre soutien dans ce que tu vis. Ce n'est pas facile, quand on emprunte le chemin des recherches, et on a beau etre fait fort, on a besoin de soutien, sans ca, on en bave une shotte.

 Je sais aussi que s'ouvrir a notre souffrance, ca demande du courage parfois, parce que on a peur de se faire passer pour faible; au contraire, s,ouvrir a notre souffrance, ca demande une grande force, et une générosité aussi, puisqu'on le partage a d'autre qui en aurait besoin.

 comme tu m'as dit déja, faut y croire, comme si c'était fait, et il se réalisera.

On sera toujours là, même quand on y est pas!!

Marc(Vasgau)




De : 0001NeferdidiEnvoyé : 2002-11-07 14:28

Merci Vasgau, merci Lyne, et merci à ceux qui m'ont contactée.Faut-il avoir souffert dans une vie pour comprendre la souffrance des autres
sans juger. Je sais que votre coeur parle et jamais je ne vous remercierai
assez.

Il est vrai que sortir enfin du silence n'est pas une mince affaire. Ce
silence que j'ai cru un allié est devenu au fil du temps un ennemi assuré.

Comment parler, comment dire, comment se protéger, comment réagir, comment
s'ouvrir, comment refuser, comment accepter, tous des comment à apprendre au
fil du temps.

Ouvrir son coeur sans le faire saigner, est-ce possible encore une fois?
Peut-être, chose certaine je ne le saurai jamais sans avoir essayé.

Encore une fois merci pour vos encouragements, vous êtes des gens de coeur
et merveilleux.

A la prochaine





De : Denise-allard1Envoyé : 2002-11-11 13:17
bonjour et merci de savoir si bien composerj'ai lu ta poesi qui est ton histoire
quel domage qu'on dois soufrir,et reussir a nous cupabiliser,en plus de nos soufrance en rajouter en donnent notre enfants le pir de pas savoir ou est notre enfants et aussi nous faire peur quand on dit vouloir retrouver notre enfants ils nou disent souvent etre mechante de vouloir retrouver que nous sommes des egoisme,heureusement qu il a des site comme celui de lyne ou nous trouvons des superbe personne pour nous aider et enfin nous redonner confiance et de nous aider a nos blessure,moi depuis que j'ai connu toutes ces bonnes personnes sur ces site je me retabli et en plus jai eu un bonus on mas aider a trouver ma fille et plein de gens m'aide a communiquer avec,donc merci a toi pour nous partager tes soufrance et nous esperron t'aider a passer au traver et bonne chance 



De : la puce5  Envoyé : 2003-01-30 20:33
Salut à toi, je suis nouvelle sur ce site. Ton histoire me rejoindre droit au coeur comme ses touchant de sentir ta douleur mais réconfortant de sentir ton énorme courage et ton amour pour ton enfant. Je te mettrais dans mes prières et te souhaite de plus profond de mon coeur une retrouvaille mervielleuse. Moi je recherche mon demi-frère ainsi que ma mère qui a du m'abandonné vue quelle étais mineure a ma naissance. Mais l'amour que je ressent pour elle est plus grand qu'un océan, et je rêve souvent du jour ou nous nous retrouverons. Bonne chance à toi ma belle...La Puce5


De : AbsoluTILLYEnvoyé : 2003-05-06 18:11
Je crois qu'il n'y a pas que la cage qui était d'or, Vénus :o
Je te salue pour ton courage. Vivre cela... Ça doit en faire travailler des entrailles!

Quand est-elle née, Vénus? Où? A-t-elle été adoptée? As-tu plus de détails à partager? Es-tu prête à la chercher?

J'aimerais t'aider à la chercher, si tu es prête. Sinon, pas de probs. Tu me fais signe quand tu l'es, ok? :o )


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:33    Sujet du message: La prison dorée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> Poèmes, chansons, livres -> Poèmes Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua