Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ma première lettre à mon fils

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Lettres: Des cris du coeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-19, 14:05    Sujet du message: Ma première lettre à mon fils Répondre en citant

De : Telech (Message d'origine) Envoyé : 2001-10-11 10:55


En 1994-95 lorsque j'ai addérer au tout nouveau projet pilote des Centres Jeunesses je me suis dit que j'aurai à composer une première lettre à lui envoyer.
Je vous livre ici cette lettre que j'espère j'aurai l'occasion de lui faire parvenir un jour.



Salut,

Que ce salut est timide venant de ma part !
Oui, je me sens mal, mais encore plus fautive...et des fois, par moment en dedans, je me sens toute drôle.

Ce que je fais ou plutôt ce que j'essaie d'écrire est...très dur. C'est comme déterrer les morceaux de mon passé et les exposer au grand jour. C'est comme écrire à quelqu'un ou encore, à un étranger qui m'est encore inconnu, mais aussi combien proche à mon coeur. C'est comme sentir ta chaleur, ton souffle, ton arôme mais aussi, sans sentir de brise. C'est comme toucher l'air qui passe devant moi, pour le prendre et le façonner pour qu'il devienne toi...

Qui es-tu ? Comment es-tu ? Qu'est-ce qui se passe dans ta vie, dans ton coeur, dans ta tête, là, présentement, quand tu me lis ?

Je voudrais apprendre à te connaître, mais avec les yeux de tes parents. Oui, tes parents. N'est-ce pas eux qui ont connu tes premières larmes ainsi que tes premiers sourires ; ils ont été la voix qui t'a appris à parler, la main qui a guidé tes premiers pas et le coeur qui t'a appris à aimer...

Peux-tu les laisser me conter ta vie ? Peut-être auront-ils cent, mille, ou un million de mots pour me décrire cette vie qui a été la tienne, sans ma présence.

À travers leurs mots, leurs expressions, leur amour pour toi, je te découvrirai. Je t'aimerai à travers leur amour, je t'aimerai à travers leur affection et je t'aimerai à travers leur tendresse. Alors ton visage, ton sourire, tes yeux jailliront de l'ombre pour apparaître à la lumière de mes yeux.

Maintenant, je vais essayer de me décrire à toi.

Je ne suis pas plus pire, ni mieux qu'une autre, je suis seulement ''MOI", avec mon bagage de défauts et de qualités.
Je suis seulement celle qui t'a porté en son sein. Je t'ai aimé et encore plus lorsque tu me donnais des petits coups de pieds.

Ta naissance fut pour moi une délivrance et ensuite, le début d'un long calvaire. Au moment de ta conception, j'avais à peine 16 ans : et à ta naissance, je venais d'en avoir 17. À cette époque, j'étais une enfant plutôt rebelle, renfermée, explosive quoi.

Je vivais à cette époque, une carence affective tout en me cherchant et en m'isolant. Mon père étant décédé lorsque j'avais 10 ans et cette perte je l'ai vécue très difficilement. Surtout au seuil de ma pré-adolescence.

Dans ce labyrinthe de ma recherche d'identité, un événement, un bouleversement épouvantable est venu se greffer à l'historique de ma trop courte existence. De ce drame est né mon côté rebelle. Je te jure que ma mère en a connu des vertes pis des pas mûres avec moi.

Imagine-toi que la cerise sur le sundae fut l'annonce de ta venue. Comme toute bonne mère qui se respecte, elle mis quelques jours pour réfléchir.
Remarque qu'elle aurait dû réfléchir quelques jours de plus, pour trouver meilleure solution. Mais non, pour elle, il n'était pas question que les voisins sachent mon état.
Et hop ! Me voilà parachuter à Montréal, pour attendre ta venue. Qu'avait-elle projeter pour après ? C'est seulement après que je l'ai su !

Donc, inutile de me demander si j'étais d'accord ? Mais comme j'étais mineure, ma parole, ma souffrance, ma peine, mon besoin de toi, mon cri de coeur, n'avaient pas d'effets sur sa décision.
Madame avait décidé que j'étais incapable de m'occuper de toi !
Donc, après ta naissance, j'ai été rapatriée dans mon patelin, bien entendu, sans toi, mais toujours et encore plus ; avec mon côté rebelle.
J'étais révoltée et je lui laissais savoir. Ce que cela a dû être dur pour elle. Mais passons, ce qui est fait reste fait. Nous ne pouvons pas refaire le passé mais envisagé un avenir meilleur.

Je me suis mariée, non pas avec ton géniteur et j'ai eu d'autres enfants : 3 garçons et une puce. Ils sont tous au courant de ton existence. Ils m'épaulent grandement dans mes démarches.

Avant que ma courte lettre ne soit trop longue ou ennuyeuse, je te laisse la liberté de vouloir me connaître. Nous pourrions échanger quelques missiles avant d'aller plus en avant.

Qu'en penses-tu ?

Une amie qui ose t'embrasser.
Après tant de temps



THÉRÈSE" XXX
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-11-19, 14:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-19, 14:05    Sujet du message: Ma première lettre à mon fils Répondre en citant

De : LOLY  Envoyé : 2001-10-15 16:31


Chère Thérèse,

ta lettre est remplie d'amour et de tendresse envers ton fils tant recherché.

De tout mon coeur, je souhaite que ton fils lise un jour cette lettre riche en émotions et en sincérité.

Bon succès dans tes recherches.

Lyne
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-19, 14:06    Sujet du message: Ma première lettre à mon fils Répondre en citant

De : Dana  Envoyé : 2001-11-26 22:28


Chère madame,

Je ne connais pas votre nom ni votre histoire. Ce n'est pas important. Ce qui est important c'est le message qu'elle contient. Que c'est beau, que c'est beau!
Vous laisser parler votre coeur. Que de souffrances il doit y avoir derrière tous ces mots.

Je ne sais si vous avez retrouvé ou non. Moi aussi j'ai pris le projet pilote en 1992. Je suis une adoptée et ma mère a dit non. J'aimerais vous dire que j'en aurait pas autant demandé de ma mère bio mais vos paroles me vont droit au coeur. Je vous remercie de faire paraître cette lettre. Plusieurs mamans qui ont peur vont se retouver dans votre lettre. Bon courage.

Dana
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loly
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 937
Localisation: Mauricie
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-19, 14:06    Sujet du message: Ma première lettre à mon fils Répondre en citant

De : Denise-allard1  Envoyé : 2001-12-02 18:47


bonjour therese

je vien de lire ta premiere lettre
et par tes mots tu m'aide a moi meme de ecrir une lettre,
je vais prendre ton modele pour m'aider a ecrire ma lettre.celas faits des???de fois que j'esset de ecrire une lettre a ma fille mais,mon servo se maile en dedans,
jai trop de chauses a lui dire et de un autre coter je me demande comment lui expliquer
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:33    Sujet du message: Ma première lettre à mon fils

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Adoption-Émotions-Retrouvailles -> Albums "Du temps des crèches" -> Lettres: Des cris du coeur Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua