Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum
Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> J'ai trouvé!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-18, 19:04    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : Josée36 (Message d'origine)Envoyé : 2003-07-10 06:58
J'ai toujours su que ma mère biologique avait 3 enfants : un garçon prénommé Sylvain et 2 soeurs : Martine et Chantal. Je n'avais ni rencontré ni même adressé la parole à aucun des trois jusqu'au lundi, 7 juillet dernier.J'en ai eu assez de l'attente. Toujours cette attente. Ca devait finir un jour!
Alors j'ai recherché sur 411 Internet, le prénom (Sylvain) et nom de mon frère et suite au résultat obtenu, j'ai choisi de composer le seul numéro dans le 514. En présumant que mon frère demeurait sur l'île de Montréal comme notre mère.

VLAN !  Touché!  En 1 seul coup. Nous nous sommes parlés pendant 9 HEURES à cette première conversation. Plusieurs heures encore le lendemain également mais pas si longtemps le 3e soir. Il m'a suggéré de me rendre visite et j'ai acquiécé sans retenue et sans remord. Il habite Lachine et moi, Mont-Laurier. Donc un chemin de tout près 3 heures de route à faire.

Hantise, peur, joie, curiosité.  Je ne possédais que 2-3 photos de lui sur lesquelles il doit avoir une douzaine d'années. Et l'homme qui s'en vient a maintenant 33 ans. Rien à voir avec les images conservées précieusement.

C'est le branle-bas de combat dans mon humble demeure.

Puis, de ma fenêtre ouverte dans la chambre, j'entends le bruit d'un moteur de voiture en avant de la maison. Je n'ose aller voir. J'entends une portière.  Des pas dans l'escalier en avant et puis, toc-toc-toc.

Je viens à peine de me laver les cheveux. Ils ne sont même pas encore démêlés.  Je lui réponds toute gênée en m'excusant de cette accueil.  Mais, on en convient tous les deux, c'est tellement secondaire.

On s'embrasse et se serre tendrement. On s'analyse physiquement. Et puis, la conversation commence. Le processus des retrouvailles poursuit son cours.

C'est un moment sans explication juste et qui restera dans ma mémoire à jamais.

Un de mes souhaits est maintenant exaucé.  Encore mieux que ce que j'ai osé imaginé. Oui mon frère m'accepte et veut que je fasse partie de sa vie.

Il ne regrette qu'une chose : de ne jamais m'avoir donné signe de vie avant.

Mais je ne lui en tiens pas rigueur. Et je suis très fière de dire que, dans toutes mes aventures de retrouvailles maternelles, que grâce à ma ténacité, ma volonté de trouver, ma persévérance, je connais le numéro de téléphone pour rejoindre ma mère, ma grand-mère et maintenant mon frère. Et ces 3 personnes je les ai déjà rencontrées.  Il en sera bientôt également pour mes 2 soeurs.

Mon papa naturel ?   Ah, ça ....... c'est vraiment une toute autre histoire.

Bon, je vais aller réveiller mon frère pour passer un peu de temps avec lui avant de me rendre à mon travail.

Bon succès dans toutes vos démarches de retrouvailles.


xoxoxox
Josée36





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-06-05, 19:39; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2008-11-18, 19:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-18, 19:06    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : miséricorde-3Envoyé : 2003-07-10 07:34
Bravo Josée36,

 tu l'as bien dit de la persévérance et de la tenacité voilà le succès . On ne sait jamais ,tu vois un coup de téléphone et la retrouvaille qu'elle belle histoire, tout ceci encouragera les autres a ne pas désespérer
De Miséricorde





De : ♥Loly♥Envoyé : 2003-07-10 08:32
Félicitation Josée pour ta persévérence et ta détermination.  Tu vis une belle retrouvaille maintenant, tu es heureuse et le mérite bien.
 
Merci d'avoir partagé ce merveilleux moment avec moi hier, c'est un peu comme si j'avais été là quelques instants avec vous deux.


J'ai hâte de connaître la suite de ton histoire, soit, la retrouvaille de tes soeurs

Merci de nous raconter ton histoire, chaque retrouvaille constitue un encouragement pour ceux qui cherchent encore, ça donne de l'espoir.


Pour ceux et celles qui trouvent par le biais d'internet, comme Josée, mais qui ne sont pas sûr d'eux pour un éventuel contacte et ont peur de tout bousiller, car, il ne faut pas se le cacher,  c'est très délicat ces contactes là, n'hésitez pas à nus demander de l'aide, des personnes dans le site sont formées pour faire ces appels et peuvent vous aider.   Il faut mettre toutes les chances de votre côté!


Lyne






De : jozéEnvoyé : 2003-07-10 18:17
Josée ,conte m en plus s .v.p ,je suis heureuse pour toi ma belle....
j en ai plein de frissons....
je ne viens plus souvent ,je m occupe beaucoup,tennis,rolleurs,vélo,marche...oufs......mais j adore cela....
Mon ex conjoint est toujours sur je reviens et je repart...il est en floride présentement allez la  cherchez. mais elle ne veut pas venir ici....donc il essaie de me revenir...
je suis bien ecoeuré...
bye Jozeé
Heureuse de ton bonheur.





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-06-06, 22:58; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-11-18, 19:11    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : Josée36 (Message d'origine)Envoyé : 2003-07-13 20:25
OUI !!!!!!!!J'ai retrouvé et rencontré mes 2 soeurs.  On s'est rencontrées finalement le 12 juillet 2003. Que de paix dans mon coeur après 30 ans d'attentes.

Mes émotions sont encore tellement vives que les mots me manquent. Je pleure, je ris. Somme toute, je suis plus heureuse que jamais.

Fini d'avoir de la peine en me demandant si, un jour, je verrai mon frère et mes soeurs.  Enfin, fini.

En juillet 2003, tout a déboulé en quelques jours. : J'ai contacté mon frère le 7 et l'ai rencontré le 9. Il a passé 2 jours avec moi, chez moi. Il est entré en contact avec nos soeurs le 11 pour leur demander si elles acceptaient de me rencontrer le lendemain à Montréal, elles ont accepté.  Chantale, ma plus jeune soeur et moi avons parlés ensemble. Mais Martine a refusé, incapable. Et tous les 4, on s'est enfin retrouvés ensemble pour la première fois le 12.

J'ai su à 6 ans que j'avais des parents naturels. J'ai rencontré ma mère au printemps de mes 17 ans. Mais pas son mari encore.

Et je poursuis mes recherches pour retracer mon père naturel.





De : >_Eau_Envoyé : 2003-07-14 08:12

Je suis bien heureuse pour toi Josée,    
et comme je te comprend...  
Alors profite bien de chacun   
de ces instants si précieux.  
Eau  
 



De : chimèneEnvoyé : 2003-07-14 20:37
Bonjour Josée Je viens de lire ton courriel.  Je suis bien contente pour toi, et j'espère que tu pourra rencontrer ton père
Je t'envoie des pensées positives afin que tout se déroule selon tes désirs.  Tiens-nous au courant des dévellopements.
Amitiés
Chimène XXX






De : Josée36Envoyé : 2003-07-14 20:58
Merci Chimène,
Le plus difficile reste à faire, retracer mon père biologique. Mais j'y tiens tellement que je ne suis pas prête à baisser les bras.


Josée36 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-06-06, 22:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-08, 20:30    Sujet du message: C'est mon histoire Répondre en citant

      
De :Josée36   (Message d'origine)Envoyé : 2003-08-19 18:56
Août 2003

Bonjour à vous tous,

Voici le résumé d’une partie de mon Histoire.  Certains détails relatifs à mon père naturels n’ont pas été vérifiés et donc, ils pourraient s’avérés inexacts. Les noms entre « » sont fictifs tandis que ceux EN MAJUSCULES sont véridiques.Été 1966, à St-Hyppolite (près de St-Jérôme dans les Laurentides), JERRY, un homme âgé entre 22 et 35 ans, non-résident de la municipalité, y travaille dans le domaine de la construction de maisons. Dans un bar du coin, il rencontre une femme « Marie », 21 ans, grassette, 5 pi 1 po et les cheveux châtains courts. Ils se fréquentent durant quelques temps puis leur route se sépare à jamais.

« Marie » constate peu après qu’elle est enceinte de moi. Fille-mère, elle décide de porter la grossesse à terme.  Un scénario est monté pour la famille, l’employeur et les confrères de travail. Seules 2 sœurs sont au courant. Je les appelerai ici « Raymonde » et « Ginette ».

Plusieurs mois avant la naissance, un couple LORRAINE et BERNARD sans enfant manifeste le désir de me prendre sous leur aile. Tout se met alors en branle grâce à LISE, une intermédiaire qui est devenue par la suite ma marraine. « Marie » informe le personnel de la Miséricorde qu’elle gardera son enfant. Et sur le trottoir devant le bâtiment où j’ai vu le jour, à 5 jours, je change de mains.

Aucune adoption. Je pars avec ma nouvelle famille qui me rendra par la suite, très heureuse.

10 mois plus tard, une 2e petite fille apparaît. Elle se fait garder mais est adoptée légalement par mes nouveaux parents à l’âge de 6 ans.  Peu de temps après, soit à l’âge de 7 ans, ceux-ci m’informent que j’ai d’autres parents aussi. Aucun reproche. Tout est raconté sans méchanceté. Alors, puisque je suis sceptique, ils contactent « Raymonde » qui confirme.  Je souhaite rencontrer « Marie » mais celle-ci ne veut pas. J’ai de la peine. J’accepte mal ce refus mais je respecte son choix.


Une journée de printemps de mes 17 ans, elle manifeste le désir de me rencontrer. Ca a lieu chez ma tante « Raymonde ». Souvenir flou.


Puis, à 24 ans, sans en parler à quiconque auparavant, je contacte ma grand-mère et lui apprend mon existence.


Enchaînement de conséquences dont 1 très heureuse : mon frère et mes 2 sœurs apprennent mon existence en lisant d’une carte de Noël adressée la même année. Questions et réponses dans la famille de « Marie ». Ils aimeraient me connaître. Je n’en saurai rien avant plusieurs années.


À 35 ans, en septembre 2002, je réussis à trouver le nom de famille du mari de « Marie » disons … « Joseph »  et j’entame les recherches pour les retracer. Après plus de 60 appels à différents numéros, je la rejoins. Comme les événements m’ont appris à ne pas me créer d’attentes, je la laisse me dévoiler ce qu’elle veut bien. Elle me dit que le prénom de mon père naturel est JERRY mais qu’elle ne connaît pas son nom de famille. Que les enfants sont au courant depuis longtemps et qu’ils souhaitent me connaître.  

Je suis très heureuse des développements. Alors je lui poste 2 photos de moi et 2 lettres, pour elle et pour les enfants.  Dans la lettre, je les invite à me contacter. Je n’obtiens aucune réponse.


Je souhaite toujours revoir ma mère naturelle mais paradoxalement, elle me fait peur. Qui est-elle ? Qu’est-ce qui va se passer ? Aurais-je mal ? Qu’elles sont les raisons qui la poussent à me fuir ? A me faire mal ?


Les mois de juillet et d’août 2003 sont riches en émotions intenses, espoirs et développements positifs : retrouvailles avec mon frère, il contacte par la suite mes sœurs et on rencontre tous. Enfin !!!


Je fais part de mes peurs à une dame « Michelle » qui fait partie du Mouvement Retrouvailles. Elle me suggère d’entrer en contact avec « Marie » pour l’aider à faire fasse à ses craintes et à comprendre le processus des retrouvailles. J’attendrai près d’un mois avant d’avoir le compte-rendu de cette discussion. Puis, un soir, elle me relate tout. Le lendemain, « Marie » m’invite à la fête chez elle organisée pour l’anniversaire de mon frère. Alors, j’efface toute trace de peurs et j’accepte spontanément.


Mes souvenirs de ces moments de retrouvailles en familles ?? : bonheur intense, souvenirs impérissables, satisfaction, paix intérieure, boucle bouclée.

Je demande à LORRAINE, BERNARD, « Marie » et « Joseph » s’ils aimeraient se rencontrer. Tous me répondent par l’affirmative. Cette rencontre aura lieu probablement en automne 2003.

Je n’ai pas fermer le livre, bien au contraire. Je désire maintenant connaître mes oncles et tantes, revoir ma grand-mère et, surtout, retracer JERRY. J’ai l’impression que « Ginette » sait quelque chose à ce sujet.
 

Une piste à suivre.


Voilà une page de mon Histoire.
xxx Josée36



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alicia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 1 192
Localisation: Gaspésie,Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-08, 20:32    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : venusmanonEnvoyé : 2003-08-19 21:04
Félicitation ma belle josée,
Tu le mérite énormement ce bonheur tant attendu, je présume que tu etait la
plus nerveuse cette journée là mais surement aussi la plus heureuse d'etre
là, je suis vraiment de tout coeur avec toi, ta mere a surement mille et une
question tout comme moi, allors laisse la venir car crois moi apres avoir
entendu parler de toi par ta grand-mère et tes freres et soeurs lolllllllll
la elle va surement sauter sur la moindre occation pour t'écrire se quelle
resent intérieurement.


Je suis certaine que tu recevra des nouvelles positives d'ici peut.

Une maman qui t'embrasse et soit sur qu'elle t'ouvrira son coeur et ses bras
bientot

Mouaaaaaaaaaaaaaaa
Manon 1965



De : ♥Loly♥Envoyé : 2003-08-29 18:24
Allo Josée,  merci d'avoir partagé avec nous ton histoire. 
Il n'y a rien de plus intéressant que le vécu des gens.   Je te souhaite de retracer Jerry et de continuer à être heureuse avec ta famille retrouvée.

Bye xxxx
Lyne

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Alicia

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où aller


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2008-12-29, 22:55    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

      
De : Josée36  (Message d'origine)Envoyé : 2004-03-16 20:58
Ce soir, je vis des moments formidables.

C’est avec un très grand bonheur que je vous annonce que, pour mon 37e anniversaire de naissance, (le 5 avril), j’aurai un des plus beaux cadeaux : des retrouvailles entre mes 2 familles. Soit, celle biologique maternelle et celle adoptive.

C’est, pour moi, un geste de remerciements, une célébration d’amour et une marque de reconnaissance envers mes 2 mères et mon père "adoptif".

J’ai convié tout ce beau monde à un souper chez moi. Par la suite, nous regarderons tous ensemble un montage sur vidéocassette de films Super8 où on me voit à tous les âges.

J’ai tellement hâte à ces retrouvailles après 37 ans.

Ce sera un des grands moments de ma vie.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2010-01-15, 16:42; édité 6 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-13, 00:59    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

Dans l’édition du magazine « La Semaine »    
mon témoignage suite à mes retrouvailles avec ma mère naturelle   
 
De : Josée36  (Message d'origine)Envoyé : 2007-10-23 13:10
Bonjour à tous,



Je gardais un secret qui peut maintenant être dévoilé. Dans l’édition du magazine « La Semaine » qui sera en vente ce vendredi, vous trouverez un reportage de la journaliste Pascale Bibeau.

Il s’agit de mon témoignage suite à mes retrouvailles avec ma mère naturelle.

C’est une infime partie de mon vécu. Il y aurait tellement plus à dire mais il fallait se limiter à 5 milles quelques mots.


Voila, je voulais vous faire partager ma grande joie. 


   
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2010-01-15, 16:43; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-13, 01:05    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : ♥Loly♥Envoyé : 2007-10-31 06:54
Allô Josée,
j'ai lu ton témoignage dans la revue La Semaine.


Bravo!!!  
 
Ce qui ressort de ton histoire est ton courage, ta tenacité et ce, malgré le manque de support morale pour t'aider à gérer toutes les émotions suscitées par des retrouvailles.

Tu étais très jeune et tu as quand même su faire face à toute cette dynamique des retrouvailles.


 
  


De : Josée36Envoyé : 2007-11-02 21:07
Merci  J'en ai bien besoin en ce moment.

Je vis un véritable cauchemar et j'ai l'impression d'être tombée dans un piège depuis la parution de mon témoignage. Je devrai plutôt dire : l'interprétation d'une journaliste des nombreuses heures à raconter mon histoire de retrouvailles.

La journaliste a omis de dire que je suis très reconnaissante envers ma mère naturelle et je la remercie de m'avoir ouvert les bras et le coeur. C'est une femme qui a toujours fait preuve d'humilité et qui n'aime pas être au premier plan. 

Par cette omission, ma famille naturelle maternelle croit que je l'aie dépeinte comme une famille non-accueillante quant, en fait, ce sont les mots (mal choisis) de la journaliste. Et je n'ai jamais pu déplacer une virgule.

Pour les personnes qui souhaite lire ce reportage (pas tout à fait respectueux de mon témoignage), vous pourrez le trouver sous mon pseudonyme. Je considère que j'en ai le droit de le copier puisque ce n'est pas une composition ni une fiction. C'est mon histoire, c'est mon vécu. Je suis l'auteur de ce qui est raconté.

Merci de m'avoir lue.





De : Kariann4Envoyé : 2007-11-03 02:20
Bonjour Josée,

j'ai lu ton témoignage vendredi passé dans la revue ''La Semaine'' et j'ai contaté que si tu n'avais pas eu ta mère adoptive pour t'aider dans ta recherche , je me demande si tu aurais réussi à rencontrer ta famille naturelle.

Maintenant dans ton messge tu dis :.... ma famille naturelle maternelle croit que je l'aie dépeinte comme une famille non-accueillante quant, en fait, ce sont les mots (mal choisis) de la journaliste.

C'est certain que la journaliste aurait pu ajouter une couples de lignes pour dire ta reconnaissance envers ta mère bio. , mais entre toi et moi on ne peut pas dire que la tante à qui tu téléphonais était très ouverte au fait que tu entres en contact avec ta mère. Je dirais plutôt qu'elle faisait tout pour t'en dissuader puisque tu as communiqué avec elle à plusieurs reprises et que c'était toujours des échecs.

Après ta retrouvaille tu n'avais plus de contact avec ta mère sauf à ta fête. Alors si en lisant ton témoignage ta famille naturelle s'est vue comme une famille ''non-accueillante'' c'est peut-être qu'ils se rendent compte qu'en fait ils ne l'ont pas vraiment été, en tout cas pour ta tante !!! Et ta mère qui est resté dans son secret  même après t'avoir rencontré et de laquelle tu n'avais des nouvelles que très rarement (selon toi) étais-ce sa décision à elle ou si elle suivait les conseils de cette tante?
Je n'ai pas à les juger c'est certain mais t'es tu déjà demandé ce qui serait advenu de ta retrouvaille si tu  n'avais pas décidé de ''sauter'' la barrière du secret et d'aller directement vers ta grand-mère?

Ce que tu pourrais faire , ce serait de communiquer avec la journaliste en question et lui dire que tu tiens à ce qu'elle précise dans un prochain reportage cette phrase que tu voulais que ta famille sache. Qu'elle la mette sous un  N.B. ou une Correction à ton témoignage.

J'espère que ça se tassera tout ça et que tout finira par bien avec ta famille bio.


Passe une bonne journée
Amitiés,
 Kariann



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2009-06-06, 23:43; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-13, 01:11    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

Voilà le fameux reportage sur mes retrouvailles
 
De : Josée36  (Message d'origine)Envoyé : 2007-11-02 21:22
Après 10 ans de recherches      
 
Retrouver sa mère naturelle     
 
     
A l'âge de sept ans, Josée Bélanger apprend la vérité sur sa naissance ; elle est une enfant adoptée. Dès lors, elle se met à la recherche de sa mère naturelle. Quelle n'est pas sa déception lorsqu'elle apprend que son existence même est restée un secret bien gardé.     
 
     
 
Confidences d'une ENFANT CACHÉE qui est parvenue à connaître sa vraie famille.      
 
Déterminée, Josée Bélanger a un jour pris le risque de communiquer avec sa grand-mère naturelle, qui ignorait tout de son existence ... Cette décision allait avoir une incidence incroyable sur sa vie.     
 
      
Josée, dans quelles circonstances avez-vous appris que vos parents vous ont adoptée ?

À l'âge de sept ans, j'ai demandé à mes parents si j'en avais d'autres, tout comme la fillette placée en famille d'accueil chez nous. Sans hésiter, mes parents adoptifs m'ont dévoilé toute la vérité. Alors que mes parents adoptifs devaient renoncer à fonder une famille, ma mère naturelle cherchait désespérément un foyer pour son bébé. Par le plus grand des hasards, ma tante naturelle en a fait part à une connaissance de mes parents adoptifs. Cette personne a donc organisé une rencontre entre eux.

Il s'agit d'une adoption privée ?

Tout à fait! En plus, je suis née Josée Bélanger, et mes parents adoptifs portent le nom de Bélanger, ce qui est une coincidence extraordinaire!


Pourquoi votre mère biologique a-t-elle choisi l'adoption ?

A l'époque, être mère célibataire était inacceptable selon ses valeurs familiales. Sa grossesse est survenue à la suite d'une courte idylle amoureuse avec un homme qu'elle a rencontré pendant l'été 1966, à Saint-Hippolyte. C'est tout ce que je sais sur mon père naturel.


Quels sentiments avez-vous éprouvé quant au fait que vous avez été adoptée ?

Très longtemps, j'ai ressenti de la contrariété, car je ne pouvais me défaire de ce besoin impérieux - obsédant, même - de rencontrer cette femme. Vous n'imaginez pas à quel point je voulais la voir. Ma mère adoptive a participé aux recherches afin de me permettre de téléphoner à ma tante naturelle. Imaginez : à l'âge de sept ans, j'ai fait un premier contact moi-même !


Comment avez-vous vécu cette première démarche ?

Ca a été un moment douloureux et même frustrant. Ma tante avait une attitude distante, un ton froid et réservé. Elle m'a expliqué que ma mère naturelle avait eu un garçon et une autre fille, et qu'en plus, elle attendait un nouvel enfant. Bref, je ne devais pas perturber sa vie. Sur le coup, ça a été une véritable déception. Pourtant, à quelques reprises, j'ai pris mon courage à deux mains pour rappeler cette tante. Elle était ma seule chance de connaître ma mère biologique. Mais mes tentatives s'avéraient chaque fois infructueuses.


Quel soutien receviez-vous de vos parents adoptifs ?

Ils ont été extraordinaires ! Ma mère adoptive m'a offert son aide. Elle m'a même proposé de m'accompagner à une rencontre avec ma mère naturelle. Je me souviens que ma mère adoptive m'a suggéré d'envoyer des photos de moi à ma mère. Avec le recul, je crois que cette idée a été géniale !


Pourquoi dites-vous cela ?

Peut-être que j'ai touché son coeur ? Un jour, j'ai reçu le coup de téléphone tant attendu. Ma mère voulait me rencontrer la journée même ! Il n'y a pas de mots pour décrire les émotions qui m'habitaient à cet instant ! Enfin, mon destin était bouclé.


Parlez-nous des retrouvailles...

Sans plus de préparation psychologiques, j'ai dû me rendre à Montréal, chez ma tante, là ou ma mère naturelle devait me rejoindre. Pendant que je discutais avec ma tante, la sonnette de la porte a retenti, annonçant l'arrivée de ma mère, une étrangère ...


Qu'avez-vous ressenti ?

Les émotions étaient tellement intenses que mes souvenirs sont brouillés. Je me sentais figée et incapable d'être cohérente. Ma mère m'a elle-même avoué qu'elle ne savait plus ce qu'elle ressentait. J'ai pu enfin laisser parler mon coeur.


Avez-vous maintenu des liens à la suite de cette rencontre ?

Oui, Je lui ai écrit une première lettre pour la remercier de cette rencontre et pour l'inviter à ma fête. A ce moment, je croyais que la glace était rompue ! Pourtant, nos relations se sont avérées insatisfaisantse pour moi. Je recevais des cartes d'anniversaire, mais sans lus. J'était l'enfant cachée, celle dont les grands-parents ignoraient l'existence. En apprenant le décès de mon grand-père inconnu, un sentiment de révolte s'est emparé de moi. C'est là que j'ai pris les choses en main. J'ai rompu le silence ! Je suis entrée en contact avec ma grand-mère naturelle pour lui apprendre - délicatement - mon existence.


N'avez-vous pas craint de détruire votre lien ?

Pas du tout ! Je me sis dit que je ne pouvais rien détruire, puisqu'on me refusait tout depuis l'âge de sept ans ! A la suite de cette intervention, j'ai enfin pu connaître les autres membres de ma famille naturelle. Nos relations se sont solidifiées au fil des mois. Aujourd'hui j'ai 33 ans, et ça fait 17 ans que j'ai retrouvé ma mère.


Quel souvenir vous a le plus touché ?

Un jour, ma mère naturelle m'a dit que si c'était à refaire, elle me garderait près d'elle. Elle m'a avoué que chaque année, à ma date d'anniversaire, elle me pleurait amèrement...


FIN DU TEXTE


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le 2010-01-15, 16:50; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-01-13, 01:19    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : picotineEnvoyé : 2007-11-06 20:04
 
     J'ai acheté cette revue afin de lire ton témoignage.  Je l'ai trouvé sincère et de bonne foi.  J'y ai ressenti un très grand amour envers tes familles, biologique et adoptive.   

 
     Tu dis y vivre un cauchemar et d'être tomber dans un piège.     
 
     Tu sais quand déjà il y a une amertune de la part de quelqu'un on l'interprète ou on lui donne le sens que l'on veut bien y donner.   
 
     Reste la tête haute Josée, tu n'as fait que de raconter ton épisode de vie.  Tant pis à celui ou celle que ceci indispose.   
 
P i c o    

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-11-14, 16:57    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : Josée36  (Message d'origine)Envoyé : 2004-04-02 22:02

Jusqu'à mes 17 ans, je ne parlais à ma mère biologique que par l'intermédiaire d'une de ses soeurs. Puis, un matin que j'étais en stage, je reçois un coup de fil. Elle voulait me rencontrer la journée même. Et si je décidais de refuser d'y aller, elle pourrait couper les ponts. Et ce n'est même pas elle qui a pris la peine de me parler. Non. Elle a parlé à sa soeur qui, elle, a téléphoné à ma mère "adoptive" pour qu'elle me fasse le message.

Mon coeur m'a convaincue d'y aller. Chez ma tante (la dite soeur).

Quelques semaines avant mes 18 ans, j'ai passé par la chaîne (parlé à sa soeur qui lui a transmis le message) pour l'inviter à mon anniversaire.  Quelques jours avant la dite date, elle m'a envoyé une carte de fête dans laquelle elle écrivait que c'était très compliqué pour elle de partir étant donné que ces 2 filles fêtaient leurs fêtes dans le même temps et qu'elles étaient en âge de vouloir un gâteau. Et blablabla. Alors, elle a refusé.

Depuis le 11 septembre 2002, on peut se parler directement, au téléphone. J'ai retracé son numéro et JE l'appelle à tous les 3-4 mois. Le contact est assez bon. Quoique je dois toujours faire attention à ce que je dit.

En août dernier, soit à 36 ans, 2 semaines avant l'anniversaire de mon "demi"-frère, elle m'invite à la fête qu'elle prépare. Je me disais qu'évidemment je ne pouvais refuser de la rencontrer pour la 2e fois. Mon coeur m'a convaincu. Sur les lieux, je l'invite à revoir mes parents. Elle les a rencontrés pendant sa grossesse de moi. Tout a été arrangé à ce moment-là. (Elle m'a remise dans les mains de mes parents actuels à 5 jours, en sortant d'h¸opital). Elle accepte avec joie en me disant que ce serait merveilleux de pouvoir les remercier d'avoir si bien pris soin de moi.

Je l'appelle dans la 2e semaine de mars dernier, pour l'inviter ce 3 avril. Avec son mari et mes parents actuels. Elle accepte.

Et jeudi dernier, après m'avoir donc dit à 2 reprises qu'elle viendrait, elle m'a annoncé qu'elle refusait.  Ca été comme une vraie claque au visage. Elle a prétexté que cela ne servirait à rien. Que c'était inutile de faire ça. Que ça la dérange. Et que mes parents actuels sont sûrement très mal à l'aise et ont accepté seulement pour me faire plaisir . Je lui ai dit que mes parents été enchantés de la revoir après toutes ces années. Mais, rien à faire. Ca n'a rien changé.

J'ai vraiment plus le goût d'accepter ses invitations. Et, une chose est certaine, il va pleuvoir des cordes avant que je l'invite à nouveau !!!!!! Ca va faire le masochisme.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-11-14, 17:00    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : Josée36  (Message d'origine)Envoyé : 2004-04-02 23:34

Ce soir, je peux me coucher et me lever demain matin à l'heure qu'il me plaîra. Sans avoir à préparer la maison comme si je recevais pour souper. Ce sera un samedi comme les autres. Ni plus ni moins.

Pourquoi je fais ces réflexions ? me diront certains.

Parce que mercredi soir, mon coeur d'enfant a été infiniment blessé. Encore une fois. Encore par la même personne. Encore pour la même raison. Elle m'avait dit qu'elle acceptait mon invitation à souper. Elle me l'a dit à 2 occasions. En août et  mars derniers. La première fois, c'était après notre 1ère rencontre lorsque j'avais 17 ans.

Je ne suis plus certaine que je vais accepter la prochaine fois qu'elle m'invite.

Alors, ce samedi, je vais aller souper chez mes parents adoptifs qui sont, je le crois sincèrement, tellement plus que ça. Et pour dessert, nous mangerons le gâteau que j'avais spécialement choisi pour mon invitée.

Un pas devant, 2 pas derrière. Et on continue .....

Josée36
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-11-14, 17:03    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De :-lotusbleu123-Envoyé : 2004-04-03 01:37

Josée 36,

Comme je comprends ta déception, ton désarroi!  Ça fait mal de s'habiller le coeur, de se préparer à avoir un samedi spécial, avec une invitée ...qui finalement, se désiste. Je ne la trouverais pas drôle moi non plus si surtout il n'y a pas de bonne raison...les prétextes, on en a rien à cirer...

C'est vraiment déplorable que tu te fasses des projets et que pour la 2e fois, tu doives encore te désillusionner.  Est-ce une relation plutôt à sens unique?  Quelle est sa notion d'engagement vis-à-vis toi?

Tu disais dans ton texte:  «JE l'appelle, contact assez bon... faire attention à ce que je dis.»  Ta mère t'appelle-t-elle?  Pourquoi dois-tu te méfier de ce que tu dis?  Il manque de confiance, il me semble.

J'ai l'impression que tu donnes davantage... Ta mère biologique fait-elle les premiers pas parfois pour communiquer avec toi?  Investit-elle du temps pour que votre relation se développe harmonieusement?  Il faut que ce soit réciproque.  On ne construit pas une relation comme on boit un verre d'eau...

Je crois qu'il serait bon que tu laisses retomber la poussière et que tu prennes un peu de recul.  Ensuite, il vaudrait mieux discuter avec ta mère bio. de tes besoins, tes attentes et des siennes.

L'indifférence est ce qui fait le plus mal, pourquoi ne pas lui en faire part en lui disant ce que tu ressens et sans qu'elle se trouve de faux-fuyant, de prétexte?

Je suis désolée pour toi.  Bon courage, Josée, et bravo à tes parents de te soutenir en ce samedi décevant et frustrant pour toi et pour eux...

Lotus Bleu xxx (Marthe)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Picotine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 4 709
Localisation: Gaspésie, Baie des Chaleurs
Féminin

MessagePosté le: 2009-11-14, 17:05    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003) Répondre en citant

De : Ti-LucEnvoyé : 2004-04-03 12:01

Bonjour Josée mon amie d'enfance,


Je suis désolé pour les choses que ta mère biologique te fait subir. Je suis sûr que tu est forte et que tu vas passé au travers cet épreuve et dis toi qu'il y d'autre personne dans ta vie qui vont certainement te donné ce que ta mère ne semble pas être capable. L'affection dois venir des 2 cotés et si ça n'est pas le cas et qu'une personne seulement dois faire des pieds et des mains sans que l'autre mettre d'effort, alors il est peut être mieux de coupé les ponts pour se protégé (sans que ce soit totalement).

Je pense à toi.
Ton ami de l'autre bout du pays.
Luc
xxx
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:58    Sujet du message: J'ai retrouvé mon frère grâce à ma persévérance. Maintenant mes 2 soeurs (2003)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Adoption-Émotions-Retrouvailles Index du Forum -> Discussions -> J'ai trouvé! Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua